Accueil / F4 / F4 Sudamericana – Premières pour Balbi et Ortiz à Mercedes
Felipe Ortiz F4 Sudamericana Mercedes Soriano 2014
© F4 Sudamericana

F4 Sudamericana – Premières pour Balbi et Ortiz à Mercedes

Pour cette grande première de la F4 Sudamericana, huit pilotes se retrouvaient sur le Circuit Polideportivo de Mercedes en Uruguay, au volant des Signatech à moteurs Abarth et pneus Pirelli.

Essais

La première séance d’essais au sein d’un week-end de compétition tournait à l’avantage de l’Uruguayen Francisco Cammarota, auteur d’un tour en 1m23.577s, près d’une demi-seconde plus rapide que l’Argentin Alessandro Salerno. Frederick Balbi, Enzo Bortoleto et Federico Ensslin complétaient le top 5, suivis par Bruno Baptista, Felipe Ortiz et Mauro Marino.

La seconde session voyait Enzo Bortoleto se porter en tête en 1m22.674s devant Bruno Baptista, auteur de la première régérence avant de rencontrer un problème mécanique, et Frederick Balbi, à nouveau troisième. En verve lors du premier round, Francisco Cammarota passait en quatrième position devant Alessandro Salerno, Felipe Ortiz, Federico Ensslin et Mauro Marino.

Qualifications

Désormais dans le rythme, Enzo Bortoleto s’offrait la toute première pole position, et le tout premier point, de l’histoire de la Formula 4 Sudamericana grâce à un tour en 1m22.466s lui permettant de devancer le Brésilien Bruno Baptista et Felipe Ortiz. Frederick Balbu complétait la deuxième ligne, suivi par Alessandro Salerno et Federico Ensslin. En fond de grille, on retrouvait Enzo Bortoleto et Mauro Marino.

Course 1

L’Uruguayen Frederick Balbi allait devenir le premier à s’imposer en F4 Sudamericana à l’issue d’une course très disputée malgré un plateau composé de huit pilotes seulement. Il utilisait toute sa connaissance du tracé pour devancer les Brésiliens Bruno Baptista et Felipe Ortiz au drapeau à damier.

Dès le départ, les monoplaces d’Enzo Bortoleto et Felipe Ortiz, premier et troisième sur la grille, restaient bloquées à l’extinction des feux. Bruno Baptista en profitait pour se porter en tête devant Alessandro Salerno. Certains pilotes faisaient toutefois le choix de gérer leurs pneus, ceux de la course 1 devant également être utilisés lors de la deuxième course.

Ainsi, si Bruno Baptista s’échappait en tête, Frederick Balbi puis Federico Ensslin prenaient l’avantage sur Alessandro Salerno pour se placer sur le podium provisoire. Une fois deuxième, Frederick Balbi accélérait pour rapidement revenir sur Bruno Baptista avant de s’emparer des commandes. Plus personne ne le revoyait jusqu’à l’arrivée.

Derrière, le peloton se montrait agité. Au septième tour, Francisco Cammarota dépassait Alessandro Salerno alors que Bruno Baptista connaissait une perte de rythme. Le triplé uruguayen ne durait toutefois pas très longtemps car le Brésilien Felipe Ortiz se montrait de plus en plus menaçant après être remonté au pied du podium. Dès le tour suivant, un problème de boite poussait Francisco Cammarota à l’abandon, tandis que Bruno Baptista répliquait en dépassant Federico Ensslin.

En parallèle, Alessandro Salerno décidait de céder sa place Enzo Bortoleto pour terminer en sixième position, et obtenir la pole position de la grille 2 grâce à la grille inversée. Une stratégie qui lui permettait également de prendre soin de ses pneus en fin de course en vue du dimanche, à l’image du vainqueur, Frederick Balbi, qui gérait son avance sans mettre en danger son succès.

Frederick Balbi s’imposait donc devant Bruno Baptista et Felipe Ortiz. Federico Ensslin terminait au pied du podium devant Enzo Bortoleto et Alessandro Salerno tandis que Mario Marino et Fransciso Cammarota se retrouvaient en queue du classement.

Course 2

Grâce à la grille inversée, Alessandro Salerno s’élançait depuis la pole position devant Enzo Bortoleto. Federico Ensslin et Felipe Ortiz partagaient la deuxième ligne, devant Bruno Baptista et Frederick Balbi. Mario Marino et Franciso Cammarota occupaient la quatrième et dernière ligne. Les conditions de piste avaient évolué depuis la veille en raison des averses nocturnes, laissant les pilotes dans l’inconnu.

Alessandro Salerno parvenait à conserver l’avantage lors des deux premiers tours, mais il n’arrivait pas à la conserver plus longtemps face aux attaques Felipe Ortiz. Enzo Bortoleto profitait de la manœuvre pour s’intercaler entre les deux hommes. Hélas pour Bortoleto, le rythme de Felipe Ortiz s’avérait trop élevé pour lui. Voyant son adversaire s’éloigner au fil des tours, il ne pouvait que constater la victoire nette et sans bavure du Brésilien.

Pire pour Enzo Bortoleto, celui-ci devait ensuite gérer la remontée de Bruno Baptista. Parti cinquième sur la grille, il avait pris l’avantage sur Alessandro Salerno après une erreur de ce dernier, avant de surprendre Federico Ensslin. Il trouvait finalement la faille à quatre tours du but pour prendre la deuxième marche du podium et laisser Enzo Bortoleto se contenter de la troisième place devant Federico Ensslin et Francisco Cammarota, qui subissait sans céder les assauts de Frederick Balbi, vainqueur la veille, jusqu’au drapeau à damier. Alessandro Salerno et Mario Marino fermaient la marche.

Bilan

A l’issue de ce premier meeting historique, Felipe Ortiz repart en leader du championnat grâce à ses deux podiums, avec trois points d’avance sur Bruno Baptista, également régulier. Le premier vainqueur du week-end, Frederick Balbi, pointe à seulement six unités. Enzo Bortoleto et Federico Ensslin restent en embuscade avant la deuxième manche, prévue les 3 et 4 mai sur l’Autódromo Victor Borrat Fabini “El Pinar”, toujours en Uruguay.

F4 Sudamericana 2014 – Meeting 1/10
1 Felipe Ortiz 40
2 Bruno Baptista 37
3 Frederick Balbi 34
4 Enzo Bortoleto 26
5 Federico Ensslin 24
6 Alessandro Salerno 14
7 Francisco Cammarota 14
8 Mauro Marino 10

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox