Accueil / Formula Abarth / Florida WS – Van de Laar, Calderon et Fuoco s’imposent à Sebring
Dennis van de Laar Florida Winter Series Sebring 2014
© Florida Winter Series

Florida WS – Van de Laar, Calderon et Fuoco s’imposent à Sebring

Après la séance d’essais collectifs organisée à Homestead, les Florida Winter Series se rendaient à Sebring pour le premier meeting de leur histoire. Les onze pilotes présents étaient inscrits pour ce rendez-vous, de même que le journaliste d’Autosport, Ben Anderson, qui s’offre régulièrement des sorties en monoplace.

Essais

Quatre sessions d’une heure étaient organisées le samedi afin de découvrir le tracé de Sebring. Max Verstappen se montrait le plus rapide de la journée grâce à un meilleur effort bouclé en 2m03.385s lors de l’ultime séance.

Dominateur lors des essais collectifs à Homestead, Nicholas Latifi débutait bien la journée en dominant la première séance en 2m05.169s, obtenu en première partie de session. Le Canadien devançait Ed Jones et Antonio Fuoco, eux-mêmes suivis de Tatiana Calderon et Max Verstappen. Raffaele Marciello, Lance Stroll, Dennis van de Laar, Vasily Romanov et Alex Bosak complétaient le top dix devant Ben Anderson et Takashi Kasai.

Champion d’Europe de F3 et futur pilote en GP2 Series, Raffaele Marciello prenait la tête lors de la seconde séance en 2m04.754s, près d’une demi-seconde devant Max Verstappen, pourtant virtuellement détenteur du tour idéal. Dennis van de Laar pointait à plus d’une seconde tout comme Ed Jones, Antonio Fuoco et Nicholas Latifi. Les dix premiers étaient complétés par Tatiana Calderon, Lance Stroll, Ben Anderson et Alex Bosak. Vasily Romanov et Takashi Kasai fermaient la marche.

La troisième séance voyait Nicholas Latifi de retour en tête avec un meilleur tour bouclé en 2m04.237s, juste devant Max Verstappen, longtemps premier. Raffaele Marciello, Ed Jones et Tatiana Calderon entraient dans la seconde du leader, suivis par Dennis van de Laar, Antonio Fuoco, Lance Stroll, Ben Anderson et Alex Bosak. On retrouvait à nouveau Vasily Romanov et Takashi Kasai en fond de classement.

Max Verstappen se plaçait finalement en tête dans la dernière séance, devenant le seul de la journée à rouler dans les deux minutes et trois secondes (2m03.385s). Il terminait la journée avec plus d’une seconde d’avance sur Raffaele Marciello et Antonio Fuoco, deux protégés de la Ferrari Driver Academy. Dennis van de Laar et Tatiana Calderon terminaient dans le top cinq, suivis par Lance Stroll, Ed Jones, Ben Anderson, Alex Bosak, Vasily Romanov et Takashi Kasai. Pour sa part, Nicholas Latifi se contentait d’un programme minimal.

Qualifications

Organisées par deux séances de trente minutes, les qualifications plaçaient Antonio Fuoco et Max Verstappen en pole. Après une longue interruption après un drapeau rouge provoqué par Takashi Kasai, Antonio Fuoco dominait la séance qu’il concluait en tête avec un tour en 2m03.255s, lui permettant d’obtenir signer la pole position pour la course 1. Après un deuxième drapeau rouge, l’Italien conservait son avantage devant les Néerlandais Dennis van de Laar et Max Verstappen. Nicholas Latifi suivait tandis que Tatiana Calderon et Ed Jones s’offraient la troisième ligne devant Raffaele Marciello, Lance Stroll, Alex Bosak, Ben Anderson, Vasily Romanov et Takashi Kasai.

La deuxième séance semblait tourner à l’avantage des Italiens, Antonio Fuoco et Raffaele Marciello. Les deux hommes étaient toutefois devancés avant la mi-séance par Max Verstappen, finalement autour d’un tour en 2m02.457s, quatre dixièmes devant Raffaele Marciello et Antonio Fuoco. Vus en F3 Europe cette saison, Nicholas Latifi et Dennis van de Laar complétaient le top cinq devant Ed Jones, Tatiana Calderon, Lance Stroll, Alex Bosak, Ben Anderson, Vasily Romanov et Takashi Kasai.

Course 1

Après une grosse averse sur la Floride, la première course de l’histoire de la catégorie débutait sur une piste détrempée et sous le régime de la voiture de sécurité. Après deux tours, la course reprenait ses droits. Antonio Fuoco conservait la tête, mais cédait rapidement face à la remontée de Max Verstappen qui dépassait Dennis van de Laar avant de prendre l’avantage sur l’Italien au tour suivant.

Si le Néerlandais réalisait un excellent premier tour en tête, il voyait Antonio Fuoco et Dennis van de Laar revenir dans ses rétroviseurs. Les deux hommes mettaient le débutant sous pression et cela finissait par payer lors du onzième tour. Antonio Fuoco reprenait la tête, ce qui déstabilisait Max Verstappen, partant alors à la faute.

Resté dans les échappements d’Antonio Fuoco, Dennis van de Laar attendait l’avant-dernier tour pour saisir sa chance et porter avec succès son attaque. Il s’imposait alors pour la première fois au volant d’une monoplace, devant Antonio Fuoco et Nicholas Latifi. Pour sa première épreuve en monoplaces, Max Verstappen terminait au pied du podium, suivi par Raffaele Marciello et Ed Jones. Lance Stroll finissait également ses débuts en course par une septième place devant Ben Anderson et Vasily Romanov, le Russe profitant d’un dernier tour chaotique d’Alex Bosak. Takashi Kasai fermait la marche, loin du rythme, tandis que Tatiana Calderon avait abandonné lors du cinquième tour.

Course 2

Grâce à une grille inversée un peu spéciale, Tatiana Calderon démarait la seconde course depuis la pole position, accompagnée sur la première ligne par Alex Bosak. Vasily Romanov et Ben Anderson occupaient la deuxième ligne devant Lance Stroll, Ed Jones, Raffaele Marciello et Max Verstappen. On retrouvait en fond de grille Nicholas Latifi, Antonio Fuoco, Dennis van de Laar et Takashi Kasai.

Tatiana Calderon ne tremblait pas à l’extinction malgré une piste légèrement humide. La Colombienne creusait rapidement l’écart sur Alex Bosak qui, pour sa part, réalisait un début de course très défensif pour conserver le bénéfice de sa deuxième place. Max Verstappen et Raffaele Marciello se retrouvaient coincés derrière le Polonais, à la grande joie de Ben Anderson, le journaliste-pilote en profitant même pour dépasser les deux espoirs.

Hélas pour le Britannique, Max Verstappen bloquait les roues à un freinage et l’embrochait, mettant un terme à la course des deux hommes après un passage aux stands. Raffaele Marciello passait près de la correctionnelle à son tour, ouvrant la voie à Dennis van de Laar qui ne tardait pas à surprendre Alex Bosak, dont le rythme devenait dès lors décousu.

Dennis van de Laar remontait sur la leader, mais sa course s’arrêtait au onzième tour, peu après la casse moteur de Raffaele Marciello. La voiture de sécurité faisait alors son intervention et Tatiana Calderon remportait son premier succès en monoplace devant Antonio Fuoco et Ed Jones. Lance Stroll terminait au pied du podium devant Alex Bosak, Vasily Romanov et Takashi Kasai. Nicholas Latifi était le dernier à l’arrivée, pointant à trois tours suite à des problèmes électriques en début de manche.

Course 3

A l’extinction des feux, Raffaele Marciello et Antonio Fuoco prenaient le dessus sur Max Verstappen, pourtant poleman et pénalisé d’un drive-through pour départ volé dès le premier tour. Nicholas Latifi et Ed Jones suivaient tandis que Tatiana Calderon réalisait la mauvaise opération en étant reléguée en fond du classement.

Installé en tête, Raffaele Marciello tentait de créer l’écart sur son compatriote, mais Antonio Fuoco répliquait. Les deux hommes parvenaient toutefois à distancer Max Verstappen. Mais lors du quatrième tour, Raffaele Marciello perdait sa première place, victime d’un problème moteur. Antonio Fuoco récupérait alors le leadership devant Nicholas Latifi, mis sous pression par Ed Jones et Dennis van de Laar, eux-mêmes ayant déjà sept secondes d’avance sur le groupe mené par Lance Stroll.

La suite de la course était synonyme de promenade pour Fuoco qui décrochait sa première victoire après deux podiums, d’autant plus que Nicholas Latifi partait à la faute dans le premier virage au huitième tour, juste après que Dennis van de Laar ait surpris Ed Jones. Ce dernier répliquait toutefois à trois tours du but pour s’offrir la deuxième place.

Loin du podium, Lance Stroll s’offrait la quatrième place après avoir résisté aux attaques de Nicholas Latifi, revenu après sa frayeur, Tatiana Calderon et Alex Bosak, tous dans le sillage du jeune canadien. Max Verstappen revenait au huitième rang pour devancer Ben Anderson, Vasily Romanov et Takashi Kasai.

Bilan

Si aucun point n’est attribué dans cette série qui se veut préparatoire, rien n’empêche d’observer les résultats. Max Verstappen s’est ainsi montré très rapide sur un tour, mais le Néerlandais est encore un peu « vert » en course et se montre pour l’heure assez propice aux accidents. Il en avait d’ailleurs eu un lors des essais, mercredi dernier, avec Antonio Fuoco. Le retour de l’Italien dans une Tatuus s’est bien déroulé avec deux podiums et la victoire finale. Son futur coéquipier, Dennis van de Laar, s’est pour sa part montré à son avantage en débutant par une victoire, puis un excellent rythme de course, malgré une deuxième place perdue un peu naïvement lors de la dernière manche.

Un bon rythme, c’est également ce qui a caractérisé les pilotes du FIA F3 European Championship. Si Ed Jones s’est montré plus discret que Dennis van de Laar, l’Emirati a été assez efficace et n’a pas rencontré les difficultés de Raffaele Marciello, peu épargné par les problèmes, tout comme Nicholas Latifi, bien que moins en verve qu’aux essais de Homestead. Enfin, après un début de week-end dans l’anonymat, Tatiana Calderon a su profiter de la grille inversée pour s’offrir une première victoire en toute tranquilité.

Ben Anderson s’est montré assez compétitif, parvenant même à devancer régulièrement Alex Bosak, Vasily Romanov et Takashi Kasai. Si le Polonais a déçu vu son expérience, celui-ci s’est bien défendu lors de la course 2 en tentant de préserver sa deuxième place. Le Russe et le Japonais ont été loin du rythme, trop loin même pour Kasai, mais le manque d’expérience des deux hommes pourrait se résorber lors des meetings à venir, à l’image de la progression de Lance Stroll, également débutant en monoplaces mais fiable et régulier à travers le week-end en dépit d’un rythme encore faible.

Le prochain rendez-vous des Florida Winter Series aura lieu à Palm Beach du 3 au 5 février prochain.

Florida Winter Series 2014 – Meeting 1/4
Pilotes Sebring Moyenne
Antonio Fuoco 2 2 1 1,7
Ed Jones 6 3 2 3,7
Dennis van de Laar 1 9 3 4,3
Lance Stroll 7 4 4 5,0
Nicholas Latifi 3 8 5 5,3
Tatiana Calderon 12 1 6 6,3
Alex Bosak 10 5 7 7,3
Max Verstappen 4 11 8 7,7
Vasily Romanov 9 6 10 8,3
Raffaele Marciello 5 10 12 9,0
Ben Anderson 8 12 9 9,7
Takashi Kasai 11 7 11 9,7

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox