Accueil / F4 / BRDC F4 – Snetterton 2 pour Dalton, Barlow et Fletcher
Jake Hughes 2013 British F4 Snetterton 300
© BRDC Formula 4

BRDC F4 – Snetterton 2 pour Dalton, Barlow et Fletcher

Snetterton accueillait le pénultième meeting de la saison 2013 de BRDC F4, une manche qui pouvait débloquer la situation au championnat. Jake Hughes arrivait en tête du classement devant Seb Morris mais des pilotes tels que Jack Barlow, Matty Graham, Jake Dalton et Charlie Robertson n’avaient pas encore dit leur dernier mot.

Un mot sur l’exclusion de Seb Morris lors de la course 2, qui le voyait décrocher sa première victoire. L’appel que le pilote Hillspeed avait réalisé lui permettait finalement d’obtenir gain de cause. Le verdict était rendu début octobre, ce qui changeait les résultats du championnat. Pour consulter le classement du championnat final après mise à jour des résultats, il vous suffit de redécouvrir le dernier résumé de meeting de la saison au Donington Park.

Essais

Leader du championnat, le pilote du Lanan Racing Jake Hughes démarrait parfaitement son week-end en réalisant la meilleure performance de la journée d’essais. Les conditions météo se sont montrées capricieuses et sur une piste changeante tout au long des quatre séances d’une demi-heure, le Britannique établissait le meilleur temps en 1m52.318s lors de la deuxième session, la seule sur le sec.

Seb Morris pointait à quatre centièmes tandis que Struan Moore se classait troisième devant James Fletcher, à une demi-seconde. Les pilotes du Sean Walkinshaw Racing suivaient avec Matty Graham devant Jack Barlow. Le reste du top dix était complété par le trio du Mark Godwin Racing composé de Diego Menchaca, Matt Mason et Pietro Fittipaldi, mais aussi Raoul Hyman, de l’équipe HHC Motorsport.

Qualifications

Jake Hughes continuait à se montrer en forme en signant sa cinquième pole position de la saison à Snetterton devant James Fletcher et Jake Dalton.

Gustavo Lima était le premier à signer un temps au cours de la séance de vingt minutes. Son temps en 1m56.220s était rapidement battu par James Greenway puis Jack Barlow en 1m54.535s. Matt Mason prenait ensuite l’avantage en 1m53.242s pour occuper la première place provisoire devant James Greenway, Matty Graham, Matt Bell et Struan Moore. Matt Bell et Jack Barlow se hissaient en tête avant que Jake Dalton puis James Fletcher ne battent successivement leurs temps.

Jake Hughes était le premier à rentrer dans la minute cinquante-et-un à sept minutes du but. James Fletcher répliquait en 1m51.604s mais le duel reprenait de plus belle avec un tour en 1m51.519s de Jake Hughes. Si James Fletcher avait un sursaut d’orgueil en 1m51.266s, Jake Hughes avait bel et bien le dernier mot en 1m51.241s, d’autant plus que son adversaire était finalement relégué en fond de grille après qu’une infraction technique était décelée sur sa monoplace.

Le nouvel équipier de Jake Hughes chez Lanan Racing, Jake Dalton, héritait ainsi de la première ligne. Vainqueur lors de la première visite de la BRDC F4 à Snetterton, Struan Moore se classait troisième, son meilleur résultat en qualifications de l’année. Charlie Robertson er Jack Barlow complétaient le top cinq devant Matt Bell, Seb Morris, Matty Graham, Diego Menchaca et Matt Mason.

Course 1

Jake Dalton remportait sa première course avec sa nouvelle équipe, le Lanan Racing. Jake Hughes réalisait pourtant un bon départ depuis la pole alors que Jake Dalton était menacé par Struan Moore. Charlie Robertson et Jack Barlow suivaient tandis que la course s’arrêtait dès le premier tour pour Matt Bell et Zou Sirui. Seb Morris parvenait à intégrer dans le top cinq dès le deuxième tour en dépassant Jack Barlow.

Au troisième tour, après une légère sortie des deux hommes, Jake Dalton dépassait son équipier pour prendre la tête de la course. Le Britannique s’échappait rapidement en tête face au leader du championnat qui perdait sa deuxième place à Montréal quatre tours plus loin aux dépens de Struan Moore. Celui-ci ne parvenait toutefois pas à rattraper le leader qui s’imposait avec cinq secondes d’avance. Jake Hughes parvenait à conserver son podium devant Charlie Robertson, un atout dans la course au titre.

Seb Morris perdait le bénéfice de sa cinquième place dans le dernier tour. Matty Graham, Matt Mason et Gustavo Lima parvenaient à le dépasser. Matt Mason était toutefois exclu après la course, les commissaires ayant jugé que son pilotage n’était pas compatible avec la sécurité des autres concurrents. Il avait ainsi mis un coup de frein avant la ligne d’arrivée pour s’assurer la huitième place. Jack Barlow se retrouvait ainsi en huitième position, synonyme de pole position pour la course 2. Diego Menchaca et Pietro Fittipaldi fermaient le top dix.

Course 2

Jack Barlow conservait la tête au départ devant Seb Morris et Gustavo Lima. Seb Morris attaquait fort dans les premiers tours mais se faisait surprendre par Gustavo Lima dans le deuxième tour. Jake Hughes, Matty Graham et Jake Dalton suivaient de près et voyaient Seb Morris récupérer la deuxième place dans le quatrième tour. La course s’arrêtait deux boucles plus tard pour Matt Mason et Jake Dalton, ce dernier s’accrochant avec Matty Graham qui pouvait continuer.

Le podium connaissait de nouvelles évolutions au sixième passage puisque Jake Hughes dépassait Gustavo Lima pour la troisième place. Après de belles manœuvres de défense, Jack Barlow perdait le bénéfice de sa première place au huitième tour, dépassé par Seb Morris à l’épingle de Montréal. Le jeune gallois n’était pas rattrapé par la suite et décrochait enfin son premier succès de la saison devant Jack Barlow et Jake Hughes, qui voyait son avance au championnat se réduire.

Matty Graham et Charlie Robertson dépassaient dans les deux derniers tours Gustavo Lima, gêné par Struan Moore, pour entrer dans le top cinq. Diego Menchaca et Pietro Fittipaldi suivaient devant James Greenway et James Fletcher, dixième mais poleman de la course 3 après avoir établi le meilleur tour en course après les deux premiers rounds.

Un nouveau retournement de situation changeait le classement après la course. Les commissaires techniques constataient que le flap arrière de la voiture de Seb Morris n’était pas aux bonnes dimensions. Jack Barlow héritait alors de la victoire devant Jake Hughes et Matty Graham tandis que Seb Morris et son équipe Hillspeed faisait appel. En attendant, tous les autres pilotes gagnaient une place, faisant de Raoul Hyman le nouveau dixième de la course. L’appel aboutissait finalement en faveur de Seb Morris, qui reprenait sa victoire.

Course 3

James Fletcher démarrait en pole position devant Jake Dalton et Struan Moore. Le poleman conservait la tête de la course au départ devant Struan Moore, Seb Morris et Jake Hughes, qui avaient dépassé Jake Dalton dès le premier tour. La victime du départ se nommait Malgosia Rdest, la Polonaise devant passer par les stands pour changer un pneumatique.

Au deuxième tour, Seb Morris passait deuxième en dépassant Struan Moore, désormais à la lutte avec Jake Hughes, tout comme Jake Dalton devait défendre face aux attaques de Charlie Robertson. En tête, James Fletcher accentuait son avance au fil des passages en signant le meilleur tour en course à chaque reprise. Le peloton s’animait à nouveau dans les derniers tours avec le dépassement de Charlie Robertson sur Jake Hughes au huitième tour. La descente de Jake Hughes au classement ne s’arrêtait pas là puisque Matty Graham l’imitait le tour suivant.

James Fletcher signait sa deuxième victoire de la saison sans trembler, avec dix secondes d’avance sur les deux Hillspeed de Seb Morris et Struan Moore. Jake Dalton conservait sa quatrième place jusqu’au drapeau à damier devant Charlie Robertson, Matty Graham, Matt Bell et Jake Hughes, seulement huitième. Gustavo Lima et Diego Menchaca complétaient les dix premiers.

Bilan

Si Jake Hughes n’a pas remporté de nouvelle victoire ce week-end, le Britannique augmente son avance en tête du championnat en étant l’homme à marquer le plus de points à travers les trois courses.

Le pilote Lanan Racing possède désormais 45 points d’avance sur Jack Barlow et 53 sur Seb Morris, dont les chances de titre à Donington pourraient être augmentées selon les résultats de son appel. Si tel est bien le cas, Morris reviendrait à 18 unités de Jake Hughes avec 90 encore à prendre.

A noter que Matty Graham, Charlie Robertson et Jake Dalton ne sont pas encore exclus mathématiquement de la course au titre qui se déroulera le week-end du 28 au 29 septembre.

British F4 2013 – Classement pilotes – Meeting 7/8
Pos Pilote Points
1 Jake Hughes 397
2 Jack Barlow 352
3 Seb Morris 344
4 Matthew Graham 326
5 Charlie Robertson 320
6 Jake Dalton 318
7 Matt Bell 254
8 Raoul Hyman 252
9 Ross Gunn 242
10 Struan Moore 231
11 James Fletcher 222
12 Diego Menchaca 220
13 James Greenway 189
14 Gustavo Lima 189
15 Pietro Fittipaldi 165
16 Falco Wauer 141
17 Rahul Raj Mayer 113
18 Malgosia Rdest 104
19 Daniel Headlam 103
20 Sennan Fielding 64
21 Luke Williams 41
22 Simon Rudd 34
23 Pete Storey 11
24 Matt Mason 10
25 Dylon Phibbs 6
26 Zou Sirui 0
27 Ben Gower 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox