Accueil / F4 / F4 – Anthoine Hubert et Jules Gounon s’illustrent à Pau

F4 – Anthoine Hubert et Jules Gounon s’illustrent à Pau

ROULAGE F4 MARS 2013 ANTOINE HUBERT

Les rues de Pau accueillaient le deuxième des sept meetings de la saison 2013 du championnat de France de Formule 4. Après l’ouverture au Mans, Anthoine Hubert avait pris les devants sur ses adversaires, dont Valentin Naud et Matevos Isaakyan menaient un groupe compact.

Essais

Dans des conditions météo délicates, les essais ont vu Marco De Peretti et Florian Pottier se disputer la première place en première partie de séance. C’était sans compter sur la réaction d’Anthoine Hubert qui allait prendre la tête par la suite pour dominer les essais avec une avance de près d’une seconde sur les deux hommes.

Simo Muhonen et Tristan Viidas complétaient le Top 5 devant Neal Van Vaerenberg, Matevos Isaakyan, Amaury Richard, Félix Hirsiger et Kang Ling, pointant pourtant à 2.8 secondes.

Qualifications

Sous une pluie battante, la séance de qualifications consacraient à nouveau Anthoine Hubert. Le Français signait les pole positions des courses 1 et 3 devant Florian Pottier, Neal Van Vaerenberg et Tristan Viidas, ses adversaires les plus menaçants.

Le quatuor de tête devançait Simo Muhonen, vainqueur d’une course au Mans tandis que Tom Le Coq, Marco De Peretti, Félix Hirsiger, Rémy Deguffroy et Jules Gounon, victime d’un problème mécanique, formaient le reste du Top 10 au scratch, soit les cinq premières lignes de la course 3.

La grille de la course 1, établie avec les deuxième meilleurs temps des qualifications, voyait les six premiers dans le même ordre, à savoir Anthoine Hubert en pole devant Florian Pottier, Neal Van Vaerenbergh, Tristan Viidas, Simo Muhonen et Tom Le Coq. On retrouvait ensuite Félix Hirsiger, Jules Gounon, Rémy Deguffroy et Matevos Isaakyan.

Course 1

Parti de la pole, Anthoine Hubert conservait la première position au départ et ce jusqu’au quatorzième et dernier tour pour s’imposer. Sous la pluie, Neal Van Vaerenberg et Florian Pottier s’offraient un premier podium cette année, le Belge devançant le Français grâce à un meilleur départ.

Le Finlandais Simo Muhonen en faisait de même sur Tristan Viidas pour le gain de la quatrième place. Tom Le Coq franchissait la ligne d’arrivée en sixième position devant Felix Hirsiger, Jules Gounon, Rémy Deguffroy et Amaury Richard, dans les points malgré sa quinzième place sur la grille, au grand dam de Dennis Anoschin.

Les conditions climatiques empirant à mi-course, les erreurs étaient nombreuses pour les apprentis. Kang Ling s’arrêtait au cinquième tour après une sortie de piste à la statue Foch. Marco De Peretti et Matevos Isaakyan gonflaient la liste des abandons avant la sortie de piste de Lucile Cypriano dans le Parc Beaumont, entrainant l’intervention de la voiture de sécurité jusqu’au dernier tour de course.

Course 2

Grâce à la grille inversée, Amaury Richard s’élançait de la pole position suivi de Rémy Deguffroy, Jules Gounon et Félix Hirsiger pour une course qui débutait dans des conditions sèches, rencontrées pour la première fois du week-end.

Si le départ d’Amaury Richard lui permettait de conserver la tête, Jules Gounon passait au deuxième rang avant de prendre la tête qu’il ne quittera plus dès lors, s’imposant à l’arrivée vingt-deux ans après la victoire de son père en F3000 dans les mêmes rues.

Au virage du Lycée, Anthoine Hubert était percuté par Neal Van Vaerenbergh. Si les deux hommes pouvaient continuer, leurs monoplaces n’étaient pas indemnes avec un aileron arrière en travers pour le Français tandis que le Belge écopait d’une pénalité à l’arrivée.

Si Jules Gounon conservait la tête, Amaury Richard défendait sa deuxième place face à Rémy Deguffroy et Félix Hirsiger tandis que Tom Le Coq et Tristan Viidas menaient le peloton, laissant Simo Muhonen et Anthoine Hubert en position d’attente. En parallèle, Florian Pottier dépassait Neal Van Vaerenbergh pour la sixième position.

Au quatrième tour, Rémy Deguffroy montait sur le podium provisoire en dépassant Félix Hirsiger. Une boucle plus tard, il tentait de prendre l’avantage sur Amaury Richard mais une faute le contraignait à l’abandon tandis que son adversaire sortait dans la foulée, amenant l’entrée de la voiture de sécurité. Victime collatérale de l’accident, Tristan Viidas perdait le bénéfice de sa cinquième place.

La course reprenait ses droits pour un court instant mais une forte averse entrainait l’arrivée d’un drapeau rouge à la fin du huitième tour. Jules Gounon conservait la tête et s’imposait devant Félix Hirsiger et Simo Muhonen. Anthoine Hubert terminait au pied du podium mais subissait une place de pénalité pour une tentative de dépassement sous drapeau jaune, ce qui profitait finalement à Tom Le Coq. Les autres entrées dans les points, distribués à moitié en raison de l’arrivée prématurée, étaient prises par Florian Pottier, Dennis Anoschin, Amaury Rossero, Neal Van Vaerenbergh et Valentin Naud.

Course 3

Retrouvant un temps sec et sa position de poleman, Anthoine Hubert imposait à nouveau son rythme dès le départ de la dernière manche du week-end. Seule victime du départ, Marco de Peretti abandonnait suite à une manœuvre sanctionnée d’un drive-through de la part de Simo Muhonen.

Anthoine Hubert se détachait rapidement face à Florian Pottier à la lutte avec ses poursuivants Neal Van Vaerenbergh, Tristan Viidas, Tom Le Coq et Félix Hirsiger. Derrière, Rémy Deguffroy, Jules Gounon et Dennis Anoschin livraient bataille similaire pour la septième place.

Florian Pottier cédait coup sur coup face à Neal Van Vaerenbergh, Tristan Viidas et Tom Le Coq. Le Belge remontait alors sur Anthoine Hubert tandis que Jules Gounon et Félix Hirsiger se touchaient. Le premier cité écopera à l’arrivée d’une place de pénalité alors que le second sortait de piste plus tard, tout comme Neal Van Vaerenbergh.

Anthoine Hubert avait ainsi le champ libre pour remporter son quatrième succès en six courses, devant Tristan Viidas et Tom Le Coq. Florian Pottier devance Rémy Deguffroy, Dennis Anoschin, Matevos Isaakyan et Jules Gounon au pied du podium. Ce dernier finit seulement neuvième suite à sa pénalité, au profit de Kirill Karpov. Simo Muhonen parvenait à accrocher la dixième place en dépit de son drive-through devant Lucile Cypriano.

Bilan

Au championnat, Anthoine Hubert profite de ses deux victoires pour accentuer son avance Avec ses 122 points, il devance désormais largement Simo Muhonen et Jules Gounon avant la troisième étape du championnat à Spa-Francorchamps le week-end du 7 au 9 juin prochain.

Championnat de France F4 2013 – Meeting 2/7
Pos Pilote Points
1 Anthoine Hubert 122
2 Simo Muhonen 46,5
3 Jules Gounon 44,5
4 Felix Hirsiger 43
5 Florian Pottier 38
6 Dennis Anoschin 36
7 Matevos Isaakyan 36
8 Neal van Vaerenbergh 34
9 Valentin Naud 30,5
10 Tristan Viidas 30
11 Tom Le Coq 30
12 Kirill Karpov 27
13 Ivan Kostyukov 15
14 Rémy Deguffroy 14
15 Marco de Peretti 12
16 Lucile Cypriano 4
17 Amaury Rossero 2
18 Amaury Richard 1
19 Kang Ling 0
20 Sidhant Panda 0
21 Severin Amweg 0
22 Justin Meichtry 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox