Accueil / F4 / F4 France – Doublé de Joseph Mawson au Mans
Joseph Mawson 2014 F4 France Le Mans
© DPPI / F4 France

F4 France – Doublé de Joseph Mawson au Mans

Le championnat de France de F4 prenait ses quartiers sur le circuit Bugatti du Mans pour ses trois premières courses de l’année. 23 pilotes étaient en lice pour tirer le meilleur parti de leurs expériences en monoplace, les premières pour certains concurrents alignés ce week-end.

Les conditions n’étaient pas idéales pour se préparer à la première séance de qualifications de l’année puisque la séance d’essais libres forçait les pilotes à recourir aux pneus pluie. Ils allaient toutefois être bien utiles lors du week-end, tant la météo prévue pour samedi et dimanche s’annonçait maussade. Les qualifications se disputaient ainsi sur piste sèche, ce qui permettait aux pilotes d’aller chercher la performance. Félix Hirsiger et Lasse Sorensen étaient attendus au tournant, ils se hissaient rapidement en tête en guise de réponse.

Le rythme de croisière des pilotes devenait plus soutenu au fil des tours. Certains s’en mordaient les doigts, à l’instar de Paul Hokfelt Jr, qui sortait de piste. En tête, Joseph Mawson se mêlait à la lutte qui accueillait également des pilotes tels que Valentin Moineault, son homonyme Valentin Hasse-Clot et Amaury Richard. Reuben Kressner se glissait lui aussi aux avant-postes dans les derniers instants. D’autres pilotes n’avaient pas cette chance et devaient renoncer, à l’image de Joao Carvalho, Tom Soubiron et Axel Matus qui provoquait un drapeau jaune peu avant la fin de séance, qui interrompait les améliorations et les limitait aux derniers instants.

Malgré des problèmes mécaniques lors de ses premiers tours de roues, Félix Hirsiger décrochait la pole devant l’Australien Joseph Mawson. Lasse Sorensen, Amaury Richard et Bryan Elpitiya complétaient le top cinq devant Vladimir Atoev, Reuben Kressner et Valentin Moineault. Le top dix était bouclé par Simo Laasonen et Dorian Boccolacci.

Ce classement ne déterminait pas l’ordre de départ de la première mais de la troisième course, le championnat de F4 privilégiant les seconds meilleurs tours pour la première épreuve du week-end. La deuxième course optait pour le format de grille inversée selon le résultat de la première.

Ainsi, l’ordre de départ de la première course souriait à Joseph Mawson, auteur d’un deuxième meilleur temps en 1m41.818s, soit un dixième de mieux que Félix Hirsiger. Lasse Sorensen prenait le troisième emplacement de la grille de départ devant Bryan Elpitiya, Valentin Moineault et Amaury Richard. Vladimir Atoev, Simo Laaksonen, Dorian Boccolacci et Denis Butalov complétaient le top dix de cette première grille.

La première course était remportée par son poleman, l’Australien Joseph Mawson. Lasse Sorensen avait beau rester à proximité du leader en première partie d’épreuve, ce dernier s’échappait et profitait de son bon départ pour s’imposer lors de sa première course dans la catégorie. Lasse Sorensen ralliait l’arrivée au deuxième rang devant Dorian Boccolacci, auteur d’une belle remontée depuis la neuvième position.

Ce podium n’était pas acquis pour le pilote français. Il ne lui avait fallu que trois tours pour s’en emparer virtuellement, mais ensuite, la pression infligée par Amaury Richard et Vladimir Atoev n’était pas simple à gérer. Pour autant, Dorian Boccolacci relevait ce défi et reléguait les deux hommes dans cet ordre au fond du top cinq.

Félix Hirsiger terminait sixième, perdant le bénéfice de ses belles qualifications au départ. Paul Hokfelt Jr faisait l’inverse : il gagnait pas moins de seize positions pour terminer septième à l’arrivée devant Erwan Julé, Reuben Kressner et Bryan Elpitiya.

Lors de la course sur grille inversée, où Bryan Elpitiya partait en pole position, le soleil était de mise. Le départ du poleman était impeccable, même s’il restait talonné par Reuben Kressner. Non loin derrière, Félix Hirsiger cogitait un plan pour tirer le meilleur parti de sa troisième place initiale. Le leader cravachait dans les tours pour sécuriser sa position et s’offrir son premier succès dans la catégorie.

Valentin Moineault partait en tonneau lors du premier tour et rendait incertaine sa présence lors de la troisième et dernière course. Sorti indemne de l’accident, le jeune pilote laissait libre cours aux diverses luttes en piste par la suite, qui permettaient d’offrir une course animée aux spectateurs présents au Mans.

Félix Hirsiger se retrouvait rapidement à la lutte pour la deuxième place alors que Joseph Mawson et Amaury Richard animaient le plateau. Dorian Boccolacci et Lasse Sorensen en faisaient de même. La course d’Amaury Richard était ternie, à l’instar de celle d’Erwan Julé, par un drive-through reçu pour avoir dépassé les limites de la piste, un grand classique en monoplace désormais.

Le troisième homme à ce stade était Paul Hokfelt Jr, qui n’allait pas garder sa place. Derrière lui, le vainqueur de la première course, Joseph Mawson, remontait comme un boulet de canon vers le podium. Il ne restait que deux tours pour aboutir à un dépassement, mais l’Australien ne tremblait pas devant ce défi et crucifiait son adversaire dans le dernier tour.

Derrière le Suisse, Dorian Boccolacci se classait cinquième. Sixième, Valentin Hasse-Clot maintenait derrière lui Reuben Kressner, Simon Laaksonen, Vladimir Atoev et Denis Butalov.

Pour la dernière course du week-end dimanche matin, la pluie était revenue. Félix Hirsiger et Joseph Mawson, vedettes des qualifications, partaient de la première ligne. Le poleman s’élançait bien et inspirait Dorian Boccolacci, passé du neuvième au troisième rang simplement grâce à son excellent envol. Joseph Mawson et Amaury Richard ne parvenaient pas à contenir cette remontée express. Lasse Sorensen se trouvait alors au deuxième rang, Bryan Elpitiya évoluant à la sixième place en ce début de course.

Reuben Kressner était poussé, un incident qui le faisait sortir de piste. Lasse Sorensen prenait la tête au quatrième tour. Dorian Boccolacci, prudent, assistait à la scène avec sagesse. Joseph Mawson et Amaury Richard profitent de la prudence du troisième homme pour revenir sur lui. La remontée la plus spectaculaire est toutefois à créditer à Paul Hokfelt Jr, passé du dernier rang du départ à la neuvième place à la mi-course.

En tête, Lasse Sorensen s’échappait et profitait de la lutte à quatre pour la deuxième place. Joseph Mawson récupérait la deuxième place avec la manière, à cinq tours du but, au détriment de Félix Hirsiger. Plutôt que de s’en contenter, il s’attelait à remonter sur le leader de la course. Avec panache, il y parvenait et dépassait Lasse Sorensen dans les derniers tours. Félix Hirsiger montait sur la dernière marche du podium devant Amaury Richard et Denis Butalov. Aux portes du top six, Paul Hokfelt Jr surpassait Bryan Elpitiya, Valentin Hasse-Clot et Niclas Nylund.

Au terme de ce week-end, Joseph Mawson dispose de 67 points au championnat. L’avance conséquente sur ses adversaires lui permet de disposer de 24 points d’avance sur Félix Hirsiger, 30 sur Dorian Boccolacci et 31 sur Lasse Sorensen. Félix Hirsiger se console avec la tête du championnat junior grâce à un total de 58 unités. Pau accueillera la deuxième manche du championnat le week-end du 11 mai.

Classement complet à venir

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox