Accueil / Formula Abarth / Formula Abarth : Et Nicolas Costa reprit les commandes !

Formula Abarth : Et Nicolas Costa reprit les commandes !

Nicolas Costa 2012 Formula Abarth Misano

La Formula Abarth se rencontrait à Vallelunga pour son pénultième round ce week-end. Luca Ghiotto et Bruno Bonifacio se disputent les titres en Italian et European Series, le premier menant en European, le second en Italian, mais demeurent à portée de tir de Nicolas Costa.

En qualifications justement, c’est Nicolas Costa qui se montrera le plus rapide de tous. Le Brésilien du team Euronova n’a pas fait les choses à moitié en décrochant les deux poles en jeu. A ses côtés en course 1, on trouvera Santiago Urrutia et Emanuele Zonzini. En course 2, il partagera la première ligne avec Luca Ghiotto tandis que Santiago Urrutia sera dans ses rétroviseurs. Les deux sessions de qualifications ont offert un certain spectacle puisque les temps étaient très proches. En Q1, Costa s’est offert un temps en 1m33.586s, près de deux dixièmes plus rapide que celui de Santiago Urrutia, leader du classement rookies. Bruno Bonifacio n’a pas été très satisfait de sa performance, il partira seulement 5ème, devant Samin Gomez, en course 1, et 4ème en C2.

A l’image de Riccardo Agostini intouchable en F3 Italie le samedi, Nicolas Costa a connu même destin dans la catégorie inférieure en s’imposant devant son coéquipier Emanuele Zonzini et Santiago Urrutia. Après un départ impeccable de sa part, où ni Zonzini ni Urrutia n’ont pu le chatouiller, le reste de la course de Nicolas Costa s’est apparenté à une démonstration, le Brésilien signant le meilleur tour en course. Autre motif de satisfaction pour le pilote d’Euronova : ses adversaires Luca Ghiotto et Bruno Bonifacio ont déçu et se sont fait surprendre puisqu’on retrouve au pied du podium Samin Gomez. La Vénézulienne devance Kevin Jörg et Luca Ghiotto. Ce dernier se fera toutefois disqualifier après-course en raison d’un dépassement sous le régime de la voiture de sécurité, intervenu suite à un incident entre Antonio Furlan et Michele Beretta. Néanmoins, la course de Luca Ghiotto, ainsi que celle de Bruno Bonifacio, était déjà compromise bien avant, lorsqu’au 4ème tour, Bonifacio a fermé la porte à Ghiotto, dont le museau portait les stigmates du contact. Ghiotto était alors passé par les stands tandis que le Brésilien a écopé d’un drive-through. Après la décision d’exclure Ghiotto, c’est Gregor Ramsay qui hérite de la 6ème place, suivi de Giorgio Roda, Javier Amado et Juan Branger tandis que Bruno Bonifacio fermait le Top 10.

Le dimanche matin est de même facture pour le team Euronova puisque Nicolas Costa et Emanuele Zonzini réalisent un nouveau doublé au profit de la structure de Vicenzo Sospiri. Les deux hommes devancent Luca Ghiotto sur le podium, au prix d’un effort intense puisque ses pneumatiques étaient au bout du rouleau. Costa a parachevé son nouveau succès en s’offrant son 2ème hat-trick du week-end puisque le Brésilien avait signé la pole position avant de réaliser le meilleur tour en course sur sa route vers la victoire. La course a été assez fade jusqu’aux deux derniers tours, lorsque Zonzini s’est payé Ghiotto à l’agonie avec ses Kumho. L’Italien déclarera même ne pas avoir conduit une Formula Abarth aujourd’hui, mais une voiture de drift. Kevin Jörg termine au pied du podium suivi de Bruno Bonifacio et Santiago Urrutia, victimes de mauvais départs. Giorgio Roda, Samin Gomez, Gregor Ramsay et Antonio Furlan complètent le Top 10 devant Michele Beretta et Juan Branger, tandis que Javier Amado a abandonné sur problèmes techniques.

La course 3 voyait en application la grille inversée et c’est le surprenant écossais Gregor Ramsay qui s’impose pour la première fois dans le championnat, devant son coéquipier chez Jenzer, Kevin Jörg. Les deux hommes sont accompagnés sur le podium par Nicolas Costa qui fait le plein de points sur ce week-end. La victoire de Gregor Ramsay s’est surtout construite au départ, l’Ecossais prenant le dessus sur Kevin Jörg et Samin Gomez. Par la suite, le rythme du pilote Jenzer a été parmi les plus rapides, au grand dam de Kevin Jörg qui aura tenté de nombreuses manoeuvres en vain. A 2 tours du but, Nicolas Costa brise les rêves de triplé Jenzer en dépassant Samin Gomez pour la 3ème place, laissant la Vénézuelienne au pied au podium devant Santiago Urrutia, laissé sur place par Costa après un beau duel en début de course avec le Brésilien. Derrière, Luca Ghiotto, Michele Beretta et Emanuele Zonzini suivent, ce dernier ayant connu un accrochage avec Giorgio Roda au 4ème tour. Le même Roda sera pénalisé de 25 secondes et prend donc la dernière place tandis que Juan Branger et Antonio Furlan finissent dans le Top 10, suivis par Javier Amado et Bruno Bonifacio, parti en tête à queue suite à un accrochage.

La très bonne opération du week-end s’appelle donc Nicolas Costa puisque le protégé de la Ferrari Driver Academy reprend la tête des deux championnats, European et Italian, avant la dernière manche prévue à Monza les 29 et 30 septembre prochains. Le Brésilien peut donc s’imposer mais devra toujours faire face à la concurrence Luca Ghiotto et Bruno Bonifacio, chassés devenus chasseurs avant la clôture de la saison. A noter qu’en Italian Series, le coéquipier de Costa, Emanuele Zonzini, est encore en course pour le sacre. Affaire à suivre !

Formula Abarth European Series 2012 – Classement général – Meeting 7/8
1. Nicolas Costa – 244 points
2. Luca Ghiotto – 227
3. Bruno Bonifacio – 215
4. Emanuele Zonzini – 185
5. Santiago Urrutia – 171
6. Kevin Jörg – 157
7. Samin Gomez Briceno – 111
8. Gregor Ramsay – 96
9. Giorgio Roda – 63
10. Francisco Javier Amado – 44
11. Juan Branger – 37
Rookies
1. Santiago Urrutia – 294 points
2. Kevin Jörg – 269
3. Gregor Ramsay – 227
4. Francisco Javier Amado – 141
5. Juan Branger – 134

Formula Abarth Italian Series 2012 – Meeting 5/6
1. Nicolas Costa – 170 points
2. Luca Ghiotto – 157
3. Bruno Bonifacio – 154
4. Emanuele Zonzini – 145
5. Santiago Urrutia – 124
6. Kevin Jörg – 111
7. Samin Gomez – 77
8. Gregor Ramsay – 71
9. Giorgio Roda – 38
10. Antonio Furlan – 27
11. Juan Branger – 19
12. Michele Beretta – 15
13. Francisco Javier Amado – 14

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox