Accueil / F4 / F4 France – Boccolacci et Bulatov règnent sur Pau
Podium F4 FFSA Autosport Academy Pau 2014
© DPPI

F4 France – Boccolacci et Bulatov règnent sur Pau

Pour ce deuxième rendez-vous du Championnat de France de F4, les jeunes pilotes se rendaient dans les rues de Pau. L’Australien Joseph Mawson arrivait en tête d’un championnat avec une belle avance sur un groupe compact de poursuivants composé de Felix Hirsiger, Dorian Boccolacci, Lasse Sørensen, Bryan Elpitiya, Paul Hokfelt et Amaury Richard, tous déterminés à rattraper le leader.

Qualifications

Lors de l’exercice de la qualification, toujours difficile sur le tracé de Pau, Dorian Boccolacci réalisait la bonne opération en obtenant le meilleur temps, et donc la pole position. Le membre du Lotus F1 Junior Team devançait le Danois Lasse Sorensen et le Suisse Paul Hokfelt.

Au terme d’une séance interrompue un bref instant par la faute de Gjergj Haxhiu, Felix Hirsiger, le plus rapide lors de la séance d’essais libres, se contentait du quatrième rang devant David Droux, Valentin Hasse-Clot et Valentin Moineault.

Après sa sortie de piste en essais libres, le leader Joseph Mawson limitait les dégâts en se classant huitième devant Bryan Elpitiya et Erwan Julé, qui accrochaient le top dix avant que la session soit écourtée par la sortie de piste de Niclas Nylund.

Course 1

La grille de la première course du week-end étant établie selon les deuxièmes meilleurs temps des qualifications, Dorian Boccolacci devançait Lasse Sorensen et Felix Hirsiger sur la grille de départ.

À l’extinction des feux, Dorian Boccolacci conservait l’avantage devant ses poursuivants, dans le même ordre. Le deuxième tour se montrait plus délicat puisque Joseph Mawson se montrait trop ambitieux sur Paul Hokfelt et l’accrochait, celui-ci entrainant Félix Hirsiger dans sa chute. Les autres concurrents se retrouvaient coincés, ce qui amenait le drapeau rouge. Parmi les pilotes piégés, Bryan Elpitiya, Paul Hokfelt et Gjergj Haxhiu devaient abandonner.

Un nouveau départ était donné, mais Dorian Boccolacci ne tremblait pas. Si Vladimir Aotev partait à la faute dans le peloton, Dorian Boccolacci résistait aux attaques de Lasse Sørensenn qui ne parvenait pas à trouver l’ouverture. Derrière, Félix Hirsiger maitrisait David Droux et Joseph Mawson. En parallèle, la bataille pour la neuvième place tournait mal puisque Denis Bulatov dépassait Valentin Hasse-Clot qui devait abandonner après une manoeuvre osée de Simo Laaksonen. En fin de course, l’accrochage entre Juan Manuel Jimenez Silva et Reuben Kressner menait les deux hommes hors course.

En tête, Dorian Boccolacci signait son premier succès en monoplaces devant Lasse Sorensen et Félix Hirsiger. David Droux et Joseph Mawson terminaient au pied du podium, suivis de Valentin Moineault, Amaury Richard, Erwan Julé, Denis Bulatov et Simo Laaksonen. Après course, Joseph Mawson sera exclu pour son implication dans le carambolage du deuxième tour, permettant à Joao Carvalho de s’offrir le point de la dixième place.

Course 2

Grâce à la grille inversée, la pole position revenait à Joao Carvalho devant Simo Laaksonen. Denis Bulatov et Erwan Jubé se partageaient la deuxième ligne.

Le poleman portugais profitait pleinement de la pole position pour se porter aux commandes de la course devant Denis Bulatov, qui s’emparait de la tête au deuxième tour grâce à une belle manoeuvre au Pont Oscar. Simo Laaksonen imitait le Russe au même endroit au passage suivant tandis que Valentin Moineault dépassait David Droux pour passer au sixième rang.

Joao Carvalho continuait sa descente dans le classement après les dépassements successifs d’Amaury Richard,  Erwan Julé et Valentin Moineault. En parallèle, Dorian Boccolacci, Lasse Sørensen et Félix Hirsiger se disputaient la huitième position.

À mi-course, Erwan Julé manquait son attaque sur Amaury Richard, à la grande joue de Valentin Moineault, qui dans la foulée se débarrassait d’Amaury Richard avant de voir un peloton composé d’Erwan Julé, David Droux, Félix Hirsiger, Lasse Sorensen et Dorian Boccolacci.

En tête, Denis Bulatov maîtrisait son sujet et s’imposait finalement devant Simo Laaksonen et Valentin Moineault. Quatrième, Erwan Julé précédait Amaury Richard, David Droux, Félix Hirsiger et Lasse Sorensen. Dorian Boccolacci et Valentin Hasse-Clot complétaient le top dix.

Course 3

Après une matinée pluvieuse, les concurrents du Championnat de France de F4 profitaient d’une piste sèche pour ce dernier rendez-vous du week-end. Dorian Boccolacci et Lasse Sorensen se retrouvaient sur la première ligne, suivis de Paul Hokfelt, Félix Hirsiger et David Droux.

Le départ se déroulait sans incident, et Felix Hirsiger en profitait pour ravir le troisième rang à Paul Hokfelt. Parti à la chasse de Dorian Boccolacci et Lasse Sorensen, les trois hommes parvenaient à s’échapper pour se disputer la tête. Hélas, dès le deuxième tour, un accrochage entre Valentin Hasse-Clot et Paul Hokfelt créait un embouteillage.

À l’image de la première course du week-end, un nouveau départ était donné, en l’absence de Joseph Mawson, Valentin Hasse-Clot, Denis Bulatov et Paul Hokfelt, tous restés sur le carreau. Dorian Boccolacci faisait preuve de maitrise et de fermeté au nouvel envol, malgré la pression imposée par Lasse Sørensen. Derrière eux, Félix Hirsiger devait gérer un peloton de chasse composé de David Droux, Valentin Moineault, Erwan Jule, Bryan Elpitiya et Amaury Richard.

À mi-course, Hugo Sugnot-Darniche commettait une faute, ce qui entraînait l’entrée en piste de la voiture de sécurité. Dorian Boccolacci ne tremblait pas au restart, au contraire de Bryan Elpitiya qui se manquait. Dorian Boccolacci et Lasse Sorensen continuait à se rendre coup-sur-coup, mais le jeune français s’imposait pour la deuxième fois du week-end.

Félix Hirsiger s’offrait la troisième place du podium malgré les attaques de David Droux et Valentin Moineault. Ce dernier tentait même de dépasser son prédécesseur, mais les deux pilotes devaient finalement abandonner. Erwan Julé héritait ainsi du quatrième rang, suivi d’Amaury Richard, Vladimir Atoev et Niclas Nylund. Reuben Kressner, Joao Carvalho et Gjergj Haxhiu complétaient les entrées dans les points.

Bilan

Avec ses deux premières victoires en monoplace, le protégé du Lotus F1 Junior Team, Dorian Boccolacci, réalise une excellente opération puisqu’il se porte en tête du classement général avant que le peloton ne se rende au Val de Vienne du 4 au 6 juillet prochain. Joseph Mawson espérera y rebondir après un week-end noir à Pau, tandis que Lasse Sørensen et Felix Hirsiger tenteront de convertir leur régularité par des succès pour ravir la tête au Français.

Résultats et classement à suivre

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox