Accueil / Formula Abarth / Panam GP Series : Hugo Oliveras et Gerard Nieto font l’histoire

Panam GP Series : Hugo Oliveras et Gerard Nieto font l’histoire

Francisco Cerullo Panam GP Series 2012 Mexico

© Panam GP Series

Le week-end dernier à l’Autódromo Hermanos Rodríguez, les Panam GP Series « nouvelle version » ont connu le premier meeting de leur histoire. Le concept reprend la base de la Formula Renault Latinamerica, connue de 2002 à 2008, à la sauce Ferrari puisque les voitures utilisées sont des Formula Abarth, et le championnat est parrainé par la Ferrari Driver Academy. Un parrainage loin d’être surprenant, puisqu’il est inclus dans le programme de Ferrari sur les diverses Formules Abarth das le monde : l’Italienne (et son European Series), l’Asiatique (la Formula Pilota China, qui débute le week-end prochain) et désormais la Latino-Américaine : les Panam GP Series.

Châssis Tatuus, moteur turbo FIAT Powertrain de 180 cheveaux et pneus Kumho étaient ainsi à l’honneur dans cette série également soutenue par Santander et Roshfrans. Le champion 2012 sera désigné sur le pilote avec le plus de points sur ses dix meilleurs résultats sur les quatorze courses de la saison. Des courses dont le barème attribue des points aux dix premiers, sur le schéma 20-15-12-10-8-5-4-3-2-1, mais aussi un point pour la pole position et le meilleur tour en course de chacune des deux manches.

Hugo Oliveras est le premier pilote à inscrire son nom au palmarès de la discipline en accrochant la première pole position en 1m18.665s en Q3. Les 15 monoplaces étaient présentes pour cette qualification en trois parties sur le mode F1 : une Q1 de vingt minutes, les dix meilleurs de Q1 passent en Q2 pour 10 minutes, dont les cinq premiers se retrouvent pour une Q3 de cinq minutes. Hugo Oliveras, le Mexicain poleman, a même été champion de Panam GP Series en 2007, tel un clin d’oeil de l’histoire. Il devance l’Equatorien Sebastián Merchan tandis que Gerardo Nieto, Rodolfo Camarillo et Francisco Cerullo étaient présents en Q3 et se classent dans cet ordre devant Picho Toledano, Homero Richards, Javier Amado, Jorge Bas, Luis Carlos Martinez, Enrique Baca, Martin Sala, Giancarlo Vecchi, Verónica Valverde et Juan Carlos González, soit le reste du plateau.

La course 1 est prévue pour 25 minutes plus un tour, et le poleman Hugo oliveras n’a pas tremblé pour signer le premier succès de la saison après vingt tours, à l’issue desquels il devancait encore Sebastián Merchan. Sur la troisième marche du podium, Homero Richards est remonté de sa septième place sur la grille. En course 2, les huit premiers de la course 1 sont inversés, ce qui place Luis Carlos Martínez en pole position. Malgré les risques de pluie, le ciel est resté clément et Gerardo Nieto, un autre Mexicain, a assuré la victoire devant le Vénézuélien Francisco Cerullo de Venezuela et Hugo Oliveras, remonté de la huitième position sur la grille.

Au championnat, le premier leader du championnat des Panam GP Series est Hugo Oliveras qui compte 33 points, suivi d’un autre Mexicain, Gerardo Nieto, avec 29 unités puis du Vénézuélien Francisco Cerullo avec 26. La prochaine étape du championnat aura lieu le 1er juillet au Guatemala sur l’Autódromo Los Volcanes, avant de visiter le Costa Rica le 15 juillet (Autódromo Laguacima), le Vénézuéla le 17 août (Autódromo San Carlo), la Colombie le 22 septembre (Autódromo de Tocancipá), l’Equateur le 18 octobre (Autódromo Yahuarcocha) et enfin – à confirmer – le Chili le 18 novembre sur un circuit à déterminer.

Panam GP Series – Classement général – Meeting 1/7
1. Hugo Oliveras – Mexique – 33 points
2. Gerardo Nieto – Mexique – 29
3. Francisco Cerullo – Venezuela – 26
4. Homero Richards – Mexique – 22
5. Sebastián Merchan – Equateur – 15
6. Rodolfo Camarillo – Mexique – 13
7. Javier Amado – Venezuela – 9
8. Luis Carlos Martinez – Mexique – 7
9. Jorge Bas Viguera – Chili – 3
10. Martín Sala – Colombie – 2
11. Giancarlo Vecchi – Mexique – 2
12. Verónica Valverde – Costa Rica – 2
13. Picho Toledano – Mexique – 0
14. Enrique Baca – Mexique – 0
15. Juan Carlos González – Mexique – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox