Accueil / F4 / BRDC F4 Winter Series – Matty Graham titré à Brands Hatch
Matty Graham 2013 BRDC F4 Winter Series Snetterton 300
© BRDC Formula 4

BRDC F4 Winter Series – Matty Graham titré à Brands Hatch

La seconde manche des BRDC F4 Winter Series se déroulait ce week-end à Brands Hatch. Deux semaines après le premier round, Matty Graham possédait un maigre avantage de deux points sur Jake Cook et Falco Wauer, mais tout restait possible pour l’ensemble des concurrents avec quatre nouvelles courses au programme.

Le week-end débutait le jeudi avec les premiers essais sur le circuit de Brands Hatch Indy. De nouveaux arrivants à la Winter Series pouvaient ainsi se préparer, à l’image de Malgorzata Rdest, présente lors de la saison régulière, ou aussi de Ryo Hirooka et Tom Jackson, visant tous deux une place pour débuter un programme en 2014. Le vendredi, la pluie cessait de tomber sur le tracé britannique mais la piste n’était pas totalement sèche pour ces dernières préparations avant la finale.

Qualifications 1

Dans des conditions humides, la bataille pour la pole position se montrait très animée d’autant que les pilotes utilisaient les slicks et amélioraient de dix secondes entre le début et la fin de la séance.

Will Palmer terminait la séance en tête en 45.652s, avec soixante-neuf millièmes de seconde d’avance sur Matty Graham. Troisième, Pietro Fittipaldi devançait Jake Cook, Sennan Fielding, Falco Wauer et Kieran Vernon, septième pour ses débuts dans la catégorie. Malgorzata Rdest, Matteo Ferrer et Fredrik Johansen complétaient le top dix devant Dimitris Papanastasiou.

La session était écourtée avant son terme en raison des sorties de piste de Matteo Ferrer et Malgorzata Rdest, tous deux dans les graviers à Paddock Hill dans des incidents séparés.

Course 1

Auteur d’une prestation parfaite depuis la pole position, Will Palmer signait sa première victoire en monoplace, tout en revenant dans la lutte pour le titre. Auteur d’un bon départ, il résistait aux assauts de Matty Graham dans les premiers tours pour conserver la tête. Jake Cook parvenait également à prendre le meilleur sur Fittipaldi, qui partait en tête-à-queue à Druids.

Will Palmer prenait progressivement l’avantage sur le peloton, mais au sixième tour, son avance était réduite à néant lorsque la voiture de sécurité effectuait son intervention le temps de dégager la monoplace de Malgorzata Rdest à Clearways.

Son restart se montrait irréprochable tandis que son poursuivant voyait Jake Cook et Sennan Fielding revenir. Sous la pression, Matty Graham commençait à revenir sur Will Palmer mais ce dernier réagissait bien en répondant par plusieurs meilleurs tours en course.

Au terme du vingt-cinquième tour de course, Will Palmer franchissait l’arrivée en tête devant Matty Graham, qui accentuait alors son avance au championnat en devançant Jake Cook et Sennan Fielding, qui échouait à moins de deux dixièmes de seconde du podium. Kieran Vernon terminait cinquième pour ses débuts devant un Pietro Fittipaldi bien revenu. Matteo Ferrer prenait le septième rang, suivi par Falco Wauer, Fredrik Johansen et Dimitris Papanastasiou.

Course 2

Grâce à son meilleur tour en course lors de la manche précédente, Sennan Fielding démarrait de la pole position devant Kieran Vernon. Profitant de cette opportunité au maximum, Sennan Fielding s’assurait à son tour sa première victoire en monoplace en menant tous les tours de la course.

Sennan Fielding conservait la tête devant Kieran Vernon tandis que Jake Cook gagnait deux places pour se placer en troisième position, devant Matty Graham, Pietro Fittipaldi et Will Palmer. Alignant les meilleurs tours en course, Sennan Fielding s’échappait au fil des tours et n’était pas inquiété.

Sa victoire lui permettait de revenir en lutte pour le titre à deux courses du but, avec seulement neuf points de retard sur Matty Graham, quatrième derrière Kieran Vernon et Jake Cook, qui ne trouvait pas l’ouverture sur son équipier durant la course.

Pietro Fittipaldi terminait cinquième, en solitaire, devant Will Palmer, Matteo Ferrer, Malgorzata Rdest, Fredrik Johansen et Dimitris Papanastasiou. Seul abandon de la course, Falco Wauer devait s’incliner dès le premier tour, coincé dans les graviers à Clearways.

Qualifications 2

La piste humide offrait deux choix de stratégie entre les pilotes pour aborder la séance : les pneus secs et les pneus pluie. Le peloton était divisé dans ce choix, alors que les pneus pluie étaient les plus adaptés en début de séance.

En revanche, les pneus pour piste sèche ont gagné en efficacité à mesure qu’ils montaient en température, devenant le choix incontournable. Au terme de la séance, Matty Graham signait la pole position en 46.922s, soit deux dixièmes devant la HHC de Sennan Fielding et trois devant l’Hillspeed de Kieran Vernon.

Pietro Fittipaldi accompagnait le Britannique sur la deuxième ligne, tout en devançant Jake Cook et Matteo Ferrer. Will Palmer, Dimitris Papanastasiou et Malgorzata Rdest fermaient la marche du top dix, aux portes duquel Fredrik Johansen échouait.

Course 3

En s’imposant depuis la pole position, Matty Graham prenait une option sur le titre de cette Winter Series, qui s’achevait ce week-end. Un bon départ lui permettait de conserver l’avantage alors que Pietro Fittipaldi montait deuxième, devant Sennan Fielding. Le Brésilien partait pourtant du quatrième rang.

La pluie s’invitait après quelques tours de course. Malgré une certaine avance, Matty Graham était exposé. Ce danger ne l’arrêtait nullement et il allait s’imposer devant Kieran Vernon. Ce dernier parvenait en effet à dépasser Pietro Fittipaldi, qui sauvait néanmoins la troisième marche du podium.

Prétendant au titre, Jake Cook franchissait la ligne d’arrivée au quatrième rang après s’être élancé un rang plus bas. Pourtant, celui-ci évoluait au deuxième rang en fin de course. Une erreur à Paddock Hill à trois tours du but lui faisait perdre ce beau résultat et offrait plus d’avance encore à Matty Graham.

Sennan Fielding aurait lui aussi dû terminer sur le podium, mais une série de dépassements dont il était la victime le faisait tomber cinquième devant Falco Wauer. Fredrik Johansen et Malgorzata Rdest suivaient au classement, non loin de Dimitris Papanastasiou et Will Palmer. Ce dernier terminait à quatre tours de ses adversaires après avoir changé son aileron avant. Quant à Matteo Ferrer, un abandon au premier tour à Druids l’empêchait d’aller plus loin.

Course 4

La grille de la dernière course était déterminée selon les meilleurs tours de la course précédente. A ce petit jeu, Sennan Fielding avait décroché la pole position devant Kieran Vernon. La deuxième ligne était complétée par Jake Cook  et Pietro Fittipaldi, qui devançaient tous deux Falco Wauer et Fredrik Johansen. Malgorzata Rdest, Dimitris Papanastasiou et les malheureux Will Palmer et Matteo Ferrer fermaient la marche.

Au départ, Kieran Vernon prenait l’ascendant sur le poleman à Paddock Hill alors que Matty Graham dégringolait de quelques positions, pour tomber cinquième. Jake Cook et Pietro Fittipaldi le devançaient alors. Il allait par ailleurs se faire déborder par Falco Wauer avant de terminer son premier tour.

Pis, Will Palmer infligeait une sacrée pression au vainqueur de la course précédente et allait prendre le dessus. En tête, Pietro Fittipaldi revenait sur Keiran Vernon au fil des tours pour revenir au contact au sixième tour. Derrière eux, Sennan Fielding et Jake Cook s’apprêtaient à se disputer la dernière marche du podium.

Côte-à-côte, les deux pilotes sortaient large mais restaient à leurs positions respectives. Les deux premiers se détachaient par la suite du reste de la meute après le dixième tour. Derrière, Will Palmer se débarrassait de Falco Wauer à Paddock Hill. Profitant de cette manœuvre, Matty Graham tentait de les dépasser en un coup. Il ne parvenait qu’à prendre l’ascendant sur Falco Wauer.

Les hommes de tête perdaient petit à petit leur avance. Le leader voyait par ailleurs son dauphin, Pietro Fittipaldi, se rapprocher dangereusement. Au final, les trois premiers se retrouvaient en moins d’une seconde. En tête, Keiran Vernon soufflait néanmoins lorsque Pietro Fittipaldi se retrouvait sous pression de Sennan Fielding.

Le Brésilien reprenait son souffle et maintenait un écart de survie avec son adversaire. Sur la ligne d’arrivée, Keiran Vernon s’imposait avec six dixièmes d’avance sur Pietro Fittipaldi. Sennan Fielding complétait le podium, auquel Jake Cook ne pouvait pas accéder du haut de sa quatrième place.

Il devançait néanmoins Will Palmer et Matty Graham. Sa sixième place était suffisante pour lui offrir le titre. Sur la ligne d’arrivée, le pilote Douglas Motorsport terminait devant Falco Wauer, Matteo Ferrer et Fredrik Johansen. Dimitris Papanastasiou terminait au fond du top dix. Dernière classée à un tour du leader, Malgorzata Rdest fermait la marche.

Bilan

Si la lutte semblait ouverte avant le dernier meeting, Matty Graham n’a pas laissé de place au hasard pour aller chercher le titre. Cette Winter Series, composée de quatre courses, lui permet ainsi de valoriser son CV de pilote.

Il terminait en tête du championnat avec 166 points, soit quatorze unités devant Jake Cook. Sennan Fielding se classait troisième avec 147 points. Ce décompte de points s’effectuait en supprimant le moins bon résultat de chaque pilote. Quinze points étaient ainsi ôtés au trio de tête.

BRDC F4 Winter Series 2013 – Classement général final
Pos Pilote Points
1 Matty Graham 166
2 Jake Cook 152
3 Sennan Fielding 147
4 Falco Wauer 133
5 Will Palmer 131
6 Pietro Fittipaldi 127
7 Kieran Vernon 96
8 Fredrik Johansen 90
9 Dimitris Papanastasiou 85
10 Matteo Ferrer 75
11 Malgorzata Rdest 36

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox