Accueil / F4 / F4 France – Anthoine Hubert et Severin Amweg vainqueurs au Vigeant
ROULAGE F4 MARS 2013 ANTOINE HUBERT
© D. Breungot

F4 France – Anthoine Hubert et Severin Amweg vainqueurs au Vigeant

Les pilotes de la Formule 4 France se donnaient rendez-vous sur le circuit du Val de Vienne ce week-end pour le quatrième meeting de la saison 2013. Anthoine Hubert abordait ce meeting de mi-saison avec une confortable avance sur ses poursuivants, Simo Muhonen, Tristan Viidas et Felix Hirsiger en tête. La tendance allait-elle se confirmer au Vigeant ?

Essais

Anthoine Hubert continuait sur le même rythme vu qu’en début de saison en signant le meilleur temps des essais privés. Avec un tour en 1m39.802s, le Français devançait l’Allemand Dennis Anoschin et son compatriote Jules Gounon. Le top cinq était complété par Neal Van Vaerenbergh et Felix Hirsiger, suivis de Matevos Isaakyan, Kirill Karpov, Tom Le Coq, Marco De Peretti et Tristan Viidas.

Qualifications

Les habitudes ne changeaient pas le vendredi soir lors des qualifications avec la troisième double pole position pour Anthoine Hubert. Le Français portait ainsi son total à sept pole sur huit attribuées depuis le début de la saison en devançant Tom Le Coq et Kirill Karpov.

Dès le début de la séance d’essais qualificatifs, Anthoine Hubert prenait la tête du classement devant Jules Gounon et Felix Hirsiger. Sous le soleil, la séance de trente minutes sur l’un des circuits les plus difficiles de la saison mettait en exergue les qualités des vingt pilotes du plateau.

Tom Le Coq et Kirill Karpov s’échangeaient le deuxième meilleur temps à plusieurs reprises mais le Français avait le dernier mot, les deux hommes devançant Félix Hirsiger, Dennis Anoschin, Jules Gounon, Matevos Isaakyan, Neal Van Vaerenbergh, Marco De Peretti et Simo Muhonen.

Pour la grille de départ de la course 1, établie avec les deuxièmes meilleurs temps de chaque pilote, Anthoine Hubert s’élançait en pole devant Tom Le Coq et Dennis Anoschin.

Course 1

Sous les yeux d’Yvan Muller, son capitaine en équipe de France Karting, Anthoine Hubert ne perdait pas le fil des évènements en s’imposant pour la huitième fois de la saison.

Auteur d’un départ parfait, Anthoine Hubert conservait l’avantage de sa pole position tandis que Dennis Anoshin prenait le dessus sur Tom Le Coq pour la deuxième place. Felix Hirsiger se faisait surprendre par Matevos Isaakyan tandis que Marco De Peretti et Kirill Karpov réalisaient un départ leur permettant de gagner plusieurs positions. Mauvaise opération en revanche pour Jules Gounon, qui chutait de la cinquième à la onzième place.

Dennis Anoschin mettait la pression sur Anthoine Hubert mais ce dernier ne cédait pas, au grand dam du peloton de poursuivants mené par Tom Le Coq, accompagné de Matevos Isaakyan, Félix Hirsiger, Marco De Peretti et Kirill Karpov. Plus loin, Amaury Rossero, qui avait manqué les essais libres, sortait de piste et perdait de nombreuses places.

La mi-course voit le rythme se stabiliser après un début de course disputé. Cela n’empêchait pas Marco De Peretti de donner son maximum pour arracher la cinquième place. Les derniers tours de course seront sur le même tempo et Anthoine Hubert franchissait la ligne d’arrivée avec une nouvelle victoire toute en maîtrise.

Dennis Anoschin et Tom Le Coq accompagnait le leader du championnat sur le podium devant les Russes Matevos Isaakyan et Kirill Karpov. Marco de Peretti se classait finalement sixième devant Amaury Rossero, Tristan Viidas et Jules Gounon. Le Finlandais Simo Muhonen, auteur d’une performance mitigée, occupait la dixième position synonyme de pole grâce à la grille inversée. Hélas pour lui, Severin Amweg le surprenait dans le dernier tour et s’offrait ainsi la première ligne pour la deuxième manche.

Course 2

Le Suisse Severin Amweg conservait la tête au départ devant Jules Gounon, Tristan Viidas, Marco De Peretti et Matevos Issakyan. En dixième position, Anthoine Hubert jouait la prudence et gardait ce rang après le premier tour. Le leader du championnat entrait en action deux boucles plus loin en dépassant Simo Muhonen.

En tête, Severin Amweg résistait à la pression de Jules Gounon, Tristan Viidas et Marco De Peretti. Huitième en début de course, Amaury Rossero tentait de prendre l’avantage sur Kirill Karpov sans succès et s’exposait au retour d’Anthoine Hubert.

Florian Pottier était le premier à abandonner après une sortie de piste au cinquième tour. Une boucle plus tard, Marco De Peretti manquait son freinage et entraînait Anthoine Hubert. Les deux hommes abandonnaient peu après.

Severin Amweg restait menacé par Jules Gounon mais le Français était piégé en fin de course par une flaque d’huile laissée par la Signatech de Kang Ling. Gounon perdait alors deux places, permettant à Severin Amweg de décrocher son premier succès de l’année de justesse devant Tristan Viidas et Matevos Isaakyan.

Jules Gounon terminait au pied du podium devant Amaury Rossero, Dennis Anoschin et Ivan Kostyukov. Simo Muhonen, Neal Van Vaerenbergh et Tom Le Coq complétaient les entrées dans les points devant Lucile Cypriano.

Course 3

Anthoine Hubert retrouvait la pole position après un abandon dans lequel il n’avait rien à se reprocher. Le leader du championnat se faisait toutefois surprendre au départ par Tom le Coq. Les deux hommes occupaient la tête de la course devant Jules Gounon tandis que Kirill Karpov devait effectuer un drive-through après avoir anticipé le départ. En attendant, le Russe occupait la quatrième position.

A la fin du premier tour, Anthoine Hubert récupérait la tête de la course en dépassant Tom Le Coq, désormais aux prises avec Jules Gounon et Matevos Isaakyan, nouveau quatrième. Quelques boucles plus tard, Jules Gounon se faisait percuter par Matevos Isaakyan. Ce dernier subissait une pénalité de trente secondes à l’arrivée mais l’incident provoquait un regroupement dans le peloton de chasse désormais composé de Felix Hirsiger, Dennis Anoshin, Ivan Kostyukov et Simo Muhonen. Au sixième tour, Kang Ling abandonnait après son accrochage avec Sidhant Panda.

En tête, Anthoine Hubert et Tom Le Coq profitaient de l’animation du peloton pour s’échapper et franchir la ligne d’arrivée aux deux premières places. Ivan Kostyukov se débarrassait de Matevos Isaakyan dans les derniers tours pour s’offrir le podium malgré un départ en quatorzième position.

Quatrième sur la ligne d’arrivée, Matevos Isaakyan perdait gros en raison de sa pénalité. Felix Hirsiger et Dennis Anoschin en profitaient pour compléter le top 5 devant Simo Muhonen, Tristan Viidas et Severin Amweg, à la lutte jusqu’au drapeau à damier. Neal Van Vaerenbergh et Jules Gounon terminaient également dans les points.

Bilan

Avec un huitième et un neuvième succès ce week-end, Anthoine Hubert accentue encore plus son avance sur ses poursuivants qui se prennent des points entre eux. Avec 253 points au compteur, Anthoine Hubert devance Tristan Viidas de 153 unités et Simo Muhonen de 166,5.

Le championnat de France de Formule 4 aborde désormais sa pause estivale et reviendra en piste à Magny Cours le week-end du 8 septembre.

Championnat de France F4 2013 – Meeting 4/7
Pos Pilote Points
1 Anthoine Hubert 253
2 Tristan Viidas 100
3 Simo Muhonen 86,5
4 Matevos Isaakyan 82
5 Tom Le Coq 81
6 Dennis Anoshin 78
7 Felix Hirsiger 74
8 Jules Gounon 71,5
9 Neal van Vaerenbergh 54
10 Severin Amweg 51
11 Florian Pottier 48
12 Kirill Karpov 38
13 Ivan Kostyukv 37
14 Valentin Naud 30,5
15 Amaury Rossero 30
16 Rémy Deguffroy 26
17 Marco de Peretti 24
18 Kang Ling 11
19 Lucile Cypriano 4
20 Amaury Richard 2
21 Sidhant Panda 0
22 Justin Meichtry 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox