Accueil / Formula Abarth / Formula Abarth : Jeu, set et titre Nicolas Costa

Formula Abarth : Jeu, set et titre Nicolas Costa

Nicolas Costa 2012 Formula Abarth Misano
La Formula Abarth se rendait à Monza pour son dernier meeting, ce qui implique la dernière séance de qualifications d’une année dont trois pilotes peuvent encore être sacrés, tant en European Series qu’en Italian. Les deux premières lignes des deux premières courses seront identiques, à un détail près : les pilotes troqueront leurs positions, partant une fois du premier rang, une autre du deuxième. Tout d’abord, la pole de la première course est revenue à Santiago Urrutia, qui plaçait un infime écart de 59 millièmes entre son temps de 1m52.096s et celui de Luca Ghiotto, qui partira, si vous avez bien suivi, vous le savez déjà : en pole de la deuxième course ! Durant la première séance, la sortie de piste à la Parabolique a piégé Antonio Giovinazzi, provoquant la sortie du drapeau rouge. Ainsi à la reprise des hostilités, les monoplaces formaient une file pour conclure la première partie des qualifications ! Celle-ci a vu Nicolas Costa, Emanuele Zonzini, Kevin Jörg et Bruno Bonifacio suivre les pilotes de la première ligne. Pour ce qui est de la deuxième séance, la deuxième ligne sera donc composée de Kevin Jörg et Nicolas Costa, tandis qu’Antonio Giovinazzi, leader actuel en Formula Pilota China, la Formule Abarth asiatique, venu faire une pige tout comme Sean Gelael, et Bruno Bonifacio occuperont la troisième ligne.

Lors de la première course, la pluie est venue se mêler au spectacle et s’est même amusée à redistribuer les cartes. Ce n’est autre que celui qui avait provoqué la sortie du drapeau rouge en qualifications, la veille, en la personne d’Antonio Giovinazzi, qui s’est donc imposé alors qu’il partait de la dernière ligne. Les nombreux dépassements effectués par l’Italien lui ont permis d’atteindre un tel dénouement, mais les circonstances l’ont également aidé dans un subtil mélange de performance personnelle et de chance imprévue. Il faut dire qu’il s’agissait tout bonnement de la première course du pilote en Formula Abarth de la saison. Pourtant, au départ, Urrutia décollait parfaitement, contrairement à Ghiotto qui tombait au 8ème rang, puis il a dû éviter son coéquipier Bruno Bonifacio, pris dans un incident avec Gregor Ramsay qui a heurté son adversaire. Les deux pilotes ont été contraints à l’abandon, ce qui a fait intervenir la voiture de sécurité dans la foulée. Lorsque le nouveau départ a été donné, Zonzini a tenté de dépasser Urrutia pour le gain de la première place, mais cette tentative l’a finalement forcé à sortir large, et comme souvent à Monza, à rendre sa position. Costa tenait alors la 3ème position, mais il a tout à coup perdu deux positions au profit de Jörg et Giovinazzi. Cela permit à Ghiotto de le dépasser à la première chicane, tandis que Giovinazzi prenait le meilleur sur Jörg. Au neuvième tour, Urrutia est sorti large à Lesmo, avant de regagner la piste au 4ème rang, ce qui laissait Jörg, également dans la lutte pour le titre, derrière l’Argentin. Giovinazzi a tiré profit du phénomène d’aspiration pour tenter une attaque sur Zonzini, puis la concrétiser. Forcément, Zonzini ne s’est pas laissé faire, mais la défense de Giovinazzi lui permettait de conserver la tête, devant Zonzini, Ghiotto et Urrutia.

La suite du week-end tournait à l’affrontement entre Nicolas Costa et Luca Ghiotto pour le titre. Et c’est finalement le Brésilien de la Ferrari Driver Academy qui a décroché le titre, tant européen qu’italien, après la dernière course du week-end. Avec 6 victoires, 15 podiums, 13 pole positions et 9 meilleurs tours en course, la nouvelle victoire d’Antonio Giovinazzi est passée discrète malgré un week-end prometteur en Europe pour le leader du championnat asiatique.

Avec son titre, Nicolas Costa est désormais l’égal de Brandon Maïsano, Patric Niederhauser et Sergey Sirotkin. Si Santiago Urrutia s’imposait depuis la pole au terme d’une course 2 assez fade, la numéro 3 a été plus intense en émotions avec le calage au départ de Gregor Ramsay, qui sera percuté par Emanuele Zonzini. En tête, Santiago Urrutia prenait un bon départ depuis la première ligne pour déloger Luca Ghiotto de la tête dès la première chicane. Nicolas Costa prenait ensuite l’ascendant sur Ghiotto, qui cédait à nouveau face à Kevin Jörg un peu plus loin. La voiture de sécurité était déployée pour dégager les voitures accidentées au départ et au départ, Luca Ghiotto reprenait la 2ème place tandis que Nicolas Costa repassait au 4ème rang. Bruno Bonifacio tentait également de dépasser Kevin Jörg mais le Suisse a fermé la porte et mis fin aux espoirs du Brésilien. L’autre Auriverde, Nicolas Costa, fautait au 3ème tour en passant par le gravier de la Parabolique pour rejoindre la piste en 11ème position. Sa remontée lui permettra toutefois de limiter les dégâts alors que Giovanazzi prenait la 2ème place à Ghitto au 6ème tour avant de s’attaaquer à Urrutia, toujours leader. Au 10ème tour, Giovinazzi reprenait la tête avant que son coéquipier ne la lui reprenne à la Parabolica. La lutte profitait à Ghiotto qui revenait avant de prendre la tête à l’issue de la 12ème boucle. Mais la situation changeait et Giovinazzi revenait en tête devant ses deux concurrents. A 2 tours du but, Giovinazzi et Urrutia se touchent et Ghiotto prend la tête le tour suivant lorsque Urrutia commet une faute. Mais la dernière ligne droite a tout changé puisque c’est finalement Giovinazzi qui s’impose devant Luca Ghiotto pour 45 millièmes de seconde. Ghiotto sera toutefois sanctionné après-course, faisant hériter à Nicolas Costa un podium dont il n’avait pas spécialement besoin pour assurer le titre. Santiago Urrutia prend la 3ème place devant Samin Gomez, Michele Beretta et Antonio Furlan.

Aux championnats, Nicolas Costa s’impose dans les deux classements devant Luca Ghiotto. Les deux hommes devraient se retrouver l’an prochain en F3 Italie et peut-être batailler à nouveau. Chez les rookies, la palme de la saison revient à l’Uruguayen Santiago Urrutia.

Formula Abarth European Series 2012 – Classement général final
1. Nicolas Costa – 263 points
2. Luca Ghiotto – 246
3. Bruno Bonifacio – 219
4. Santiago Urrutia – 207
5. Emanuele Zonzini – 200
6. Kevin Jörg – 176
7. Samin Gomez Briceno – 123
8. Gregor Ramsay – 96
9. Giorgio Roda – 72
10. Francisco Javier Amado – 49
11. Juan Branger – 43
Rookies
1. Santiago Urrutia – 309 points
2. Kevin Jörg – 281
3. Gregor Ramsay – 227
4. Juan Branger – 142
5. Francisco Javier Amado – 141
6. Antonio Giovinazzi – 20
7. Sean Gelael – 10

Formula Abarth Italian Series 2012 – Classement général final
1. Nicolas Costa – 194 points
2. Luca Ghiotto – 175
3. Emanuele Zonzini – 160
4. Santiago Urrutia – 158
5. Bruno Bonifacio – 157
6. Kevin Jörg – 122
7. Samin Gomez – 88
8. Gregor Ramsay – 71
9. Giorgio Roda – 46
10. Antonio Furlan – 34
11. Michele Beretta – 31
12. Juan Branger – 20
13. Francisco Javier Amado – 17

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox