Accueil / Formula Abarth / Florida WS – Verstappen prive Latifi du triplé pour 0.004s
Nicholas Latifi Florida Winter Series 2014 Homestead
© Florida Winter Series

Florida WS – Verstappen prive Latifi du triplé pour 0.004s

La finale des Florida Winter Series se disputait à Homestead, sur un tracé légèrement différent de la semaine dernière. Pour cette conclusion, la plateau retrouvait douze pilotes, avec les onze habitués et Oliver Marriage, journaliste de Top Gear, qui prenait la relève de ses confrères Ben Anderson et Will Buxton.

Essais

Lundi, quatre séances d’essais collectifs d’une heure avaient lieu. Le plus jeune des protégés de la Ferrari Driver Academy, Lance Stroll, s’offrait le meilleur temps de la journée en 1m18.718s, acquis à l’issue de l’ultime session.

Antonio Fuoco, son confrère de la FDA, dominait la première séance en 1m19.254s, trois dixièmes devant Nicholas Latifi, Ed Jones et Dennis van de Laar. Max Verstappen suivait de près, précédant Lance Stroll, Raffaele Marciello, Alex Bosak et Tatiana Calderon dans la même seconde du leader. Vasily Romanov, Takashi Kasai et Oliver Marriage fermaient la feuille des temps.

L’Italien récidivait lors de la deuxième session, avec un temps moins bon, 1m19.497s, mais suffisant pour devancer les Néerlandais Max Verstappen et Dennis van de Laar. Lance Stroll et Raffaele Marciello complétaient le top cinq. Alex Bosak, Ed Jones et Nicholas Latifi suivaient tandis que Tatiana Calderon, Vasily Romanov, Takashi Kasai et Oliver Marriage fermaient la marche dans cet ordre.

Jamais deux sans trois pour Antonio Fuoco qui s’offait également la tête à l’issue de la troisième séance avec un tour en 1m19.037s, devant Tatiana Calderon et Nicholas Latifi. Lance Stroll et Ed Jones se partagaient la quatrième position avec le même temps. Max Verstappen se classait sixième, devant Alex Bosak, Dennis van de Laar, Raffaele Marciello et Vasily Romanov. Takashi Kasai et Oliver Marriage occupaient à nouveau la queue du peloton.

En toute fin de journée, Lance Stroll (1m18.718s) mettait un terme à la domination d’Antonio Fuoco (1m18.796s). Le quinté de tête était complété par Ed Jones, Max Verstappen et Nicholas Latifi. Raffaele Marciello et Dennis van de Laar suivaient, en améliorant également leur meilleur marque du jour dans cette séance. Alex Bosak, Tatiana Calderon, Vasily Romanov, Takashi Kasai et Oliver Marriage complétaient le classement dans cet ordre.

Qualifications

Si Antonio Fuoco et Max Verstappen s’étaient offerts les pole positions en jeu jusqu’ici, ce dernier meeting allait changer la domination des deux hommes.

La première séance était, pour une fois, dominée par les pilotes de la Ferrari Driver Acadamy. Ceux-ci prenaient la piste en début de séance et la marque établie par Lance Stroll en 1m19.159s résistait jusqu’au drapeau à damier. Le Canadien s’offrait ainsi sa première pole position en monoplace devant Antonio Fuoco et Nicholas Latifi, le meilleur des autres.
Max Verstappen signait le même temps que Latifi, mais plus tard, et se contentait de la quatrième place, trois millièmes de secondes devant Ed Jones. Raffaele Marciello complétait la troisième ligne, suivi de Tatiana Calderon, Alex Bosak, Dennis van de Laar, Vasily Romanov, Takashi Kasai et Oliver Marriage.

Disputée sans refueling, la seconde qualification voyait une stratégie à l’inverse de la première pour les protégés de Ferrari. Ainsi, Ed Jones et Nicholas Latifi se disputaient la première place, avant d’être devancés par Lance Stroll puis par Antonio Fuoco à cinq minutes du but.

Le temps de l’Italien en 1m18.933s le mettait à l’abri de son collègue canadien tandis qu’Ed Jones et Nicholas Latifi se partageaient finalement la deuxième ligne.

Max Verstappen s’assurait la cinquième place devant Tatiana Calderon, Dennis van de Laar et Raffaele Marciello. Sur la cinquième ligne, on retrouvait presque comme d’habitude, Alex Bosak et Vasily Romanov, devançant Takashi Kasai et Oliver Marriage.

Course 1

Cinquième sur la grille de départ, Ed Jones réalisait un envol impressionnant pour se porter en tête dans les premiers tours devant Raffaele Marciello et Nicholas Latifi.

Le Canadien parvenait à dépasser Raffaele Marciello avant de prendre l’avantage sur Ed Jones lors du septième tour. Une fois en tête, Nicholas Latifi n’était plus vraiment menacé, malgré les efforts d’Antonio Fuoco, qui avait surpris Ed Jones lors du neuvième passage.

L’Emirati allait toutefois se contenter de la troisième marche du podium après une arrivée sous le régime de la voiture de sécurité, amené par un accrochage entre Dennis van de Laar et Lance Stroll, le poleman. Max Verstappen profitait de cet incident de course pour terminer quatrième devant Raffaele Marciello.

Alex Bosak se classait au sixième rang devant Takashi Kasai, Oliver Marriage et Tatiana Calderon. Enfin, Vasily Romanov avait abandonné après six tours de course.

Course 2

La grille inversée plaçait Vasily Romanov en pole position avec Dennis van de Laar à ses côtés. Le Néerlandais prenait l’avantage à l’extinction des feux avant d’être dépassé lors du cinquième tour par son compatriote Max Verstappen, déjà remonté de la septième place qu’il occupait au départ.

En parallèle, Nicholas Latifi effectuait également une forte remontée. Parti dixième, il dépassait à tour de rôle avec en point d’orgue un double dépassement sur Raffaele Marciello et Antonio Fuoco au cinquième tour, suivi d’une nouvelle manoeuvre réussie sur Dennis van de Laar une bouble plus tard.

Le duel pour la tête tournait court puisque Nicholas Latifi dépassait Max Verstappen, malgré une belle résistance du fils de Jos quelques tours plus tard. Le Canadien finissait par achever son concurrent pour s’imposer. Derrière, Max Verstappen subissait la pression de Raffaele Marciello, et les deux hommes s’accorchaient au dix-septième tour. L’Italien restait sur le carreau tandis que le Néerlandais perdait de nombreuses positions.

Ed Jones en profitait pour franchir la ligne d’arrivée avec six secondes de retard sur le vainqueur, tandis que Dennis van de Laar complétait le podium devant Antonio Fuoco, Max Verstappen et Vasily Romanov. Oliver Marriage et Takashi Kasai suivaient tandis qu’Alex Bosak terminait sa course bloqué aux stands et Tatiana Calderon arrêtée à deux tours du but. Suite à son accrochage en course 1, Lance Stroll devait renoncer au reste du week-end en raison d’une légère blessure.

Course 3

La finale des Florida Winter Series allait offrir un suspense haletant jusqu’aux derniers mètres puisque Max Verstappen parvenait à s’imposer face à Nicholas Latifi pour quatre millièmes de seconde.

Poleman, Antonio Fuoco écopait d’une pénalité de cinq places sur la grille après avoir volé le départ de la course précédente. Ed Jones se retrouvait donc promu en pole devant Nicholas Latifi, qui ambitionnait légitimement un triplé inédit dans la série. S’il ne parvenait pas à prendre la tête à l’extinction des feux, il le faisait à la fin du premier tour.

Trois boucles plus tard, Ed Jones était débordé par Max Verstappen, qui avait rapidement compensé un envol moyen. Le Néerlandais revenait rapidement dans les échappements de Nicholas Latifi et les deux hommes échangeaient la première place à de nombreuses reprises, profitant de l’aspiration généreuse en ligne droite pour distancer leurs poursuivants.

Alors que Nicholas Latifi semblait avoir fait le break, son écart se réduisait dans les derniers tours. Les quatre derniers passages voyaient les deux hommes prendre à tour de rôle la tête de la course, avec le Canadien brièvement devant à l’entame du dernier tour. A la fin de celui-ci, Max Verstappen revenait à sa hauteur et la photo-finish l’annoncait vainqueur pour une marge infime de quatre millièmes de secondes.

Derrière les deux hommes, Ed Jones résistait à Raffaele Marciello et Antonio Fuoco pour s’offrir un nouveau podium. Sixième solitaire, Takashi Kasai réalisait la meilleure course de son hiver en terminant avec près de sept secondes d’avance sur Alex Bosak et Vasily Romanov. Oliver Marriage complétait la liste des pilotes à l’arrivée puisque Tatiana Calderon et Dennis van de Laar abandonnaient sur problèmes mécaniques.

Bilan

La première édition se termine donc par un week-end dominé par Nicholas Latifi, même si la catégorie se défend d’attribuer points et classements.

Le pilote canadien, récemment confirmé chez Prema en FIA F3 European Championship, a égalé le nombre de victoires, quatre, d’Antonio Fuoco, plus régulier avec sept podiums, mais légèrement en retrait ce week-end. Son compère de la Ferrari Driver Academy, Raffaele Marciello, avec seulement deux podiums. Une performance difficilement compréhensible, peut-être l’Italien se concentrait-il sur sa future saison en GP2 Series.

Ed Jones a effectué un bon parcours avec huit podiums en douze courses, dont un 100% ce week-end, mais sans décrocher le moindre succès. Avec deux victoires et cinq podiums, Max Verstappen a réalisé de bons débuts en monoplace même s’il doit encore maitriser sa fougue et convertir son rythme d’un tour sur toute une course.

Autres pilotes à s’être imposés, Dennis van de Laar et Tatiana Calderon ont connu des parcours différents. Le Néerlandais s’est montré régulier dans le quinté de tête, dont il a fait parti à cinq reprises. De son côté, la Colombienne a connu son seul podium lors de sa victoire, naviguant régulièrement au sixième rang.

Conformément aux attentes, le Polonais Alex Bosak était un peu plus en retrait, luttant avec les débutants en monoplace Vasily Romanov et Takashi Kasai. Le futur pilote Tech 1 Racing en Eurocup Formula Renault 2.0 et le Japonais ont progressivement réduit l’écart avec les pilotes plus expérimentés, Kasai signant même sa meilleur performance de l’hiver lors de l’ultime course.

Enfin, au petit jeu des journalistes, Top Gear devance Autosport et NBC puisqu’Oliver Marriage a terminé ses trois courses dans les dix premiers, contre deux fois pour Ben Anderson et Will Buxton. Trois invités qui ont assuré aux Florida Winter Series une belle couverture médiatique. De quoi renouveler l’expérience début 2015 ?

Florida Winter Series 2014 – Homestead
Pilotes Courses Moyenne
Nicholas Latifi 1 1 2 1,3
Ed Jones 3 2 3 2,7
Max Verstappen 4 5 1 3,3
Antonio Fuoco 2 4 5 3,7
Raffaele Marciello 5 11 4 6,7
Takashi Kasai 7 8 6 7,0
Alex Bosak 6 9 7 7,3
Dennis van de Laar 10 3 11 8,0
Olivier Marriage 8 7 9 8,0
Vasily Romanov 12 6 8 8,7
Tatiana Calderon 9 10 10 9,7
Lance Stroll 11 11,0
Florida Winter Series 2014 – Bilan
Pilotes Sebring Palm B. Homestead Homestead 2 Moyenne
Antonio Fuoco 2 2 1 1 11 5 1 5 1 2 4 5 3,3
Ed Jones 6 3 2 3 6 2 5 3 8 3 2 3 3,8
Nicholas Latifi 3 8 5 7 1 12 4 1 2 1 1 2 3,9
Max Verstappen 4 11 8 2 7 1 3 11 3 4 5 1 5,0
Dennis van de Laar 1 9 3 4 4 3 9 4 5 10 3 11 5,5
Lance Stroll 7 4 4 6 3 4 10 2 7 11 5,8
Raffaele Marciello 5 10 12 8 2 11 2 7 4 5 11 4 6,8
Tatiana Calderon 12 1 6 5 5 6 6 6 6 9 10 10 6,8
Olivier Marriage 8 7 9 8,0
Vasily Romanov 9 6 10 10 8 8 7 8 9 12 6 8 8,4
Alex Bosak 10 5 7 9 12 7 11 10 11 6 9 7 8,7
Takashi Kasai 11 7 11 11 9 9 8 9 10 7 8 6 8,8
Ben Anderson 8 12 9 9,7
Will Buxton 12 10 10 10,7

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox