Accueil / F4 / F4 Sudam – Succès d’Ortiz et Casella au Pinar, Baptista nouveau leader
Bruno Baptista F4 Sudamericana El Pinar 2014
© F4 Sudamericana

F4 Sudam – Succès d’Ortiz et Casella au Pinar, Baptista nouveau leader

Après la première manche organisée sur le circuit de Mercedes en Uruguay, la deuxième étape de la F4 Sudamericana avait lieu à l’Autódromo Victor Borrat Fabini de la ville d’El Pinar, non loin de Montevideo.

Le Brésilien Felipe Ortiz souhaitait profiter de cette épreuve pour accentuer son avance en tête du classement général, mais ses poursuivants, Frederick Balbi et Bruno Baptista, en voulaient autrement pour ce deuxième rendez-vous des Signatech-Abarth.

Retenu par leurs engagements en Formula Renault et Super TC2000, Francisco Cammarota et Alessandro Salerno, étaient absents, tout comme Federico Ensslin, malade. D’autres faisaient leurs débuts, à l’image de Juan Manuel Casella et des frères Muraglia, Diego et Nicolas, tous passés par la F4 Uruguay.

Lors de la première séance d’essais, Frederick Balbi montrait la voie. L’Uruguayen dominait le premier round en 1m01.639s, suivi de son compatriote et débutant Juan Manuel Casella. Les deux hommes monopolisaient la tête, laissant à Bruno Baptista la troisième position. Mauro Marino et Felipe Ortiz complétaient le quinté de tête, devant Nicolas Muraglia, Enzo Bortoleto et Diego Muraglia.

Samedi matin, pour la seconde session, les animateurs changeaient. Bruno Baptista prenait les devants en 1m00.215s, devant Juan Manuel Casella et Felipe Ortiz. Enzo Bortoleto se classait quatrième devant Mauro Marino et Frederick Balbi, auteur du meilleur temps la veille. Les débutants Nicolas et Diego Muraglia fermaient la marche.

En qualifications, Bruno Baptista était le premier à dégainer, mais son temps était rapidement battu. Ainsi, Enzo Bortoleto faisait tomber les temps sous la minute, mais la piste s’améliorait. Juan Manuel Casella occupait régulièrement le haut de la feuille des temps, mais à deux minutes de la fin, Felipe Ortiz mettait tout le monde d’accord avec son tour en 59.549s.

Le leader du championnat devançait alors Enzo Bortoleto et Bruno Baptista sur la grille de départ. Juan Manuel Casella complétait la deuxième ligne, suivi de Frederick Balbi et Mauro Marino. Diego et Nicolas Muraglia étaient en fond de grille, ce dernier n’ayant pas signé de temps après un problème mécanique survenu en essais.

À Canelones, le Brésilien Felipe Ortiz allait connaître une course loin de la promenade de santé, même s’il obtenait son deuxième succès de la saison et augmenter son avance au championnat. Derrière lui, Bruno Baptista dépassait Enzo Bortoleto pour la deuxième position, autour de la mi-course. Baptista menaçait même Ortiz quelques temps, mais ne parvenait pas à trouver l’ouverture. La bataille aux portes du podium était également disputée. D’abord dépassé par Frederick Balbi, Juan Manuel Casella parvenait à reprendre l’avantage en fin de course pour se classer quatrième. Mauro Marino, Nicolas Muraglia et Diego Muraglia complétaient le classement au terme des vingt-deux tours de course.

La deuxième manche, marquée par la grille inversée, allait revenir à l’Uruguayen Juan Manuel Casella, décrochant ainsi son premier succès dès sa première apparition dans le championnat, devant Bruno Baptista et Diego Muraglia, un autre débutant. Mauro Marino débutait la course en pole position avec Frederick Balbi à ses côtés. Hélas, au virage “Gota de Agua”, le poleman perdait le contrôle de sa monoplace, tandis que Bruno Baptista, cinquième à l’extinction des feux, se retrouvait à la lutte avec Juan Manuel Casella et Frederick Balbi pour la tête. Dans le même temps, Enzo Bortoleto et Felipe Ortiz s’accrochaient, amenant l’entrée en piste de la voiture de sécurité. Au restart, Bruno Baptista menait les débats devant Frederick Balbi et Juan Manuel Casella. Au quatrième tour, Balbi tentait une manoeuvre trop ambitieuse et se retrouvait hors course, amenant une nouvelle neutralisation. Lorsque le safety car rentrait, Juan Manuel Casella débordait Bruno Baptista pour prendre la tête de la course, qu’il n’allait plus quitter. Dans les derniers tours, Bruno Baptista et Nicolas Muraglia se disputaient les places d’honneurs. Le dernier partait à la faute, au profit de son frère, Diego Muraglia, qui montait ainsi sur le podium.

Au championnat, alors qu’il n’a pas encore gagné de courses, Bruno Baptista devient le leader du classement général, profitant de l’abandon de Felipe Ortiz. Le prochain meeting de F4 Sudamericana prévu au 22 juin à l’Autódromo Santiago Guarnieri de Chaco ayant été reporté, ce sera le week-end du 13 juillet à Termas de Rio Hondo que les concurrents se retrouveront.

F4 Sudamericana 2014 – Meeting 2/10
1 Bruno Baptista 73
2 Felipe Ortiz 66
3 Frederick Balbi 45
4 Enzo Bortoleto 41
5 Juan Manuel Casella 39
6 Federico Ensslin 24
7 Diego Muraglia 19
8 Mauro Marino 18
9 Nicolas Muraglia 18
10 Francisco Cammarota 14
11 Alessandro Salerno 14

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox