Accueil / F4 / F4 – Anthoine Hubert se révèle au Mans

F4 – Anthoine Hubert se révèle au Mans

ROULAGE F4 MARS 2013 ANTOINE HUBERT

Le coup d’envoi de la saison 2013 du championnat de France F4 se tient au Mans, une piste sur laquelle les pilotes se sont longuement entraîné. Ce week-end, les performances vont cependant compter ! Qui s’en sortira le mieux ?

Qualifications

Les esprits étaient déjà bien échauffés lors de la séance qualificative où, lors du premier tour, un accrochage s’est produit entre Matevos Isaakyan et Tristan Viidas. Le drapeau rouge est venu arrêter les hostilités. A la reprise, Anthoine Hubert a confirmé sa bonne forme aperçue en essais, avec non loin de lui Jules Gounon.

La neutralisation de la séance par des drapeaux jaunes s’appliquant sur l’ensemble du circuit est devenue monnaie courante. Entre-temps, c’est Kirill Karpov qui a su accélérer le pas et prendre la première place provisoire au détriment d’Hubert. Il restera en tête pour décrocher sa première pole en monoplace, devant Hubert qui s’est maintenu au second rang.

Derrière eux, Yvan Kostyukov et Florian Pottier s’élanceront en deuxième ligne… de la troisième course, qui se base sur les meilleurs temps absolus de chaque pilote. De même, la troisième ligne de cette dernière course sera composée de Félix Hirsiger et Neal van Vaerenbergh. Gounon tombe finalement septième malgré un bon rythme en début de qualifs. En ce qui concerne la grille de la première course, composée selon les deuxièmes meilleurs temps de chaque pilote, elle verra Anthoine Hubert mener la danse devant Karpov, Hirsiger, van Vaerenbergh et Kostyukov.

Course 1

Anthoine Hubert, qui s’élançait en pole de cette première course, ne s’est pas fait prier pour s’imposer. Malgré tout, le très bon départ de Karpov pouvait l’inquiéter, mais le Français a su rester fermement aux avant-postes pour semer son adversaire au fil des tours.

La course a notamment été marquée par la sortie de piste de Justin Meichtry pour laquelle le pilote a dû être hospitalisé. Les premières nouvelles ont fait état de deux fractures aux chevilles, une au tibia et deux vertèbres légèrement touchées, avant d’autres interventions chirurgicales qui seront effectués en Suisse, son pays d’origine.

Le reste de la course a vu une lutte s’installer pour la troisième place : quatre pilotes jouent cette dernière marche du podium, à savoir Isaakian, van Vaerenbergh et Félix Hirsiger. Ce groupe est vite rejoint par Jules Gounon, qui remontera jusqu’à la quatrième place qui s’est disputée entre Anoschin, Hirsiger et Gounon.

La troisième marche du podium reviendra finalement à Matevos Isaakian, qui termine derrière Karpov et devant Anoshin. Le dixième de la course, Simo Muhonen, partira en pole de la deuxième course grâce à la grille inversée qui le verra partager la première ligne avec Marco De Peretti.

Course 2

Sous une pluie diluvienne, le Finlandais Simo Muhonen a su tirer profit de la grille inversée pour s’imposer sans difficulté majeure. Au départ, il ne s’est pas fait inquiéter par De Peretti et Valentin Naud. Par contre, De Peretti connaîtra un tête à queue après le premier virage qui a ruiné ses chances de bien figurer.

Cet incident a fait les affaires d’Isaakyan, qui en a profité pour reprendre la troisième place pendant un temps. Celle-ci sera également occupée par Jules Gounon, qui connaîtra cependant un abandon sur sortie de piste. La bataille pour la quatrième place faisait tout autant rage entre Anoschin, Hubert et le volant RACB van Vaerenbergh. Hirsiger, alors septième, n’en perdait pas une miette et se tenait prêt à bondir si certains y perdaient des plumes !

Le sixième tour a été libérateur pour la visibilité des pilotes : alors que les conditions de piste étaient plus que précaires, le drapeau rouge a été brandi au-delà des 75% de la course. Voilà qui arrange le leader du championnat après cette deuxième course, Anthoine Hubert, qui compte déjà 37 points, dont 7 d’avance sur Isaakyan et 11 sur Muhonen.

Course 3

Avec son meilleur temps en qualifications, le Russe Karpov pouvait prendre sa revanche sur un Anthoine Hubert qui avait jusqu’ici bien saisi les opportunités qui lui étaient proposées. Or, le destin en a voulu autrement.

Le départ a été loupé par le poleman Karpov, qui est tombé en septième position, au contraire d’Ivan Kostyukov et de Jules Gounon qui en ont profité pour prendre les première et deuxième positions de la course. Gounon en voudra encore et dépassera Kostyukov pour se hisser en tête. Observateur, Hubert reste en embuscade au troisième rang pour l’instant.

Il ne restera pas passif bien longtemps et tentera une attaque sur le Russe, sa première cible est atteinte. Il s’est ensuite lancé dans une chasse à l’homme Jules Gounon en claquant une série de tours rapides. C’est un dépassement autoritaire aux alentours de la mi-course qui lui permettra de monter en tête. Karpov continuera de passer une mauvaise fin de week-end avec une sortie de piste qui le contraint à l’abandon, avec en cause Simo Muhonen, qui a été puni en conséquence.

Bilan

Anthoine Hubert prend l’ascendant sur ses adversaires et dans le même temps la tête du championnat avec 63 points à son actif, disposant même d’un matelas solide devant ses adversaires directs, Valentin Naud et Matevo Isaakyan, tous deux avec 30 points au compteur.

Pau accueillera la deuxième manche de F4 du 18 au 20 mai prochain. Anthoine Hubert continuera-t-il sur sa lancée ?

Championnat de France F4 2013 – Meeting 1/7
Pos Pilote Points
1 Anthoine Hubert 63
2 Valentin Naud 30
EX Matevos Isaakyan 30
4 Felix Hirsiger 28
5 Simo Muhonen 26
EX Jules Gounon 25
7 Dennis Anoschin 25
8 Kirill Karpov 23
9 Ivan Kostyukov 15
10 Neal van Vaerenbergh 14
11 Marco de Peretti 12
12 Florian Pottier 7
13 Lucile Cypriano 4
14 Tristan Viidas 2
EX Rémy Deguffroy 2
16 Tom Le Coq 1
17 Kang Ling 0
18 Sidhant Panda 0
19 Amaury Rossero 0
20 Severin Amweg 0
21 Justin Meichtry 0
22 Amaury Richard 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox