Accueil / Formula Abarth / Formula Abarth – Rovera et Orsini s’imposent à Imola

Formula Abarth – Rovera et Orsini s’imposent à Imola

Dario Orsini (NBC Group,F.Aci Csai Tatuus FA 010-FPT #58)

Après une pause d’un mois et demi, le championnat de Formula Abarth reprenait la piste à Imola pour le début de sa deuxième moitié de saison 2013. Alessio Rovera était toujours en tête devant Michele Beretta et Simone Iaquita, tandis qu’en National Class, Sergey Trofimov menait face à Vitaly Larionov et Sabino De Castro.

Essais

Alessio Rovera se montrait le plus rapide des essais à l’issue des trois séances du vendredi. Le jeune italien menait les débats dans la première séance avec un meilleur tour en 1m46.292s, plus d’une seconde devant ses poursuivants Dario Orsini, Michele Beretta et Simone Iaquinta. Giorgio Roda complétait le top cinq suivi par Lukas Moraes, Sabino de Castro, Sergey Trofimov et Vitaly Larionov.

Simone Iaquinta dominait la deuxième session en 1m46.279s, vingt-deux millièmes devant Michele Beretta. Dario Orsini prenait le troisième rang à trois dixièmes tandis qu’Alessio Rovera et Lukas Moraes pointaient à deux secondes, suivis par Sergey Trofimov, Sabino de Castro et Vitaly Larionov. Les temps de Giorgio Roda étaient annulés car sa Tatuus était en-dessous du poids minimum lors des contrôles.

Alessio Rovera signait le meilleur temps de la journée dans l’ultime séance en 1m45.173s, six dixièmes devant Simone Iaquinta et neuf devant Michele Beretta. Giorgio Roda, de retour en piste, prenait la quatrième place suivi par le russe Sergey Trofimov. Lukas Moraes, Sabino De Castro et Vitaly Larionov fermaient la marche.

Qualifications

Alessio Rovera préservait son invincibilité dans l’exercice des qualifications en s’assurant une nouvelle double pole position pour la quatrième fois en autant de meetings.

En Q1, établissant la grille de la première course, Alessio Rovera signait le meilleur temps en 1m46.074s devant Dario Orsini et Michele Beretta. Si le pilote Cram améliorait en 1m45.503s à l’issue de la Q2, servant pour la grille de la course 3, ses deux poursuivants échangeaient leurs positions.

Simone Iaquinta se classait quatrième des deux séances, tandis que Giorgio Roda et Sergey Trofimov se partageaient les troisièmes lignes devant Lukas Moares, Sabino De Castro et Vitaly Larionov.

On apprennait toutefois plus tard que Dario Orsini perdait sa troisième place sur la grille de la course 3 puisque l’Italien du NBC Group avait amélioré sous drapeau jaune.

Course 1

Le poleman Alessio Rovera se montrait tout aussi intraitable en course en signant son cinquième succès de la saison devant Dario Orsini et Sergey Trofimov.

La course était pliée dès le départ à l’issue duquel Alessio Rovera possédait déjà une avance solide, préalable à une course en solitaire toute en domination. Le jeune italien en profitait pour signer le meilleur tour dans la foulée avec un temps plus rapide que son effort le plus rapide en qualifications. Le pilote de 18 ans devançait Dario Orsini de dix-neuf secondes à l’arrivée, le dauphin étant également bien seul puisque Sergey Trofimov, troisième et vainqueur en Trophée National, pointait à trente-et-une secondes.

Les deux hommes ont su éviter les pièges pendant la course et même avant puisque Michele Beretta était scotché sur la grille dès le début du tour de formation et s’élançait finalement du fond de la grille. Après un départ le menant à la troisième place, un tête-à-queue à Rivazza au septième tour en tentant de dépasser Lukas Moraes mettait un terme à sa course.

Lukas Moraes se classait finalement quatrième après une course toute en attaque tandis que le reste du peloton était plus serré. Vitaly Larionov devançait de peu Sabino De Castro après une lutte durant de nombreux tours. Simone Iaquinta terminait septième après une escapade dans les graviers au départ puis une collision à l’arrière, oeuvre de Giorgio Roda, huitième et dernier classé.

Course 2

Avec la grille inversée, Sabino De Castro démarrait en pole position devant Vitaly Larionov, Lukas Moraes et Sergey Trofimov. Partant en sixième position devant Simone Iaquinta mais aussi trois rangs devant Michele Beretta, Alessio Rovera avait l’occasion de creuser le trou en tête du championnat.

Dario Orsini sortait vainqueur de la bataille, pour la première fois de la saison. L’Italien devançait ses compatriotes Alessio Rovera et Giorgio Roda sur le podium. Auteur d’un excellent envol depuis la cinquième position, Dario Orsini se retrouvait rapidement en tête, dès la fin du premier tour en dépassant Sabino De Castro, lent à l’extinction des feux, puis Lukas Moraes à l’aspiration.

Sabino De Castro partait en tête-à-queue et Michele Beretta ne pouvait l’éviter. Les deux pilotes abandonnaient et la voiture de sécurité effectuait son apparition. Dario Orsini conservait l’avantage au restart et n’était pas inquiété, franchissant le drapeau à damier avec cinq secondes d’avance sur Alessio Rovera et Giorgio Roda.

Longtemps deuxième, Simone Iaquinta commettait une petite faute qui le reléguait finalement en quatrième position, suivi par Vitaly Larionov, vainqueur du Trophée National. Sergey Trofimov et Lukas Moraes fermaient la marche.

Course 3

Alessio Rovera retrouvait les joies de la pole position pour la dernière course du week-end mais l’Italien réalisait un départ catastrophique en ne pouvant pas s’élancer depuis la première place. Le grand bénéficiaire du début de course était Dario Orsini qui dépassait Simone Iaquinta et Michele Beretta pour prendre la tête, une position qu’il n’abandonnait plus durant les dix-sept tours. Le départ était en revanche synonyme d’abandon pour Vitaly Larionov tandis que Sabino De Castro ne pouvait pas y participer en raison des dommages subis sur sa Tatuus.

Au fil des tours, Dario Orsini s’échappait devant Michele Beretta, ce dernier étant devancé de neuf secondes à l’arrivée malgré les tentatives d’Alessio Rovera, bien remonté mais devant se contenter de la troisième place pour assurer de gros points au championnat.

Le Russe Sergey Trofimov s’imposait à nouveau dans le Trophée National grâce à sa quatrième position au drapeau à damier, acquise après un beau dépassement sur Giorgio Roda dans le dernier tour. Lukas Moraes se classait sixième devant Simone Iaquinta, dernier classé après avoir écopé d’un drive-through en raison de sa défense rugueuse face à Dario Orsini dans les premiers tours.

Bilan

L’avance d’Alessio Rovera est toujours aussi importante au classement général des pilotes avec deux meetings encore à courir. Le leadership du pilote Cram Motorsport est le même dans le classement rookies, alors que Sergey Trofimov devance toujours Vitaly Larionov en Trophée National avec une avance de plus de 70 points.

Les pilotes de Formula Abarth fouleront à nouveau les pistes à Misano, le week-end du 22 septembre, avant de faire escale à Monza pour la finale du championnat 2013.

Formula Abarth 2013 – Classement pilotes – Meeting 4/6
Pos Pilote Points
1 Alessio Rovera 180
2 Michele Beretta 111
3 Simone Iaquinta 110
4 Lukas Moraes 96
5 Dario Orsini 70
6 Luis Michael Dorrbecker 52
7 Giorgio Roda 50
8 Federico Pezzolla 49
9 Marco Tolama 24
10 Kevin Gilardoni 22
11 Aku Pellinen 21
12 Loris Spinelli 18
13 Giada De Zen 13
14 Dzhon Simonyan 9

 

Trophée National
Pos Pilote Points
1 Sergey Trofimov 196
2 Vitaly Larionov 122
3 Sabino De Castro 105
4 Alessandro Perullo 57
5 Yuta Shiraishi 50
6 Gabriele Rugin 33

 

Classement Rookies
Pos Pilote Points
1 Alessio Rovera 197
2 Lukas Moraes 146
3 Federico Pezzolla 69
4 Marco Tolama 42
5 Aku Pellinen 36
6 Loris Spinelli 29
7 Dhzon Simonyan 17

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox