Accueil / F4 / Formula Premium – Championnat européen et prime en 2014
Sarène Ziffel 2013 Formula Premium
© Formula Premium

Formula Premium – Championnat européen et prime en 2014

Après une première saison en 2013 conclue par le sacre de Sarène Ziffel, la Formula Premium décide de prendre une dimension européenne afin d’attirer des grilles plus nombreuses.

Le championnat lancé par Beta Epsilon, avec l’apport de Michel Lecomte, a été conçu pour accueillir les pilotes venus du karting dans une formule low-cost et pédagogique Avec le recul de la première édition, les organisateurs visent ainsi l’amélioration en 2014. La monoplace sera plus performante avec un passage de 140 à 157 chevaux pour le moteur Peugeot. Les tarifs hors-taxe pour l’achat et la location à l’année de la monoplace sont respectivement de 35 900 € et 13 800 €. La location par meeting s’élève à près de 1 200 € pneumatiques y compris.

Le championnat se lance aussi dans une expansion européenne. Si les rendez-vous en France seront organisées au sein du Trophée Tourisme Endurance, trois meetings sont prévus dans le cadre de l’International GT Open, que les amateurs de monoplaces connaissent plus particulièrement vis-à-vis de l’European F3 Open. De même, un coup de pouce de 50 000 € sera versé au futur champion de l’European Formula Premium pour lui permettre de passer à la vitesse supérieure.

Quant au calendrier, celui-ci n’est pas fixé : quatre manches françaises sont prévues mais l’une d’entre elles pourrait être remplacée par un meeting à l’étranger. L’European Formula Premium fera escale en Espagne, au Portugal et en Hongrie dans le cadre de l’International GT Open.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox