Accueil / F4 / BRDC F4 – Snetterton pour Fletcher, Moore et Hughes
Struan Moore
© Jakob Ebrey Photography

BRDC F4 – Snetterton pour Fletcher, Moore et Hughes

C’est à Snetterton que se tenait la troisième des huit manches de la saison 2013 de BRDC Formula 4, où Jake Dalton dispose d’une légère avance sur Charlie Robertson. Le championnat évoluera-t-il après trois courses disputées ce week-end ?

Essais

Raoul Hyman a hissé sa HHC Motorsport en tête de la feuille des temps grâce à un tour bouclé en 1m50.649s. La compétition était déjà féroce, puisque Robertson n’échouait qu’à 39 millièmes de son coéquipier. Seb Morris n’était pas loin derrière, concédant un dixième à Hyman.

Quant au leader du championnat Jake Dalton, c’est au quatrième rang qu’on pouvait le retrouver, un souffle devant Jake Hughes. Matty Graham, Matt Bell, Pietro Fittipaldi, Gustavo Lima et James Fletcher complétaient le top 10, qui se tenait dans un mouchoir de poche de moins de 7 dixièmes.

Qualifications

Une courte, mais intense, averse s’est abattue sur la piste anglaise de Snetterton avant la séance de qualifications. Les éclaircies sont rapidement revenues, laissant cependant une piste détrempée aux tout jeunes pilotes samedi matin, une première depuis le début de la saison !

James Fletcher signait le premier temps de référence en 2m13.567s, les temps s’améliorant du fait de la piste humide. Matt Bell choisissait ensuite le bon créneau pour prendre la tête en 2m10.694s, la pluie retombant sur le tracé alors que Robertson et Dalton le talonnaient. Cela n’a pas empêché Dalton de reprendre la tête en améliorant de cinq dixièmes. Un chrono de 2m10.189s qui permettait au leader du championnat de décrocher la pole devant James Fletcher et Matt Bell.

Course 1

Si Jake Dalton partait en pole, il allait laisser filer la victoire à un nouveau vainqueur cette saison en British F4. L’attente n’allait plus être bien longue pour James Fletcher, puisqu’il s’imposait devant Charlie Robertson et Seb Morris.

Le poleman aurait préféré un autre destin : la casse d’un arbre mécanique l’empêchait de s’élancer de la grille. Les pilotes sont parvenus à éviter la MGR scotchée à son emplacement, Fletcher en profitant pour prendre la tête. Deuxième sur la grille, il n’avait plus qu’à bien s’élancer pour se faire !

L’aspiration n’était pas l’amie de Fletcher, puisqu’elle permettait à Matt Bell de venir toquer à la porte de la tête de course. Cependant, la bonne étoile souriait au futur vainqueur, puisque Bell a rapidement été écarté : une balade hors-piste le faisait chuter au huitième rang.

Seb Morris héritait de la deuxième place de cette manière, mais il n’allait pas la conserver. La pression de Charlie Robertson a été suffisante pour prendre l’ascendant sur son adversaire Morris. Robertson ne voulait pas s’arrêter en si bon chemin, s’attaquant à l’écart qui le séparait de la tête. La course de Fletcher et de Robertson s’apparentait ensuite davantage à un contre-la-montre, l’un priant pour que abréger les hostilités au plus vite, l’autre souhaitant un délai plus étendu pour en découdre.

Là encore, le destin a souri à Fletcher : la marge qu’il s’était créée lui suffisait pour aller s’imposer, se payant même le luxe de creuser à nouveau l’écart à plus de 2 secondes. Celui-ci était descendu à 1,6s à trois tours du but sur 10 au total. Derrière ces hommes, les batailles étaient nombreuses. L’une d’entre elles a distingué Pietro Fittipaldi, auteur d’un dépassement imparable sur Falco Wauer à l’extérieur de Riches, une courbe serrée et exigeante.

Morris est resté troisième de la course devant Raoul Hyman, Diego Menchaca, Pietro Fittipaldi, Falco Wauer, Sennan Fielding, Matt Bell et Struan Moore, auteur d’une belle remontée depuis la 17e place.

A noter que Fittipaldi, bien classé au terme de la course, ne s’est pas présenté à l’inspection d’après-course. Sa disqualification a changé la physionomie du classement final, permettant à Struan Moore de prendre la pole lors de la course 2.

Course 2

La deuxième course allait rapidement se corser pour les pilotes : Sennan Fielding et Matt Bell sont entrés en contact, emmenant dans leur élan Matty Graham. Le drapeau rouge était nécessaire, ce qui a réduit la course à 8 tours.

Un nouveau départ était donné, basé sur les positions de départ des pilotes non-affectés par l’accident. Struan Moore, qui partait de la pole, a su en tirer parti en signer sa première victoire, la première de son équipe Hillspeed. Falco Wauer se tenait non loin derrière, l’écart entre les deux pilotes s’élevant à quatre petits dixièmes à la fin du premier tour.

Ce dernier se rapprochait inlassablement du leader, mais pendant ce temps, il ne s’est pas méfié de son poursuivant direct, l’Américain Raoul Hyman. Celui-ci le croquait en effet à Riches. Les batailles se disputaient à tous les niveaux, Morris et Robertson en livrant une à couteaux tirés. Morris conservait l’avantage lors de ce duel, ce qui a nui à Robertson qui s’est finalement fait déborder par Jake Hughes pendant un temps. Piqué au vif, Charlie Robertson est venu reconquérir sa cinquième place finale après avoir pris la tête du championnat suite à la première course.

Au final, Struan Moore s’imposait, deux secondes devant devant Hyman, suivi de Wauer, Morris, Robertson, Hughes (ces trois pilotes étant séparés de cinq petits dixièmes à l’arrivée), Fletcher, Ross Gunn, Gustavo Lima et Jack Barlow. Menchaca, qui échouait aux portes du top 10, réalisait une remontée depuis la 21e place, similaire à celle de Fittipaldi des rangs 22 à 13.

Course 3

La dernière course du week-end permettait à Charlie Robertson de faire le trou au championnat. Celui-ci terminait devant son coéquipier Raoul Hyman, Jake Hughes complétant le podium pour Lanan Racing.

Parti depuis la pole, c’est avec un départ correct que Robertson s’en allait vers la victoire. Hyman prenait à cet instant sa deuxième place finale, devant un Fletcher qui n’a gardé le troisième rang que très peu de temps.

En effet, Hughes était prêt à bondir, ce qu’il a fait au virage Brundle lors du cinquième tour de course. Robertson avait déjà effacé ses adversaires en tête, l’écart entre son premier poursuivant s’élevant à trois secondes sur la ligne d’arrivée.

Une fois Hughes passé troisième, il ne comptait cependant pas s’arrêter là : rattrapant Hyman, il a dû lui procurer quelques sueurs froides. Seulement trois dixièmes séparaient les deux hommes au drapeau à damier. En effet, lors du dernier tour, c’était une seconde que Hughes avait concédé à Hyman, mais celui-ci sauvait le podium.

Derrière les quatre hommes de tête, on retrouvait Jake Dalton, Seb Morris, Gustavo Lima, Falco Wauer, Jack Barlow (qui a gagné cinq places en course) et Struan Moore.

A noter qu’après la course, Charlie Robertson et Raoul Hyman ont été disqualifiés, changeant la physionomie des résultats et confiant la victoire à Hughes devant Fletcher et Dalton. Une pièce au niveau de l’assemblage de la roue arrière n’était pas conforme au règlement technique sur les monoplaces de l’équipe HHC, provoquant cette décision de course.

Bilan

Jake Dalton arrivait en leader à Snetterton et repart dauphin, Charlie Robertson disposant aujourd’hui d’un avantage de 3 points sur le pilote MGR, qui était pourtant, avant son exclusion, élevé à 37 points ! Le championnat s’en retrouve ainsi très resserré, tandis que de nombreux pilotes ont gagné deux points dans l’aventure.

C’est à Oulton Park que les pilotes de British F4 vont à nouveau s’affronter. Soyez au rendez-vous le week-end du 6 juillet pour la mi-saison !

British F4 2013 – Classement pilotes – Meeting 3/8
Pos Pilote Points
1 Charlie Robertson 164
2 Jake Dalton 161
3 Seb Morris 146
4 Jake Hughes 141
5 Matt Bell 135
6 James Fletcher 124
7 Jack Barlow 121
8 Falco Wauer 114
9 Matty Graham 110
10 Raoul Hyman 93
11 Struan Moore 92
12 Ross Gunn 88
13 Diego Menchaca 81
14 Gustavo Lima 71
15 James Greenway 70
16 Sennan Fielding 64
17 Pietro Fittipaldi 51
18 Malgorzata Rdest 46
19 Rahul Mayer 44
20 Simon Rudd 34
21 Daniel Headlam 33
22 Luke Williams 12
23 Dylon Phibbs 6
24 Zou Sirui 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox