Accueil / F4 / BRDC F4 – Trois vainqueurs, Morris mène le championnat
Seb Morris Formula Renault BARC Winter Series Rockingham 2012
© Formula Renault BARC / Jakob Ebrey Photography

BRDC F4 – Trois vainqueurs, Morris mène le championnat

Nous y sommes : la BRDC Formula 4 inaugure son championnat ce week-end à Silverstone. La Formule 2 n’est plus, bienvenue à la British F4 qui va vous faire découvrir cette saison de nouveaux talents venus du karting ou déjà initiés à la monoplaces.

Essais

Qui s’est distingué d’entrée de jeu, pour les échauffements que constituent les essais ? Parmi les 21 pilotes présents, Jake Hughes a été le plus rapide des quatre séances d’essais en 2m05.237s. Un tour bouclé dans la deuxième des quatre séances prévues, pour finir au global devant deux pilotes Mark Godwin Racing, Diego Menchaca et Jake Dalton.

Concourant dans une machine privée, Matt Bell s’est classé quatrième à neuf dixièmes tous ronds du pilote Lanan Racing. Il devançait Matty Graham, Charlie Robertson, Seb Morris et Sennan Fielding.

Qualifications

Ô surprise : les essais ont donné un indice fort pour connaître le premier poleman de la toute jeune histoire de la British F4, puisque c’est à nouveau Jake Hughes qui s’est distingué en améliorant sa performance de la veille, tombée à 2m04.819s. L’écart avec le deuxième homme Jake Dalton est conséquent : le pilote Mark Godwin Racing concède en effet plus de quatre dixièmes !

Le premier homme à avoir signé un temps aura été Raoul Hyman, douzième sur la grille. En effet, l’effet boule de neige a rapidement conduit les temps à chuter inlassablement, pendant que Bell, Graham et Morris bataillaient pour la meilleure performance, qui est finalement revenue à un Hughes prêt à remettre les pendules à l’heure. Au final, la deuxième ligne est partagée entre Matt Bell et Diego Menchaca, devant Jack Barlow, Struan Moore, Seb Morris, Charlie Robertson, Matty Graham et Falco Wauer.

Qualifié septième, Pietro Fittipaldi a été exclu de la séance pour une non-conformité technique vis-à-vis du règlement. Point de deuxième temps pris en compte, la grille de la deuxième course sera inversée à partir du résultat de la première, résumée ci-dessous.

Course 1

Au départ, Jake Dalton a été inspiré pour prendre la tête à l’entrée du virage de Copse, devançant Hughes et Bell, lui aussi prompt à réagir. Les deux premiers se sont ensuite échappés, mais au quatrième tour, la dynamique s’inversait : Bell remontait et leur infligeait rapidement une pression de tous les diables.

Il n’a attendu que le cinquième tour pour dégainer sa première attaque. Insuffisante, celle-ci a titillé suffisamment le deuxième homme et poleman Jake Hughes pour attaquer à son tour le leader Dalton à Luffield. Non inspiré, il heurtera l’arrière de Dalton. Bell n’en demandait pas tant et s’est faufilé pour prendre la tête. Se construisant un écart de deux secondes, celui-ci ne sera plus inquiété jusqu’au drapeau à damiers où il est allé s’imposer !

Si Hughes a conservé la deuxième place, Dalton est tombé quatrième, laissant la troisième marche du podium à l’Hillspeed de Seb Morris. Charlie Robertson, qui a gagné trois places au départ, est arrivé au cinquième rang devant Jack Barlow, Struan Moore et Diego Menchaca. Huitième homme, Menchaca remporte donc le droit de prendre le départ de la deuxième course en pole, au grand dam du neuvième homme Matty Graham, qui n’était toutefois pas en mesure d’attaquer la MGR du chanceux. Au contraire, deux abandons ont été à relever : au neuvième tour, Gustavo Lima et Raouh Hyman ont mis pied à terre.

Course 2

Si vous avez bien suivi, Diego Menchaca et Struan Moore se partagent la première ligne de la deuxième course de British F4 à Silverstone. Voyons maintenant comment l’action s’est déroulée !

D’abord, aucun des deux ne s’imposera. Depuis la troisième place, Jack Barlow a pris le meilleur envol pour prendre la tête au départ, imité par le sixième homme Seb Morris, qui est passé pour sa part du sixième au deuxième rang, Jake Dalton prenant la troisième place. Ces trois hommes finiront sur le podium dans cet ordre.

Pourtant, Seb Morris aura tenu la tête pendant un certain temps, débordant le leader Barlow au troisième tour. Celui-ci ne s’est pas avoué vaincu et, à deux tours de la fin, a récupéré son dû pour aller s’imposer avec un avantage de 8 dixièmes sur son adversaire chez Hillspeed. Il faut dire que Morris se protégeait aussi de Jake Dalton, ce qui a permis à Barlow de maintenir son adversaire à distance.

Le vainqueur de la première course, Matt Bell, s’est classé quatrième et conservait alors son leadership au championnat malgré son absence sur le podium. Il termine devant Jake Hughes, Matty Graham (qui partira en pole de la dernière course), Charlie Robertson, Struan Moore, Pietro Fittipaldi et Falco Wauer, qui termine dixième alors qu’il partait 9 positions plus bas.

Course 3

La dernière course du week-end n’a pas été remportée par le poleman au bénéfice de la grille inversée, Matty Graham, ni par un pilote qui s’est déjà imposé. Au départ, l’envol inspiré de Jake Dalton l’a mené d’emblée en tête de la course, emmenant Seb Morris dans son élan, le pilote Hillspeed prenant la deuxième place. Les deux hommes ne batailleront pas vraiment pour la gagne, Dalton ayant conservé des pneus frais pour être le plus à l’aise possible et aller s’imposer.

La bataille pour la troisième place était toutefois plus disputée entre Graham, Barlow, Robertson et Bell qui se sont amusés avec le phénomène d’aspiration. Barlow tenait en premier lieu la troisième place grâce à un dépassement sur son coéquipier Graham au deuxième tour. Or, celui-ci ne s’en est pas laissé compter et a repris l’ascendant. Bell s’est collé ensuite à l’aileron arrière de Robertson pour tenter une manœuvre à Copse. Robertson a résisté avec ferveur, tandis que Barlow a ensuite chuté derrière les deux hommes.

Ne s’avouant pas vaincu, le pilote SWR Racing a été reprendre sa place au détriment de Bell au huitième tour. Sa position était loin d’être figée, puisque Bell a repris l’avantage pour le gain de la cinquième place, derrière Graham et Robertson.

Le septième homme, Sennan Fielding, devançait pour sa par Ross Gunn et Diego Menchaca, auteur d’une remontée depuis la dernière ligne. Il termine devant Gustavo Lima, qui complète le top 10.

Bilan

Ces trois vainqueurs différents impliquent que le leader du championnat après ce premier meeting à Silverstone aura été le plus régulier : Seb Morris prend en effet la tête sans s’être imposé, avec cependant un écart très faible face au deuxième homme, Jake Dalton, relégué à deux petits points du pilote Hillspeed. Matt Bell et Jack Barlow se tiennent derrière les deux hommes, alors que ce groupe de quatre pilotes se tiennent en dix petits points.

Voilà qui promet une deuxième manche agitée à Brands Hatch le week-end du 19 mai 2013 !

British F4 2013 – Classement pilotes – Meeting 1/8
Pos Pilote Points
1 Seb Morris 70
2 Jake Dalton 68
3 Matt Bell 64
4 Jack Barlow 60
5 Charlie Robertson 48
6 Matty Graham 47
7 Jake Hughes 41
8 Sennan Fielding 33
9 Ross Gunn 31
10 Struan Moore 27
11 Diego Menchaca 25
12 Pietro Fittipaldi 23
13 James Greenway 21
14 Raoul Hyman 19
15 Malgorzata Rdest 18
16 Rahul Mayer 16
17 Falco Wauer 13
18 Simon Rudd 11
19 Gustavo Lima 11
20 Daniel Headlam 9
21 Zou Sirui 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox