Accueil / Formula Abarth / Formula Abarth – Rovera, Beretta et Iaquita se détachent au Mugello

Formula Abarth – Rovera, Beretta et Iaquita se détachent au Mugello

Michele Beretta (Euronova R.by Fortec, F.Aci Csai Tatuus FA010-FPT #1)

La Formula Abarth se donnait rendez-vous au Mugello pour le troisième meeting de la saison. Après une ouverture à Vallelunga dominée par Alessio Rovera, le jeune italien avait accentué son avance en se montrant régulier à Adria. Quelle allait être la tendance au Mugello ?

Essais

Le revenant Giorgio Roda se montrait le plus rapide de la première séance. Présent chez Cram Motorsport, l’Italien réalisait un meilleur tour en 1m46.725s, reléguant ses poursuivants à plus d’une seconde. Luis Michael Dorrbecker se classait alors deuxième devant Alessio Rovera, Michele Beretta et Kevin Gilardoni, effectuant lui aussi son retour. Le reste du top dix était composé de Giada De Zen, Simone Iaquinta, Vitaly Larionov, Alessandro Perullo et Lukas Moraes.

Alessio Rovera répliquait dans la deuxième séance en prenant la tête des temps en 1m46.474s. Son plus proche concurrent était alors Michele Beretta à deux dixièmes tandis que Simone Iaquinta, troisièle, en était à huit. Les coéquipiers de Rovera, Giorgio Roda et Giada De Zen, complétaient le top cinq devant Lukas Moraes, Luis Michael Dorrbecker, Kevin Gilardoni, Dario Orsini et Sergey Trofimov. L’autre russe, Vitaly Larionov, était victime d’un souci technique tandis que Sabino De Castro rencontrait un problème de pompe à essence.

La dernière séance tournait à nouveau à l’avantage d’Alessio Rovera. Auteur de la meilleure performance du jour en 1m45.735s. L’Italien était ainsi le premier et le seul homme à rentrer dans la minute quarante-cinq le vendredi. Michele Beretta pointait à plus d’une demièseconde, tout comme Simone Iaquinta. Giorgio Roda se classait quatrième à plus d’une seconde, suivi de Giada de Zen, Luis Michael Dorrbecker, Dario Orsini, Sergey Trofimov, Kevin Gilardoni et Lukas Moraes.

Qualifications

Déjà auteur de quatre pole positions cette saison, Alessio confirmait son invincibilité dans l’exercice en portant son score à six sur six.

En Q1, Alessio Rovera signait son meilleur tour en 1m47.008s, soit sept dixièmes de mieux que le meilleur effort de Michele Beretta, deuxième. Celui-ci devait toutefois reculer de trois places sur la grille en raison d’un incident provoqué au meeting précédent. Dario Orsini obtenait donc la deuxième position sur la grille devant Giorgio Roda, Kevin Gilardoni et Michele Beretta. Lukas Moraes complétait la troisième ligne suivi de Giada De Zen, Sergey Trofimov, Luis Michael Dörrbecker et Sabino De Castro.

Alessio Rovera obtenait la pole position à l’issue de Q2. Son tour en 1m46.521s lui permettait de devancer de moins d’un dixième Dario Orsini. Avec sa troisième position, Michele Beretta prenait l’avantage sur les revenants Kevin Gilardoni et Giorgio Roda. Luis Michael Dörrbecker s’offrait la troisième ligne devant Lukas Moraes, Giada De Zen, Sergey Trofimov et Sabino De Castro.

Victime d’un problème mécanique, Simone Iaquinta ne parvenait pas à signer un temps dans les 110% en Q1 et en Q2. De son côté, Alessandro Perullo a connu en excursion hors-piste en Q1 l’empêchant de participer à Q2. Un sort similaire attendait Vitaly Larionov.

Course 1

Alessio Rovera poursuivait sa démonstration lors de la première course disputée au Mugello puisque l’Italien s’imposait devant Giorgio Roda, son équipier, et Michele Beretta.

Leader incontesté, Alessio Rovera s’imposait au terme des dix-sept tours de course avec onze secondes d’avance sur Giorgio Roda, résistant au retour de Michele Beretta, qui avait dépassé Kevin Gilardoni un peu plus tôt. Ce dernier terminait finalement aux portes du podium.

Lukas Moraes, le Brésilien du Facondini Racing, se classait cinquième en résistant au retour de Simone Iaquinta, parti du fond de grille après ses problèmes en qualifications. L’Italien s’offrait le meilleur tour en course mais également la pole de la course 2 grâce à la grille inversée. La bataille entre Moraes et Iaquinta pouvait donc espérer une suite.

Sergey Trofimov gagnait trois places en course pour se classer septième, meilleur des National Class. Le Russe de 16 ans devançait ainsi Luis Michael Dörrbecker, Sabino De Castro et Vitaly Larionov au sein du top dix. Alessandro Perullo et Yuta Shiraishi terminait plus loin.

La course était à oublier pour Dario Orsini qui perdait une place au départ avant de partir à la faute en essayant de reprendre l’avantage sur Giorgio Roda. Une erreur de pilotage était également la raison de l’abandon de Giada De Zen. Celle-ci perdait alors le bénéfice de sa sixième place.

Course 2

Simone Iaquinta profitait de la pole inversée pour vaincre le signe indien et renouer avec la victoire devant Michele Beretta et Lukas Moraes.

Auteur d’un envol parfait, Simone Iaquinta se mettait rapidement à l’abri bien aidé par la lutte entre Lukas Moraes et Michele Beretta se déroulant derrière lui. Michele Beretta trouvait l’ouverture dans le dixième et dernier tour pour franchir la ligne d’arrivée en deuxième position à plus de quinze secondes du vainqueur.

Luis Michael Dörrbecker se classait quatrième devant Giorgio Roda. Ce dernier profitait alors de la sortie de piste de son équipière Giada De Zen qui terminait sa course dans le mur.

Depuis le fond de grille, Dario Orsini remontait au sixième rang avec le meilleur tour en poche. Après un bon départ, une erreur lui faisait perdre plusieurs places mais l’Italien persévérait pour devancer Sergey Trofimov, Sabino De Castro, Vitaly Larionov et Yuta Shiraishi dans les derniers tours.

Alessio Rovera ne voyait pas l’arrivée en raison d’un accrochage suite à un tentative ambitieuse de dépassement sur Kevin Gilardoni au troisième tour. Ce dernier abandonnait également dans l’incident à San Donato. Quant à Alessandro Perullo, de nouveaux problèmes l’obligeaient à rentrer aux stands au terme du premier tour.

Course 3

Avant même le départ de la course, Alessio Rovera était pénalisé de trois places sur la grille de départ suite à sa responsabilité dans l’incident de la course 2. La leader du championnat cédait alors sa pole position à Dario Orsini. Ce dernier ne profitait pas longtemps de la première place puisque Michele Beretta prenait le dessus dès le deuxième tour. Chaussé de pneus neufs, le pilote Euronova Racing réalisait ensuite une course sans faute pour signer sa première victoire dans la discipline devant Dario Orsini et Kevin Gilardoni.

Dario Orsini parvenait à suivre le rythme du leader sans parvenir à l’inquiéter. L’Italien franchissait la ligne avec une seconde et demie de retard sur son concurrent. Kevin Gilardoni réalisait pour sa part une course solitaire, lâché par le duo Beretta-Orsini et lâchant Alessio Rovera, finalement quatrième, et en difficulté avec son rythme.

Giada De Zen parvenait enfin à convertir sa vitesse par une belle cinquième place, défendue jusqu’à l’arrivée par Simone Iaquinta dont la qualification avait été compromise. Comme en course 1, l’Italien s’offrait une belle remontée pour limiter les dégâts. Sergey Trofimov, à nouveau meilleur en Trophée National, prenait la septième position devant Lukas Moraes, Luis Michael Dörrbecker et Sabino De Castro.

Luis Michael Dörrbecker était d’ailleurs impliqué dans un accrochage à cinq tours du but avec Giorgio Roda, ce dernier finissant sa course dans les graviers. Giorgio Roda était alors le seul abandon de la course à signaler puisque Vitaly Larionov, malgré quelques excursions hors piste, Alessandro Perullo et Yuta Shiraishi terminaient le week-end aux portes du top 10.

Bilan

Alessio Rovera perd un peu de son avance mais demeure confortablement leader de la discipline avec trente-sept points d’avance sur son nouveau dauphin, Michele Beretta. Simon Iaquita limite les dégâts grâce à sa victoire en dépit de ses problèmes en qualifications. Lukas Moraes reste en position d’outsider tandis que Luis Michael Dörrbecker et Federico Pezzolla semblent détachés.

En National Class, Sergey Trofimov accentue sa domination sur ses poursuivants, désormais regroupés, Vitaly Larionov et Sabino De Castro. Chez les rookies, Alessio Rovera est toujours en tête devant Lukas Moraes en dépit de son abandon en course 2, finalement bénin en termes de points.

Le prochain meeting de Formula Abarth se disputera à Imola le week-end du 1er septembre.

Formula Abarth 2013 – Classement pilotes – Meeting 3/6
Pos Pilote Points
1 Alessio Rovera 133
2 Michele Beretta 96
3 Simone Iaquinta 88
4 Lukas Moraes 70
5 Luis Michael Dörrbecker 52
6 Federico Pezzolla 49
7 Marco Tolama 24
8 Giorgio Roda 23
9 Kevin Gilardoni 22
10 Dario Orsini 21
11 Aku Pellinen 21
12 Loris Spinelli 18
13 Giada De Zen 13
14 Dzhon Simonyan 9
Trophée National
Pos Pilote Points
1 Sergey Trofimov 145
2 Vitaly Larionov 94
3 Sabino De Castro 93
4 Alessandro Perullo 57
5 Yuta Shiraishi 50
6 Gabriele Rugin 33
Classement Rookies
Pos Pilote Points
1 Alessio Rovera 144
2 Lukas Moraes 105
3 Federico Pezzolla 69
4 Marco Tolama 42
5 Aku Pellinen 36
6 Loris Spinelli 29
7 Dhzon Simonyan 17

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox