Accueil / FA1 / FA1 – Doublé de Felix Rosenqvist à Monza
Felix Rosenqvist 2014 FA1 Monza
© Acceleration Events

FA1 – Doublé de Felix Rosenqvist à Monza

Mirko Bortolotti arrivait en qualité de leader du championnat de FA1 à Monza. Son avance sur Nigel Melker s’élevait à vingt points, tandis que Felix Rosenqvist faisait son retour ce week-end après avoir participé au premier meeting. La manche de Monza allait-elle sourire à l’Italien à domicile, ou la concurrence allait-elle se révéler plus efficace ?

Essais

Felix Rosenqvist se montrait dès la première séance en 1m37.976s. S’il était le seul à passer sous la barre de la minute 38, il ne tenait en échec Nigel Melker que pour 69 millièmes. En revanche, derrière, le peloton était largué : Richard Gonda concédait une seconde et deux dixièmes de retard sur le pilote Performance Racing.

Un peloton resserré se tenait derrière le Slovaque. Il se composait de Sebastian Balthasar, Alessio Picariello, Sergio Campana et Mirko Bortolotti. Derrière eux, Marco Barba, ancien pilote de Formula Renault 3.5 Series, tenait en échec Alfonso Toledano, Steijn Schothorst, Luis Michael Dörrbecker et Dennis Lind.

Encore le plus rapide lors de la deuxième séance, Felix Rosenqvist haussait le rythme en 1m37.394s. Steijn Schothorst progressait au deuxième rang à cinq dixièmes. Le même tarif était accordé à Sergio Campana, troisième classé. Derrière, Nigel Melker et Dennis Lind concédaient neuf dixièmes au Suédois.

Richard Gonda, Mirko Bortolotti, Marco Barba, Sebastian Balthasar ainsi qu’Alessio Picariello, Alfonso Toledano et Luis Michael Dörrbecker fermaient la marche.

Qualifications

Les deux séances de qualifications se déroulaient avant les deux courses du week-end. Ce format souriait à Felix Rosenqvist, qui signait l’une des deux pole positions.

La première séance le voyait enregistrer un temps en 1m35.873s. 96 millièmes le séparaient de Sergio Campana, deuxième qualifié. Nigel Melker et Dennis Lind partageaient la deuxième ligne devant Richard Gonda, Mirko Bortolotti et Steijn Schothorst. Alessio Picariello, huitième, voyait l’un de ses temps annulé au même titre que Sebastian Balthasar, dixième temps.

Entre ces pénalisés, on retrouvait Marco Barba tandis qu’Alfonso Toledano et Luis Michael Dörrbecker fermaient la marche.

Le poleman de la deuxième séance n’était plus le même : Sergio Campana signait le meilleur temps de la séance en 1m35.628s. Nigel Melker se hissait en première ligne de la deuxième séance de qualifications devant Mirko Bortolotti.

Felix Rosenqvist chutait au quatrième rang avec un temps plus modeste que lors de la première séance. Sebastian Balthasar et Richard Gonda occupaient la troisième ligne devant Dennis Lind, Steijn Schothorst, Marco Barba, Alessio Picariello, Alfonso Toledano et Luis Michael Dörrbecker.

Course 1

Malgré la fournaise, toutes les voitures ralliaient l’arrivée de la course sur le temple de la vitesse. Felix Rosenqvist convertissait sa pole position en victoire.

Pourtant, Nigel Melker avait pris la tête de course lors du deuxième tour. Il ne parvenait pas à conserver son bon rythme du début de course car Felix Rosenqvist s’était mis à accélérer. Le Néerlandais ne pouvait faire autrement que de s’incliner face au Suédois. Auteur d’un mauvais départ, il se ressaisissait après ces deux premiers tours non-optimaux.

Après ce dépassement dans la première chicane, la victoire semblait être une formalité pour Felix Rosenqvist, qui ralliait l’arrivée avec plus de dix secondes d’avance sur ses poursuivants. Derrière, Mirko Bortolotti dépassait Dennis Lind au premier virage de la course pour se hisser au cinquième rang. Il se débarrassait ensuite de Richard Gonda, qui lui posait plus de fil à retordre.

Mirko Bortolotti optait pour une stratégie décalée alors que les trois leaders de la course n’étaient pas loin. Aux stands, il se débarrassait de la sorte de Sergio Campana pour regagner la piste à quelques encablures de Nigel Melker. L’Italien complétait le podium en bon épicier.

Richard Gonda prenait la quatrième place, Sergio Campana ayant perdu pied sur les quatre hommes de tête. Marco Barba complétait le top six devant Dennis Lind, Alessio Picariello, Sebastian Balthasar et Luis Michael Dörrbecker. Steijn Schothorst et Alfonso Toledano fermaient la marche.

Course 2

Le vainqueur du dimanche était hors du trio de tête sur la grille. Felix Rosenqvist partait en effet quatrième, ce qui ne l’empêchait pas de signer une deuxième victoire d’affilée pour son retour dans la catégorie.

Sergio Campana partait pourtant de la pole position à domicile. Nigel Melker l’effaçait rapidement à la première chicane. Mirko Bortolotti réalisait de son côté un mauvais envol agrémenté d’un contact avec un concurrent. Il devait passer aux stands en conséquence pour changer son aileron avant. Felix Rosenqvist prenait la deuxième place et avait du pain sur la planche pour contenir ses adversaires lors des premiers tours.

La bataille engtre Sergio Campana et Felix Rosenqvist, qui se produisait après les premiers tours, durait de nombreuses minutes. Felix Rosenqvist avait lui aussi des soucis puisqu’il perdait le contrôle de sa monoplace à la chicane, lors du quatrième tour. Il se retrouvait sixième et pensait que sa course était fichue.

Nigel Melker n’était pas exempté de soucis non plus : ses pneumatiques étaient en délicatesse, à la fois avant et après son arrêt réglementaire. Lors du deuxième relais, Felix Rosenqvist imprimait un rythme suffisant pour s’imposer, même si l’intéressé était surpris de terminer cette épreuve en tête !

Cette course, dictée par les rythmes de chacun, voyait Felix Rosenqvist s’imposer avec treize secondes d’avance sur Nigel Melker et près de trente sur Sebastian Balthasar. Richard Gonda poursuivait ses courses régulières avec la quatrième place devant Steijn Schothorst, Alessio Picariello, Luis Michael Dörrbecker, Alfonso Toledano et Sergio Campana. Mirko Bortolotti et Marco Barba fermaient la marche d’une épreuve où seuls les six premiers étaient dans le tour du leader.

Bilan

A mi-saison, le championnat est resserré. Nigel Melker est désormais le nouveau leader de la catégorie avec un petit point seulement de marge face à Mirko Bortolotti, qui n’a pas passé le meilleur week-end. Il devrait néanmoins se ressaisir lors de la prochaine manche de cette catégorie monoplace célébrant les nations. Cette prochaine épreuve est prévue le week-end du 6 juillet, soit dans un peu moins d’un mois, au Slovakiaring.

FA1 2014 – Classement général – Meeting 4/8
Pos Pilote Points
1 Nigel Melker 136
2 Mirko Bortolotti 135
3 Richard Gonda 74
4 Felix Rosenqvist 73
5 Sebastian Balthasar 70
6 Sergio Campana 42
7 Armando Parente 40
8 Alessio Picariello 34
9 Luis Michael Dörrbecker 33
10 Dennis Lind 24
11 Oliver Campos-Hull 20
12 Picho Toledano 19
13 Jimmy Eriksson 11
14 Rodolfo Gonzalez 10
15 Steijn Schothorst 10
16 Marco Barba 6
17 Victor Garcia 5
18 Nathanaël Berthon 2

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox