Accueil / Formula Abarth / Formula Abarth – Orsini, Iaquinta, Nagulin à la fête à Monza
Simone Iaquinta (GSK, F.Aci Csai Tatuus FA 010-FPT,#38)
© Formula Abarth

Formula Abarth – Orsini, Iaquinta, Nagulin à la fête à Monza

Après le sacre d’Alessio Rovera à Misano, la Formula Abarth devait encore organiser sa finale à Monza. Les places d’honneur allaient se jouer entre Simone Iaquinta et Michele Beretta. Qui allait tirer le meilleur des trois courses du week-end, les dernières de la campagne 2013 sur le temple de la vitesse ?

Essais

Lors de la première séance d’essais libres, Michele Beretta prenait le meilleur en 1m52.962s, soit un petit dixième devant son rival Simone Iaquinta. Ainsi, le pilote Euronova était le seul sous la barre de la minute 53 vendredi matin.

Alessio Rovera était non loin derrière ces deux hommes, avec neuf dixièmes de retard et le troisième rang. Le reste du plateau était relégué à plus d’une seconde, à commencer par Sergey Trofimov, quatrième temps devant son compatriote Vitaly Larionov. Denis Nagulin prenait le sixième teps devant Alessandro Perullo, Lukas Moraes et Sabino de Castro.

La deuxième séance d’essais permettait aux pilotes d’améliorer leurs performances vendredi après-midi. La réplique de Simone Iaquinta était là : un 1m51.670s, temps de référence de la journée. Michele Beretta échouait à six dixièmes de son adversaires mais améliorait sa performance matinale de près de six dixièmes (à deux millièmes près !).

Alessio Rovera, peu accoutumé au circuit, prenait à nouveau le troisième temps mais était déjà relégué à plus d’un seconde. Non loin derrière le champion 2013 de Formula Abarth, Sergey Trofimov prenait à nouveau le quatrième temps devant Dario Orsini (absent de la première séance en raison d’un problème d’embrayage), Alessandro Perullo et Vitaly Larionov. Lukas Moraes, Denis Nagulin et Gianmarco Maggiulli bouclaient le top dix.

Qualifications

Alors que le champion 2013 de Formula Abarth ne pouvait prendre part aux deux séances de qualifications pour des raisons techniques, les deux rivaux Michele Beretta et Simone Iaquinta se partageaient les honneurs. Alessio Rovera avait pris la piste lors de la première séance après un lourd travail effectué pour réparer sa monture, mais celui-ci ne lui permettait pas de terminer le moindre tour…

Simone Iaquinta perdait le bénéfice de son meilleur tour lors de la première séance en raison d’une amélioration sous drapeau jaune. Michele Beretta tirait ainsi son épingle du jeu à ce stade des qualifications en 1m53.718s. Malgré tout, Simone Iaquinta n’échouait qu’à 84 millièmes de son adversaire. Vitaly Larionov signait un beau troisième temps devant Denis Nagulin, les deux pilotes étant à six dixièmes des leaders.

Cinquième classé, Sergey Trofimov devançait Dario Orsini et Alessandro Perullo, premier pilote au-delà de la seconde du leader. Sabino de Castro complétait la quatrième ligne devant Lukas Moraes et Gianmarco Maggiulli.

Lors de la deuxième séance, Simone Iaquinta ne tombait dans aucun piège pour signer le meilleur temps des deux séances en 1m52.444s. Michele Beretta avait beau hisser son niveau de jeu, il restait coincé à plus d’une demi-seconde de son adversaire. Dario Orsini prenait le troisième temps à neuf millièmes de l’Euronova, en faisant oublier les problèmes techniques rencontrés en début de week-end.

Alessandro Perullo l’accompagnait sur la deuxième ligne devant Denis Nagulin et Sergey Trofimov. Vitaly Larionov rétrogradait cette fois-ci au septième rang devant Lukas Moraes, Gianmarco Maggiulli et Giorgio Alberto Mandozzi.

Course 1

Les favoris de l’épreuve Simone Iaquinta et Michele Beretta concédaient la victoire à Dario Orsini. Le premier rencontrait un problème technique qui le forçait à abandonner. Pour Michele Beretta, l’histoire était très différente. Un départ volé le forçait à effectuer un passage par les stands obligatoire.

Celui-ci ne le pénalisait pas tant que cela puisqu’il terminait deuxième de la course devant Alessio Rovera, revenu de loin après son départ en fond de grille. Sabino de Castro était aussi en verve et se faisait remarquer dans le bon sens pour décrocher la cinquième place derrière Lukas Moraes. Alessandro Perullo, qui s’était battu pour le podium avant une erreur à la chicane Roggia, prenait la sixième place de la course, animée par une bataille entre lui, Vitaly Larionov et Alessio Rovera.

Septième à l’arrivée, Sergey Trofimov essuyait une déception puisqu’une bataille avec Vitaly Larionov l’entraînait vers une perte de contrôle à la chicane. Il terminait cependant devant lui puisque le pilote Euronova terminait dixième derrière Gianmarco Maggiulli et Giorgio Alberto Mandozzi.

Course 2

La grille inversée offrait la pole position à Alessandro Perullo devant Sabino de Castro. Lukas Moraes et Alessio Rovera partageaient la deuxième ligne de la course sprint.

Parti depuis le fond de grille, Simone Iaquinta s’imposait pourtant avec une avance de dix-huit secondes. En effaçant rapidement une paire de pilotes, il ne perdait pas de temps pour renverser son destin lors de la course sprint.

Alessandro Perullo conservait l’avantage au départ devant Lukas Moraes et Michele Beretta, qui allait gagner une position supplémentaire au terme du premier tour. Il se montrait rapidement menaçant sur le leader de la course provisoire. Alessio Rovera et Denis Nagulin recevaient dans le même temps un drive-through pour avoir profité de l’intervention de mécaniciens sur la grille.

Sabino de Castro ne profitait pas de son départ en première ligne : le bac à gravier était sa destination finale dimanche matin. Pendant ce temps, Simone Iaquinta évoluait à la Parabolique pour prendre la tête de la course, avec Michele Beretta et Alessio Rovera à ses trousses.

Ce dernier commettait une erreur à Ascari, ce qui l’empêchait de réaliser son drive-through. L’abandon devenait un poids plus lourd pour le champion 2013. Alors que Lukas Moraes luttait pour le podium avec Alessandro Perulllo, un drive-through reçu par le premier le faisait tomber à la septième place finale.

Dario Orsini se retrouvait alors au troisième rang, derrière un Michele Beretta paré à commettre une erreur à Lesmo, sans toucher le rail de peu. Il restait en quatrième position, ce qui constituait son rang final. Dario Orsini décrochait ainsi la deuxième place du podium devant Vitaly Larionov.

Sergey Trofimov prenait la cinquième place devant Denis Nagulin, Lukas Moraes et Giorgio Alberto Mandozzi. Gianmarco Maggiulli fermait la marche parmi les pilotes classés.

Course 3

La dernière course de l’année souriait à Denis Nagulin. Les problèmes techniques n’épargnaient pas Simone Iaquinta, le forçant à s’arrêter en début de course avant de s’immobiliser à la première chicane suite à la casse du câble de direction.

Alessio Rovera, champion 2013 de Formula Abarth, se classait au deuxième rang en étant une nouvelle fois parti du fond de grille. Dario Orsini ne pouvait pas le contenir et se contentait de la troisième place sur la ligne d’arrivée. En réalité, il était déclassé suite aux vérifications techniques, qui ont révélé des anomalies.

Vitaly Larionov héritait ainsi de la dernière marche du podium sur tapis vert. Sergey Trofimov se retrouvait ainsi au pied du podium mais se consolait avec le trophée national. Michele Beretta se contentait lui aussi d’un résultat moyen, une cinquième place notamment due à un départ depuis les stands après avoir calé lors du tour de formation.

Gianmarco Maggiulli prenait la sixième place, luttant notamment avec Sabino de Castro, septième classé. Giorgio Alberto Mandozzi, Lukas Moraes et Simone Iaquinta complétaient le top dix.

Bilan

Le champion était déjà connu, mais le dernier meeting de Formula Abarth voyait le vice-champion changer. Matteo Beretta prenait ainsi l’avantage sur un Simone Iaquinta passablement affaibli par de nombreux problèmes techniques.

Par ailleurs, le retrait de points était ce qui sanctionnait Simone Iaquinta : le pilote GSK en concédait six. Sans ce retrait, il était effectivement vice-champion… Mais les règles sont implacables et seul le classement effectif fait foi.

Formula Abarth 2013 – Classement général final
Pos Pilote Points
1 Alessio Rovera 236
2 Michele Beretta 168
3 Simone Iaquinta 163
4 Lukas Moraes 137
5 Dario Orsini 130
6 Giorgio Roda 73
7 Luis Michael Dorrbecker 52
8 Federico Pezzolla 49
9 Denis Nagulin 35
10 Marco Tolama 24
11 Kevin Gilardoni 22
12 Aku Pellinen 21
13 Loris Spinelli 18
14 Giada De Zen 13
15 Dzhon Simonyan 9

 

Trophée National
Pos Pilote Points
1 Sergey Trofimov 249
2 Vitaly Larionov 196
3 Sabino de Castro 162
4 Alessandro Perullo 110
5 Yuta Shiraishi 50
6 Gabriele Rugin 33
7 Gianmarco Maggiulli 29
8 Giorgio Albert Mandozzi 25

 

Classement Rookies
Pos Pilote Points
1 Alessio Rovera 274
2 Lukas Moraes 220
3 Federico Pezzolla 69
4 Marco Tolama 42
5 Aku Pellinen 36
6 Loris Spinelli 29
7 Dhzon Simonyan 17

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox