Accueil / F4 / CFGP – Cui Yue et Wu Ruopeng s’imposent à Chengdu

CFGP – Cui Yue et Wu Ruopeng s’imposent à Chengdu

China Formula Grand Prix Chengdu 2013

Le China Formula Grand Prix débutait sa saison 2013 il y a une dizaine de jours à Chengdu. Sous la tutelle de la Fédération Internationale de l’Automobile et de la Fédération Chinoise, les monoplaces sont des Van Diemen à motorisation Geely, constructeur chinois. Avec son quatre cylindres d’1.8l, la monoplace pèse 490kg et possède entre 140 et 200 chevaux selon le réglage de l’ECU.

Parmi les pilotes titrés, Zheng Sun courre cette saison en British F3 tandis que d’anciens, tels que Yue Cui ont replongé dans la discipline après leur titre. Peu de pilotes sont sortis depuis la création de la série en 2006, initialement connue sous le Asian Geely Formula. La faute à quelques manquements profitant en partie aux Formula Masters China Series et Asian Formula Renault, entre autres.

Essais

Yue Cui se montrait le plus rapide dans les deux séances d’essais libres organisées à Chengdu. Sous un ciel maussade, Yue signait le meilleur temps le matin grâce à un tour en 1m36.042s, une demi-seconde devant Li Si Chen. Yang Xi se classait troisième à près d’une seconde.

Après une heure de repos, la deuxième séance débutait. Les sorties se faisaient plus nombreuses, notamment avec l’arrivée de la pluie. Certains pilotes tentaient le pari de rester en slicks dans ces conditions, ce qui était loin d’être le choix le plus judicieux. Finalement, Cui Yue prenait à nouveau le meilleur temps en 1m35.595s devant Li Si Chen (1m37.330s) et Wu Ruopeng (1m37.905s).

Qualifications

Deux séances de qualifications étaient au programme. Sur une piste encore humide par endroits, Wu Ruopeng sortait dès le début de la première qualification avec un effort en 1m43.525s. Yang Xi et Tai Yi prenait la tête avant la réplique de Wu Ruopeng en 1m41.803s. Yue Cui abassait encore le chrono en 1m40.726s, 1m39.032s puis en 1m37.420s grâce à une piste allant en s’améliorant. A mi-séance, Cui Yue Cui enfonçait le clou en 1m37.100s avant un tour de Li Si Chen en 1m36.846s. Wu Ruopeng n’abdiquait pas et passait en tête grâce à des efforts en 1m36.055s puis en 1m35.373s. A dix minutes du but, Wu Ruopeng bouclait un tour en 1m34.438s lui assurant la pole devant Wu Zhou, vu en Formula Masters China Series plus tôt dans l’année, Pu Shu, Tai Yi et Chen Junrong. Le top ten était complété par Yang Xi, Zhang Le, Li Si Chen, Shang Zongyi et Cui Yue.

La seconde séance de qualifications se disputait sur le sec cette fois, avec les dix premiers de la Q1. Li Si Chen signait d’entrée en tour en 1m35.964s, successivement battu par Wu Ruopeng (1m35.750s) puis Cui Yue (1m35.252s). Li Si Chen ripostait en 1m35.082s, une performance améliorée par Cui Yue en 1m34.643s. Tous les pilotes se retrouvaient ensuite en piste, devant ainsi gérer le trafic. Après un bref drapeau rouge, la plupart des pilotes ne parvenait plus à améliorer. Cela n’était pas le cas de Wu Ruopeng, auteur d’un run dont le meilleur tour s’établissait en 1m34.498s. Les cinq dernières minutes voyaient Yang Xi s’arrêter sur le bord de la piste avec un nouveau drapeau rouge à clé. Seul Zhang Le tentait sa chance, sans succès. Wu Ruopeng s’offrait alors une nouvelle pole position devant Yue Cui, Li Si Chen, Wu Zhou, Tai Yi et Pu Shu. La quatrième ligne se composait de Xi Yang et Chen Junrong, suivis de Zhang Le et Shang Zong Yi.

Course 1

La pluie avait fait son retour avant la première course, offrant une surface humide aux divers concurrents. Malgré sa pole position, Wu Ruopeng ne conservait pas cet avantage sur Cui Yue qui devenait le premier vainqueur de l’année devant Wu Ruopeng et Zhang Le.

Dès le tour de chauffe, Chen Junrong se faisait piéger et ne pouvait pas disputer la course, retardée le temps de dégager sa monoplace. Un nouveau tour de chauffe avait lieu, réduisant la durée de la course à 14 tours. Wu Ruopeng prenait un départ parfait pour contenir Cui Yue. Dans le premier tour, Bo Sun était accroché et abandonnait tandis que Cui Yue trouvait l’ouverture en tête avant l’entrée en piste de la voiture de sécurité.

A son retour dans les stands, neuf tours étaient encore à courir. Li Si Chen tentait de dépasser Wu Ruopeng sans succès, ce qui permettait à Zhang Le de se rapprocher. En tête, Cui Yue commençait à chercher l’eau stagnante sur la piste afin d’éviter la surchauffe de ses pneus malgré une belle avance rapidement portée à neuf secondes sur Wu Ruopeng et onze sur Li Si Chen et Wu Zhou. Ce dernier perdait une place suite à l’offensive de Zhang Le qui s’offait par la suite le podium dans le tout dernier virage.

A l’arrivée, Cui Yue s’imposait tranquillement avec 21 secondes d’avance sur Wu Ruopeng. Zhang Le accompagnait les deux hommes sur le podium devant Wu Zhou, ayant finalement trouvé l’ouverture sur Li Si Chen, cinquième.

Course 2

Avec la grille inversée, Yue Cui s’élançait de la cinquième position. Li Si Chen débutait la course en qualité de poleman devant Wu Zhou, Zhang Le et Wu Ruopeng sur les deux premières lignes. A l’image de la veille, la piste était sèche pour la deuxième partie des hostilités. Les pilotes ressortaient ainsi les pneus Kumho slicks.

Le tour de chauffe était à nouveau heurté. Cette fois, Han Ying Fu ne parvenait pas à démarrer mais sauvait les meubles en s’élancant depuis la voie des stands. Après un premier tour animé, Li Si Chen conservait la tête de la course devant Yang Xi, auteur d’un excellent départ. Cui Yue pointait déjà au troisième rang devant Wu Ruopeng et Shang Zong Li.

La voiture de sécurité faisait son apparition au deuxième tour après l’abandon de Lu Yiyu au virage 9. Pendant son intervention, Zhang Le rencontrait un souci mécanique l’immobilisant également. Après dix tours de safety-car, le combat reprenait pour un tout dernier tour !

Au drapeau vert, Cui Yue s’affirmait en tête devant Wu Ruopeng et Li Si Chen, dépassé par les deux hommes. Yang Xi et Shang Zongyi restaient au pied du podium. La course ne s’arrêtait pas là pour autant. Après le podium et la remise des trophées, les commissaires jugeait que Yue Cui avait dépassé sous drapeau jaune. La pénalité de dix secondes le mettait hors des points, n’ayant pas eu plus d’un tour pour creuser l’avantage. C’est finalement Wu Ruopeng qui s’imposait alors suivi de Li Si Chen et Yang Xi.

Bilan

La pénalité infligée à Yue Cui permet à Wu Ruopeng de prendre la tête du championnat avec six points d’avance sur Li Si Chen et huit unités de plus que Cui. Wu Zhou et Yang Xi restent également à portée du leadership avant le deuxième meeting de China Formula Grand Prix, prévu à Ordos le week-end du 27 au 28 juillet.

China Formula Grand Prix – Classement général – Meeting 1/4
1. Wu Ruopeng – 18 points
2. Li Si Chen – 12
3. Cui Yue – 10
4. Wu Zhou – 9
5. Yang Xi – 9
6. Zhang Le – 6
7. Shang Zong Yi – 5
8. Chen Junrong – 3
9. Liu Xiao Hong – 2
10. Sun Bo – 2
11. Pu Shu – 1
12. Tai Yi – 1
13. Wu Min – 0
14. He Zijian – 0
15. Han Yingfu – 0
16. Ji Ming – 0
17. Huang Hao Xuan – 0
18. Lu Yiyu – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox