Accueil / F4 / Formula Masters China – Festival d’Aidan Wright en Corée

Formula Masters China – Festival d’Aidan Wright en Corée

Aidan Wright 2013 Formula Masters China Series Inje Autopia

La Corée du Sud et l’Inje Autopia accueillaient les pilotes de Formula Masters China Series, Afiq Yazid Ikhwan arrivant en tête du championnat après un très bon meeting à Ordos. La concurrence allait-elle lui proposer une riposte lors des quatre courses prévues pour rattraper celle annulée à Ordos ?

Qualifications

Aidan Wright et Akash Nandy tiraient le meilleur des qualifications et se partageaient les poles des première et troisième courses du week-end.

La première séance, qui déterminait la grille de la première course, permettait à Aidan Wright de prendre le meilleur temps en 1m32.874s. Elle voyait aussi Tanart Sathienthirakul se qualifier deuxième devant son coéquipier Matthew Solomon grâce à un dernier tour qui le faisait grimper dans la hiérarchie. Il se qualifiait devant le leader du championnat Afiq Yazid Ikhwan, Akash Nandy et Ren Nagabuchi.

La deuxième séance de qualifications souriait toujours à Aidan Wright. C’était toutefois sans compter sur Akash Nandy et son dernier tour pour terminer 63 millièmes devant son adversaire en 1m32.312s. Tanart Sathienthirakul se qualifiait cette fois-ci en deuxième ligne avec à ses côtés Raj Bharath. Le deuxième homme du championnat tenait la troisième place avant la sortie du drapeau rouge. C’est à la reprise que le poleman se hissait en tête de la séance après plusieurs tours rapides.

Course 1

Le poleman Aidan Wright ne tremblait pas pour remporter la première course sur une piste s’asséchant. Si le Malaisien Akash Nandy terminait deuxième sur la ligne d’arrivée, une pénalité de trente secondes le reléguait septième. Les commissaires lui avaient infligé cette punition pour avoir dépassé Tanart Sathienthirakul sous drapeau jaune.

Afiq Yazid Ikhwan récupérait ainsi la deuxième place devant l’Indien Raj Bharath. Les nombreuses rigoles d’eau, signes des averses matinales, présentes dès le tour de formation ne souriaient toutefois pas à Andersen Martono, qui perdait le contrôle dès ce tour de formation et devait donc s’élancer depuis les stands.

En début de course, Tanart Sathienthirakul tenait le deuxième rang – du moins jusqu’à la fin du premier tour où Afiq Yazid Ikhwan le dépassait. Raj Bharath se trouvait, du haut de sa quatrième place, rapidement sous pression d’Akash Nandy. A la mi-course, les choses se gâtaient pour Zou Sirui et Yin Hai Tao, qui perdaient le contrôle et devaient abandonner. A ce stade, le deuxième homme Tanart Sathienthirakul, qui jusque-là tentait de revenir sur Afiq Yazid Ikhwan, cédait du terrain jusqu’à sa sixième place finale. Akash Nandy prenait le troisième rang au septième tour.

Alors qu’il tenait vraisemblablement la deuxième place, Afiq Yazid Ikhwan avait de plus en plus de mal à bien contrôler sa monoplace. Akash Nandy saisissait l’opportunité pour lui reprendre son dû, que les deux hommes s’échangeaient allègrement. Au final, Aidan Wright s’imposait devant Afiq Yazid Ikhwan, Raj Bharath, Ren Nagabuchi, Tanart Sathienthirakul, Matthew Solomon, Akash Nandy (une fois sa pénalité appliquée), Ronald Wu, Pu Jun Jin et Andrea Reggiani.

Course 2

Sous une pluie diluvienne, les pilotes devaient débuter leurs sept tours de course escortés par la voiture de sécurité. Ren Nagabuchi renonçait avant même avoir pu se battre pour des positions : il revenait aux stands pour un énième problème technique, ceux-ci ne l’ayant pas lâché du week-end.

Raj Bharath menait la danse lorsque la voiture de sécurité s’éclipsait. Akash Nandy était cependant bien décidé à prendre sa revanche sur sa pénalité et se tenait aux côtés du leader. Il prenait la tête dans la foulée et tentait de s’échapper. En vain, puisque Raj Bharath restait dans son sillage.

Tanart Sathienthirakul était aux prises avec Afiq Yazid Ikhwan, qui commettait une erreur de jugement en dépassant son adversaire alors que la voiture de sécurité revenait en piste suite à l’arrêt dans l’herbe de Yuan Bo. Raj Bharath faisait lui aussi du zèle en dépassant Akash Nandy après l’annonce de la neutralisation. Les deux hommes allaient être pénalisés de trente secondes en conséquence.

Akash Nandy héritait ainsi de la victoire devant Tanart Sathienthirakul, Aidan Wright, Matthew Solomon et Pu Jun Jin. Le groupe des dix premiers était au complet avec la présence de Ronald Wu, Yin Hai Tao, Zou Sirui, Andersen Martono et Andrea Reggiani.

Course 3

Aidan Wright s’imposait sur une piste désormais bien sèche et se rapprochait de la tête du championnat lors de la troisième course du week-end, concédant désormais trois points à Afiq Yazid Ikhwan. Il devait néanmoins se battre avec Akash Nandy, longtemps resté en tête, pour aller décrocher son dû. Matthew Solomon héritait de la troisième marche du podium.

Le leader du championnat et pilote Meritus Afiq Yazid Ikhwan terminait quatrième. Cette position avait auparavant été tenue par l’Indien Raj Bharath, mais le troisième virage a sonné l’heure de son abandon lors d’une perte de contrôle au deuxième tour. L’incident nécessitait l’intervention de la voiture de sécurité jusqu’au huitième tour. A ce stade, Akash Nandy ne parvenait pas à se détacher  d’Aidan Wright.

L’Australien allait attendre deux tours supplémentaires pour que sa manœuvre de dépassement le hisse en tête de la course. Au tour suivant, Tanart Sathienthirakul cédait face à Afiq Yazid Ikhwan. Il était imité par Ren Nagabuchi et concédait à nouveau une position. Derrière eux, Pu Jun Jin, Ronald Wu, Yin Hai Tao et Bao Jin Long complétait le groupe des dix premiers à l’arrivée.

Course 4

Aidan Wright prenait sa troisième victoire du week-end lors de la course de rattrapage après l’annulation à Ordos de l’une des courses prévues. Il devançait Tanart Sathienthirakul, qui partait pourtant de la troisième ligne. Le podium était complété par Afiq Yazid Ikhwan, qui concédait ainsi la tête du championnat.

Cela dit, il connaissait une déconvenue qui l’immobilisait sur la grille. Le poleman Akash Nandy s’élançait sans encombre de la pole position devant Afiq Yazid Ikhwan et Aidan Wright. Tanart Sathienthirakul se débarrassait rapidement de Raj Bharath dès le quatrième virage et continuait sur un gros rythme.

Akash Nandy se retrouvait piégé par un problème électrique dès le deuxième tour, qui le faisait se faire déborder par Afiq Yazid Ikhwan. Aidan Wright suivait cette tendance, tout comme Tanart Sathienthirakul. Aidan Wright se préparait ensuite à attaquer le leader de la course, qu’il débordait au septième tour avant d’oublier ses adversaires.

Au neuvième tour, Afiq Yazid Ikhwan concédait une position à Tanar Sathienthirakul, désormais deuxième. Le podium allait rester ainsi. Ren Nagabuchi renonçait dans le même temps alors qu’il était remonté sixième depuis sa treizième place de départ.

Derrière les trois pilotes sur le podium, Raj Bharath, Matthew Solomon, Yin Hai Tao, Yuan Bo, Ronald Wu, Pu Jun Jin et Akash Nandy complétaient le top dix.

Bilan

Après un week-end chargé composé de quatre courses en Corée, les pilotes de Formula Masters China Series voyaient un changement de leader intervenir grâce au triplé d’Aidan Wright, l’Australien frappant fort à trois meetings de la fin de saison.

La prochaine manche se disputera le week-end du 15 septembre, en Malaisie, à Sepang.

Formula Masters China Series 2013 – Classement général – Meeting 4/6
Pos Pilote Points
1 Aidan Wright 148
2 Afiq Yazid Ikhwan 143
3 Raj Bharath 106
4 Akash Nandy 104
5 Ren Nagabuchi 83
6 Matthew Solomon 77
7 Tanart Sathienthirakul 57
8 Pu Jun Jin 32
9 Ronald Wu 28
10 Yuan Bo 27
11 Yin Hai Tao 23
12 Bao Jin Long 11
13 Zou Sirui 6
14 Zhang Zhen Dong 2
15 Andrea Reggiani 1
16 Lin Li Feng 1
17 Andersen Martono 0
18 Zou Chen Yu 0
19 Wu Zhou 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox