Accueil / F4 / F4 France – Gounon et Le Coq s’imposent, Hubert champion
Jules Gounon à Lédenon - Championnat de France de F4
© Alexandre Guillaumot / DPPI

F4 France – Gounon et Le Coq s’imposent, Hubert champion

Le Championnat de France de F4 se rendait à Lédenon pour l’avant-dernière manche de la saison. Anthoine Hubert était tout proche du sacre avec un matelas d’avance de plus d’une centaine de points, et malgré un tracé exigeant pour les pilotes, son avance lui permettait d’aborder la fin de saison avec sérénité.

Essais

Jules Gounon se classait en tête en 1m23.996s des essais privés, seulement treize centièmes devant le leader du championnat Anthoine Hubert. Tom Le Coq prenait le troisième temps à trois dixièmes devant le volant RACB Neal van Vaerenbergh et le Français Amaury Rossero.

Le Suédois Paul Hokfelt réalisait exactement le même temps que le cinquième homme Amaury Rossero. Rémy Deguffroy prenait le septième temps devant Tristan Viidas, Matevos Isaakyan et Felix Hirsiger.

Qualifications

Les qualifications souriaient à un pilote pour qui la pole position avait une saveur inédite. Tristan Viidas prenait ce sésame. Jules Gounon était ainsi tenu en échec, mais  ce dernier n’avait pas baissé les bras pour autant et allait partir de la première ligne grâce à son deuxième temps.

Anthoine Hubert était lui aussi en embuscade au troisième rang, avec à ses côtés Felix Hirsiger. Matevos Isaakyan complétait de son côté le top cinq des qualifications devant Dennis Anoschin et Neal van Vaerenbergh.

Kirill Karpov, Marc de Peretti et Tom Le Coq complétaient le top dix de la séance, qui se révélait animée avec de nombreux incidents.

Course 1

Anthoine Hubert s’était initialement imposé, mais son comportement en piste était sanctionné après-course, confiant la victoire à Jules Gounon. Les deux hommes négociaient parfaitement leur envol, ce qui permet au leader du championnat de monter en tête.

Jules Gounon, devant son compatriote sur la grille, ne s’avouait pas vaincu. Face à son adversaire, Anthoine Hubert ne tremblait pas et se maintenait en tête. La troisième place changeait en revanche de main puisque Felix Hirsiger prenait le dessus sur Tristan Viidas. Non loin derrière, Neal van Vaerenbergh et Dennis Anoschin observaient avec attention la bataille, prêts à saisir toute opportunité.

Cependant, Dennis Anoschin se faisait dépasser par Matevos Isaakyan. La descente au classement continuait pour le premier cité, dépassé par Marco de Peretti puis menacé par Tom Le Coq. Severin Amweg partait ensuite à la faute mais revenait en piste après avoir concédé un temps précieux.

Anthoine Hubert s’échappait en tête alors que Felix Hirsiger revenait sur le deuxième homme de la course, Jules Gounon. Cependant, ce dernier allait hausser son rythme et s’offrir de l’air face au troisième homme. Tristan Viidas montait aussi en puissance et revenait sur la dernière marche du podium, pour ensuite se battre contre lui non sans fougue.

Pendant ce temps, Lucile Cypriano abandonnait. Le tour suivant, Amaury Richard sortait de piste mais pouvait, à l’instar de Severin Amweg, revenir en course. Dennis Anoschin reprenait du poil de la bête et dépassait Neal van Vaerenbergh pour se retrouver septième. Tom Le Coq concédait dans le même temps sa neuvième position au Suédois Paul Hokfelt.

Vainqueur à l’arrivée, Anthoine Hubert était finalement classé onzième après l’application d’un drive-through. Jules Gounon héritait ainsi de la victoire et la pole de la deuxième course revenait à Rémy Deguffroy. Felix Hirsiger et Tristan Viidas complétaient le podium sur le tapis vert.

Matevos Isaakyan prenait le quatrième rang final devant Marco de Peretti et Dennis Anoschin. Neal van Vaerenbergh se classait septième devant Paul Hokfelt, Tom Le Coq et Rémy Deguffroy.

Course 2

Grâce à la grille inversée, Remy Deguffroy et Tom Le Coq se partageaient la première ligne sur la grille de départ. Tom Le Coq s’emparait rapidement de la tête devant son adversaire et Neal van Vaerenbergh tandis que Marco de Peretti calait. Les autres concurrents parvenaient à l’éviter.

Jules Gounon menaçait Neal van Vaerenbergh lors des premiers tours mais voyait sa remontée subir un coup d’arrêt suite à un drive-through consécutif à un accrochage évitable avec Paul Hokfelt. La pénalité permettait à Tristan Viidas de récupérer la quatrième place devant Dennis Anoschin et Anthoine Hubert. Ce dernier se débarrassait rapidement de l’Allemand, désormais à la lutte avec Matevos Isaakyan et Felix Hirsiger.

Tom Le Coq était peu inquiété mais voyait Rémy Deguffroy revenir sur lui à partir du cinquième tour. En parallèle, Amaury Rossero faisait les frais des nombreuses luttes dans le peloton en perdant quelques positions.

Dans les derniers tours, Tom Le Coq conservait la tête malgré les attaques répétées de Rémy Deguffroy, qui s’offrait toutefois un premier podium cette année. Neal van Vaerenbergh conservait le bénéfice de sa troisième place devant Anthoine Hubert, dont la quatrième place et le meilleur tour lui assuraient définitivement le titre de Champion de France F4 2013.

Dépassé dans le dernier tour, Tristan Viidas se classait cinquième à seulement deux secondes et demie du vainqueur. Il était suivi par Dennis Anoschin et Felix Hirsiger qui prenait l’avantage sur Matevos Isaakyan en fin de course. Kirill Karpov et Marco De Peretti complétaient les entrées dans les points tandis que Simo Muhonen devait abandonner après une touchette à deux tours du but. Après son drive-through, Jules Gounon se contentait de la quatorzième position.

Course 3

Jules Gounon terminait le week-end en beauté en décrochant sa cinquième victoire sur les six dernières courses. Sur une piste légèrement humide, le poleman Tristan Viidas réalisait un bon départ mais se faisait surprendre par Jules Gounon au premier virage. Anthoine Hubert suivait les deux hommes de tête tandis que Marco de Peretti prenait la quatrième place à Felix Hirsiger dès le deuxième tour.

Au troisième tour, Dennis Anoschin et Rémy Deguffroy partaient à la faute mais pouvaient continuer. Jules Gounon restait en tête et creusait rapidement l’écart sur Tristan Viidas, très défensif face à Anthoine Hubert. La quatrième place était tout aussi disputée avec Felix Hirsiger et Marco de Peretti qui continuaient leur duel sous les yeux de Neal van Vaerenbergh, désormais débarrassé de Tom Le Coq.

Ivan Kostyukov sortait large à son tour à mi-course et repartait en fond de classement, à la lutte avec Sidhant Panda et Rémy Deguffroy. A cinq tours de l’arrivée, Lucile Cypriano était la première à abandonner après un contact avec Amaury Richard. La liste des abandons était complétée par le Finlandais Simo Muhonen, victime d’une erreur de Florent Pottier qui l’envoyait à la faute.

Auteur d’une course parfaite, Jules Gounon s’imposait à nouveau sur le Lédenon en devançant Tristan Viidas et Anthoine Hubert. Felix Hirsiger se classait quatrième tandis que Marco De Peretti perdait gros avec une faute à deux tours du but. Neal van Vaerenbergh prenait la cinquième place. Sixième, Paul Hokfelt était suivi de près par Tom Le Coq, Kirill Karpov, Matevos Isaakyan et Florian Pottier.

Bilan

Si Jules Gounon confirme sa montée en puissance au fil des meetings, Anthoine Hubert est enfin sacré champion 2013 de France de F4, succédant à des pilotes tels que Franck Montagny, Loïc Duval, Jean-Eric Vergne ou encore Stoffel Vandoorne.

Vainqueur de la bourse, on devrait retrouver le Français en Eurocup Formula Renault 2.0 la saison prochaine. Grâce au partenariat avec Renault Sport, Anthoine Hubert ainsi que ses quatre dauphins à l’issue du meeting, auront le droit à une journée de test en Formule Renault 2.0 à Barcelone le lundi 21 octobre. Jules Gounon, Tristan Viidas, Matevos Isaakyan et Tom Le Coq en seront. Simo Muhonen non, le Finlandais a perdu gros en chutant au neuvième rang ce week-end.

Le rendez-vous final de la F4 France aura lieu au Castellet sur le circuit Paul Ricard du 25 au 27 octobre, en support du GT Tour.

Championnat de France F4 2013 – Meeting 6/7
Pos Pilote Points
1 Anthoine Hubert 312
2 Jules Gounon 198
3 Tristan Viidas 165
4 Tom Le Coq 131
5 Matevos Isaakyan 131
6 Felix Hirsiger 124
7 Dennis Anoshin 119
8 Neal van Vaerenbergh 108
9 Simo Muhonen 104
10 Florian Pottier 60
11 Marco de Peretti 60
12 Severin Amweg 51
13 Rémy Deguffroy 47
14 Kirill Karpov 46
15 Amaury Rossero 43
16 Ivan Kostyukov 37
17 Valentin Naud 34,5
18 Paul Hokfelt 12
19 Kang Ling 11
20 Lucile Cypriano 4
21 Amaury Richard 2
22 Sidhant Panda 0
23 Justin Meichtry 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox