Accueil / F4 / Formula Masters China – Aidan Wright décroche le titre 2013
Aidan Wright 2013 Formula Masters China Series Shanghai
© Formula Masters China Series

Formula Masters China – Aidan Wright décroche le titre 2013

La finale de la saison 2013 de Formula Masters China Series se disputait ce week-end à Shanghaï. Le titre de champion allait se jouer entre l’Australien Aidan Wright, qui possédait dix points d’avance sur son équipier, Afiq Yazid Ikhwan. Akash Nandy pouvait également inverser la tendance et s’imposer au terme des trois courses prévues.

Essais

Akash Nandy débutait bien le week-end en dominant les essais libres grâce à un tour en 1m48.116s. Le Malaisien prenait ainsi l’avantage sur Tanart Sathienthirakul et Afiq Yazid Ikhwan. Meilleur Chinois, Hai Tao Yin se classait quatrième devant Ren Nagabuchi. Sixième, Aidan Wright devançait Bo Yuan et Raj Bharath.

Le Britannique Dan Wells retrouvait une discipline transformée par rapport à celle qu’il avait quitté l’an passé. Si les châssis Tatuus étaient les mêmes, la motorisation Fiat est passée à Volkswagen, tout comme les pneus, désormais charge du manufacturier chinois Giti. Wells prenait la neuvième place devant Matthew Solomon, dernier du top dix et premier à plus d’une seconde du leader.

Qualifications

Tanart Sathienthirakul et Akash Nandy obtenaient chacun une pole position. Le Thaïlandais arrachait la première place sur la grille en Q1 devant Akash Nandy et Afiq Ikhwan au terme des quinze minutes. Aidan Wright et Ren Nagabuchi complétaient le top cinq à tout juste une demi-seconde. Matthew Solomon et Dan Wells suivaient, précédant Yin Hai Tao, Raj Bharath et Yuan Bo.

Akash Nandy se montrait à nouveau le plus rapide des prétendants au titre en s’adjugeant la pole dès son troisième tour en Q2. La session se montrait extrêmement disputée puisqu’il devançait Afiq Yazid Ikhwan, Tanart Sathienthirakul et Aidan Wright, tous trois à moins de quarante-six millièmes de seconde du leader. La troisième ligne revenait à Matthew Solomon et Ren Nagabuchi. Dan Wells prenait la septième position devant Yin Hai Tao, le plus rapide des pilotes chinois. Raj Bharath et Yuan Bo complétaient le top dix.

Course 1

Le Thaïlandais Tanart Sathienthirakul profitait de sa troisième pole position de sa saison partielle en décrochant enfin sa première victoire lors de la course 1. Le départ n’avait pas semblé réserver un tel sort au pilote puisqu’Akash Nandy prenait la tête dès les premiers mètres.

Rapidement remis d’un envol moyen, Tanart Sathienthirakul réagissait et reprenait la tête de la course au troisième tour. Il ne quittait plus la position de pointe pour s’imposer avec cinq secondes d’avance sur Afiq Yazid Ikhwan et Matthew Solomon, à la lutte dans les derniers tours. Longtemps deuxième, Akash Nandy partait en tête-à-queue dans le dernier tour et devait alors se contenter d’un neuvième rang, un mauvais résultat dans l’optique du titre.

Ren Nagabuchi se classait quatrième, suivi par Dan Wells et le leader du championnat, Aidan Wright, dont la course s’est montré très irrégulière en terme de rythme. Septième, Yin Hai Tao était le Chinois le mieux classé devant Pu Jun Jin, désormais assuré du titre dans la catégorie FMCS Chinese Drivers Classification. Akash Nandy et Zou Sirui complétaient le top dix.

Course 2

Grâce à la grille établie sur les meilleurs tours de la course 1, Afiq Yazid Ikhwan démarrait depuis la pole position. Le pilote de l’équipe Meritus ne tremblait pas et s’imposait une sixième fois cette année au terme des sept tours de course. Il réalisait la bonne opération puisque ce succès lui permettait de prendre la tête du championnat avant la dernière course.

Parti de la quatrième position, Tanart Sathienthirakul s’offrait un nouveau podium après avoir lutté avec son équipier Matthew Solomon, finalement troisième. Les deux Eurasia Motorsport devançaient alors Aidan Wright, qui perdait la tête du classement général pour six points.

Ren Nagabuchi et Akash Nandy suivaient et ce dernier perdait tout espoir pour le titre avec cette sixième place. Dan Wells terminait septième devant Pu Jun Jin, Raj Bharath et Yin Hai Tao, dernier à intégrer le top dix.

Course 3

Akash Nandy éliminé de la course au titre, le poleman allait donc être le témoin, ou le perturbateur, du duel entre Afiq Yazid Ikhwan et Aidan Wright. La première option était finalement sa destinée, puisque l’Australien Aidan Wright montait en tête dès le premier tour.

Sur la ligne d’arrivée, le nouveau champion devançait Tanart Sathienthirakul et Afiq Yazid Ikhwan. Le poleman était absent de ces positions flatteuses en raison de problèmes mécaniques, même si Akash Nandy avait creusé l’écart après un excellent départ. Il perdait très rapidement pied et tombait sans grand délai au septième rang, avant de renoncer. Au contraire, Matthew Solomon ralliait l’arrivée au quatrième rang devant Dan Wells. Ren Nagabuchi se frottait à des montagnes russes en tombant jusqu’au neuvième rang pour finalement terminer sixième.

Dès la fin du premier tour, la voiture de sécurité devait intervenir : Thomas Luedi était immobilisé en piste. La neutralisation ne durait pas longtemps mais allait se reproduire après l’immobilisation de la monoplace d’Akash Nandy. La reprise du cinquième tour ne menaçait pas le leadership d’Aidan Wright alors qu’Afiq Yazid Ikhwan, deuxième à ce stade, était sous pression de Tanart Sathienthirakul, qui trouvait l’ouverture au neuvième tour malgré une défense de son adversaire. C’était finalement dans le dernier tour que le Thaïlandais prenait définitivement le dessus, malgré un contact entre les deux pilotes.

Le top dix de la course était complété par Yin Hai Tao ainsi que Pu Jun Jin, Raj Bharath et Chang Wing Chung.

Bilan

Le trio de tête reste inchangé pour cette dernière manche de Formula Masters China. L’Australien Aidan Wright est ainsi le champion de la catégorie en ayant devancé Afiq Yazid Ikhwan de deux petits points. En abandonnant  lors de la dernière course, Akash Nandy est relégué à près de cinquante points.

Derrière, Ren Nagabuchi a chipé la quatrième place à Raj Bharath, l’Indien descendant de deux rangs derrière Matthew Solomon. Le dernier rendez-vous de la saison a lieu à Macao, mais il s’agit d’un meeting hors-championnat lors du fameux Grand Prix de F3.

Formula Masters China Series 2013 – Classement général final
Pos Pilote Points
1 Aidan Wright 210
2 Afiq Yazid Ikhwan 208
3 Akash Nandy 163
4 Ren Nagabuchi 129
5 Matthew Solomon 128
6 Raj Bharath 120
7 Tanart Sathienthirakul 115
8 Pu Jun Jin 45
9 Yuan Bo 29
10 Ronald Wu 28
11 Yin Hai Tao 26
12 Bao Jin Long 18
13 Dan Wells 7
14 Zou Sirui 6
15 Andersen Martono 4
16 Zou Chen Yu 2
17 Zhang Zhen Dong 1
18 Lin Li Feng 1
19 Andrea Reggiani 1
20 Wu Zhou 0
21 Mahaveer Raghunathan 0
22 Thomas Luedi 0
23 Wu Zhou 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox