Accueil / F4 / Formula Masters China – Triplé d’Akash Nandy à Sepang
Akash Nandy 2013 Formula Masters China Series Inje Autopia
© Formula Masters China Series

Formula Masters China – Triplé d’Akash Nandy à Sepang

Grâce à sa domination à l’Inje Autopia, l’Australien Aidan Wright avait pris la tête du championnat devant Afiq Yazid Ikhwan. La manche de Sepang allait-elle relancer les débats ?

Qualifications

Le début du week-end semblait aller dans le sens du Thaïlandais Tanart Sathienthirakul, qui décrochait les deux poles des première et troisième courses du week-end. Il lui fallait pourtant battre le régional de l’étape, Akash Nandy, extrêmement motivé à bien faire.

Avec Afiq Yazid Ikhwan, le trio s’échangeait sans modération la tête provisoire. En fin de séance, avec une pole position acquise, Tanart Sathienthirakul enfonçait le clou pour aller chercher l’autre, avec près d’une demi-seconde d’avance sur Akash Nandy.

Sur la première grille de départ, les deux pilotes se retrouvaient en première ligne avec un meilleur tour du pilote Eurasia Motorsport en 2m07.332s devant Afiq Yazid Ikhwan et Matthew Solomon. Ren Nagabuchi prenait la cinquième place devant Aidan Wright, Raj Bharath et Yin Hai Tao.

La grille de départ de la troisième course voyait Matthew Solomon et Afiq Yazid Ikhwan échanger leurs positions, les huit premiers conservant, hormis cette exception, le même ordre.

Course 1

Le départ de la course était retardé par l’arrivée de la pluie sur le circuit. Elle forçait les pilotes à troquer leurs pneus slicks pour des gommes adaptées à la piste humide. Le poleman ne s’élançait pas parfaitement au coup d’envoi, tandis qu’Afiq Yazid Ikhwan réalisait le meilleur envol jusqu’à occuper la tête de course en arrivant au premier virage.

Quatrième sur la grille, Matthew Solomon calait et regagnait le fond du peloton par la suite. Les conditions délicates piégeaient Yin Hai Tao dès le début de course. En tête, Afiq Yazid Ikhwan était déjà menacé : une petite erreur permettait à Akash Nandy de le déborder et de creuser l’écart dans la foulée, avec en prime le meilleur tour qui lui offrait la pole pour la course suivante du week-end.

Malgré ses efforts, Akash Nandy voyait son avance réduite à néant lors de l’intervention de la voiture de sécurité au cinquième tour. La cause de cette neutralisation provenait de l’accrochage entre Yuan Bo et Zou Sirui. Deux tours plus tard, la course reprenait ses droits. Afiq Yazid Ikhwan avait beau tenter une manœuvre sur le leader, celui-ci s’échappait rapidement.

La troisième marche du podium n’était pas figée : Ren Nagabuchi était à l’attaque sur Tanart Sathienthirakul et venait à le dépasser. Le Thaïlandais concédait à nouveau une position, cette fois-ci au profit d’Aidan Wright, qui se débarrassait ensuite de Ren Nagabuchi pour décrocher le podium derrière Akash Nandy et Afiq Yazid Ikhwan.

Derrière Ren Nagabuchi, cinquième classé après s’être fait déborder par le Thaïlandais, Pu Jun Jin et Bao Jin Long suivaient. Le groupe des dix premiers était complété par Matthew Solomon, Andersen Martono et Zou Chen Yu. Parmi les quatre abandons figurait également Raj Bharath.

Course 2

Le départ de la course était assez similaire avec une nouvelle bataille entre le poleman Akash Nandy et Afiq Yazid Ikhwan. En revanche, les envols de Ren Nagabuchi et Tanart Sathienthirakul étaient perturbés par des dégâts à l’aileron avant pour l’un, un incident de course menant vers l’abandon pour l’autre.

Akash Nandy se dirigeait vers la victoire tandis qu’Aidan Wright trouvait l’ouverture sur Afiq Yazid Ikhwan, avant de concéder la position dûment gagnée deux virages plus tôt. Aidan Wright tentait de mettre la pression sur son adversaire, mais elle était insuffisante et l’Australien devait se contenter de la troisième marche du podium.

Raj Bharath suivait mais devait composer avec la pression de Matthew Solomon, qui le dépassait en début de course. Les deux hommes étaient suivis par Ren Nagabuchi, qui tenait le coup tant bien que mal. Tous ces pilotes ne pouvaient espérer revenir sur le leader, qui terminait sa course avec près de cinq secondes d’avance sur son poursuivant direct.

Bao Jin Long prenait la septième place après l’abandon de Zou Sirui au quatrième tour. Yuan Bo suivait au huitième rang devant Yin Hai Tao et l’Italien Andersen Martono. Pu Jun Jin et Zou Chen Yu fermaient la marche.

Course 3

Akash Nandy demeurait invaincu sur ses terres, tandis qu’Aidan Wright reprenait la tête du championnat au prix de sa quatrième place finale. Cette promotion était aussi due à l’abandon d’Afiq Yazid Ikhwan sur problème technique. Sur le podium, on retrouvait Ren Nagabuchi et Matthew Solomon.

Pourtant, c’était Tanart Sathienthirakul qui partait de la pole devant Akash Nandy. Afiq Yazid Ikhwan avait beau partir de la deuxième ligne, c’était grâce à un appel d’une décision qui le pénalisait en l’ayant fait partir du fond de grille. L’appel lui permettait de partir en deuxième ligne avec Matthew Solomon. Au départ, Akash Nandy prenait la tête.

Le départ était aussi l’occasion pour Pu Jun Jin et Zou Sirui de s’accrocher, le premier devant regagner les stands pour réparer sa monoplace et le second abandonnant. Tanart Sathienthirakul ne se satisfaisait pas de sa deuxième place et était déterminé à reprendre la tête. Cependant, une erreur du pilote Thaïlandais lui faisait perdre un temps précieux et la possibilité de continuer la course, ce qui laissait Akash Nandy filer tranquillement vers la victoire.

Raj Bharath ralliait l’arrivée au cinquième rang devant Yin Hai Tao et Andersen Martono. L’Italien devançait Zou Chen Yu et Bao Jin Long. Yuan Bo et Pu Jun Jin fermaient la marche.

Bilan

Shanghai accueillera le dernier meeting de Formula Masters China Series le 27 octobre prochain avec un classement resserré grâce à un beau concours de circonstances qui permet au trio de s’affronter pleinement pour cette finale. Aidan Wright ne dispose en effet que de dix points d’avance sur son poursuivant direct, Afiq Yazid Ikhwan. Onze unités plus loin, Akash Nandy peut aussi tirer son épingle du jeu, surtout lorsqu’on pense à son meeting du week-end.

Formula Masters China Series 2013 – Classement général – Meeting 5/6
Pos Pilote Points
1 Aidan Wright 178
2 Afiq Yazid Ikhwan 168
3 Akash Nandy 157
4 Raj Bharath 118
5 Ren Nagabuchi 109
6 Matthew Solomon 98
7 Tanart Sathienthirakul 69
8 Pu Jun Jin 38
9 Yuan Bo 29
10 Ronald Wu 28
11 Bao Jin Long 19
12 Yin Hai Tao 18
13 Andersen Martono 6
14 Zou Sirui 6
15 Zou Chen Yu 4
16 Zhang Zhen Dong 2
17 Lin Li Feng 1
18 Andrea Reggiani 1
19 Wu Zhou 0
Grâce à sa domination à l'Inje Autopia, l'Australien Aidan Wright avait pris la tête du championnat devant Afiq Yazid Ikhwan. La manche de Sepang allait-elle relancer les débats ? Qualifications Le début du week-end semblait aller dans le sens du Thaïlandais Tanart Sathienthirakul, qui décrochait les deux poles des première et troisième courses du week-end. Il lui fallait pourtant battre le régional de l'étape, Akash Nandy, extrêmement motivé à bien faire. Avec Afiq Yazid Ikhwan, le trio s'échangeait sans modération la tête provisoire. En fin de séance, avec une pole position acquise, Tanart Sathienthirakul enfonçait le clou pour aller chercher…

Passage en revue

Spectacle - 6.5
Dose d'imprévus - 6.7
Exploit du vainqueur - 7.5

6.9

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox