Accueil / FA1 / FA1 – Mirko Bortolotti imbattable à Portimão
Mirko Bortolotti 2014 FA1 Portimao
© Acceleration Events

FA1 – Mirko Bortolotti imbattable à Portimão

Douze pilotes étaient annoncés pour le premier meeting de FA1 à Portimão, qui comportait des essais, deux séances de qualifications et deux courses. Ce nouveau championnat des nations réunissait des pilotes plus ou moins accoutumés à la monoplace, dont certains ont vu leur talent reconnu par les observateurs durant leur carrière en bas de l’échelle.

Essais

La première séance d’essais du vendredi ne comptait que sept pilotes classés. Felix Rosenqvist prenait nettement l’avantage en 1m32.386s, six dixièmes devant Mirko Bortolotti. Au-delà, les pilotes étaient relégués à plus d’une seconde. Sebastian Balthasar prenait le troisième temps juste devant Nigel Melker. Richard Gonda, Armando Parente et Sergio Campana fermaient la marche.

Les pilotes s’activaient davantage lors de la deuxième séance, menée par Mirko Bortolotti en 1m32.174s. Nigel Melker venait se placer en deuxième place à six dixièmes de son adversaire, tandis que Felix Rosenqvist talonnait le Néerlandais au troisième rang. Sergio Campana réalisait une meilleure performance que lors de la première séance pour se hisser au quatrième rang devant Richard Gonda, Sebastian Balthasar et Armando Parente.

Victor Garcia, Luis Michael Dörrbecker et Rodolfo Gonzalez fermaient la marche.

Qualifications 1

Mirko Bortolotti, champion en titre d’Eurocup Mégane Trophy de retour en monoplace, enchaînait en qualifications avec un meilleur tour en 1m32.694s. Si l’Italien ne battait pas son temps de référence des essais, il conservait un avantage de deux dixièmes sur Nigel Melker, également en première ligne. Felix Rosenqvist et Richard Gonda se partageaient la deuxième ligne devant Sergio Campana, Sebastian Balthasar et Armando Parente.

Rodolfo Gonzales, Oliver Campos-Hull et Luis Michael Dörrbecker fermaient la marche devant deux  pilotes qui n’avaient pas quitté les stands : Victor Garcia et Picho Toledano.

Qualifications 2

Au fil de la séance de qualifications du samedi matin, Mirko Bortolotti montrait qu’il était l’homme de la situation. Il n’était toutefois pas tranquille puisque la concurrence rude, composée de Nigel Melker et Felix Rosenqvist, le talonnaient à moins d’un dixième. Il restait alors une minute de qualifications dans cette deuxième séance, déterminante pour la grille de la deuxième course. Les temps étaient finalement scellés puisque tous les pilotes avaient regagné les stands.

Mirko Bortolotti signait une deuxième pole position en 1m32.204s, un millième devant Nigel Melker. Felix Rosenqvist prenait le troisième temps. Tous ces pilotes devançaient de plus d’une demi-seconde le reste du peloton composé de Richard Gonda, Sebastian Balthasar et Sergio Campana. Armando Parente, Victor Garcia, Rodolfo Gonzalez, Oliver Campos-Hull et Luis Michael Dörrbecker fermaient la marche.

Course 1

Parti de la pole position, Mirko Bortolotti s’imposait sans difficulté avec cinq secondes d’avance sur son poursuivant direct à l’arrivée. Il n’était pas perturbé par les arrêts imposés, s’arrêtant avant Nigel Melker avant de reprendre son dû une fois l’arrêt du Néerlandais effectué.

Nigel Melker avait même perdu du temps lors de la manœuvre. Derrière, la bataille pour la troisième place avait lieu entre Felix Rosenqvist et Sebastian Balthasar. L’Allemand trouvait l’ouverture sur le Suédois en fin de course. Richard Gonda rejoignait l’arrivée au cinquième rang, bien loin des pilotes qui le précédaient.

Armando Parente et Oliver Campos-Hull étaient les derniers pilotes à terminer dans le tour du leader. Sergio Campana avait reçu une pénalité d’immobilisation dans les stands qui l’avait relégué loin de la hiérarchie. De fait, il rentrait aux stands pour de bon à quatre tours du but. Parmi les autres abandons, Luis Michael Dörrbecker et Victor Garcia renonçaient au même tour, quatre boucles après Rodolfo Gonzalez.

Course 2

Une nouvelle fois en pole, Mirko Bortolotti conservait aisément la tête de la course et s’offrait même plus de trois secondes à l’arrivée, après 28 tours de course.

Richard Gonda avait réalisé un bon départ pour grimper au deuxième rang. Il dépassait dans cette manœuvre deux pilotes, Nigel Melker et Felix Rosenqvist. Le Slovaque ne pouvait pas s’en réjouir bien longtemps puisqu’il abandonnait au dixième tour. Il s’était fait dépasser au préalable par le Néerlandais, qui avait anticipé son arrêt aux stands. Les pilotes devaient s’arrêter à deux reprises lors de cette course.

Après l’abandon de Richard Gonda, Felix Rosenqvist décidait qu’il devait passer à la vitesse supérieure face à Nigel Melker. Pourtant, le Suédois ne conservait pas ce rythme. S’il sauvait le podium, il avait perdu pied et terminait non loin de Sebastian Balthasar. Armando Parente bouclait le top cinq. Oliver Campos-Hull, Sergio Campana et Victor Garcia étaient classés dans le top huit. A part le premier, tous les pilotes qui suivaient étaient relégués à plusieurs tours. Avant Richard Gonda, Luis Michael Dörrbecker et Rodolfo Gonzalez fermaient la marche.

Bilan

Après ce premier meeting, Mirko Bortolotti est largement en tête. Fort de deux victoires, l’Italien fait honneur à son pays dans ce nouveau championnat des nations. Nigel Melker reste en embuscade au deuxième rang. Même s’il a été mis à mal par Sebastian Balthasar, Felix Rosenqvist tient la troisième place du championnat devant le pilote allemand.

Le prochain rendez-vous de cette nouvelle discipline est fixé à Navarra le week-end du 4 mai 2014.

Pos Pilote Equipe Points
1 Mirko Bortolotti Italie 49
2 Nigel Melker Pays-Bas 33
3 Felix Rosenqvist Suède 25
4 Sebastian Balthasar Allemagne 24
5 Armando Parente Portugal 16
6 Oliver Campos-Hull Chine 12
7 Richard Gonda Slovaquie 8
8 Sergio Campana France 0
9 Luis Michael Dörrbecker Mexique 0
10 Victor Garcia Espagne 0
11 Rodolfo Gonzalez Vénézuéla 0
NC Picho Toledano Mexique 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox