Accueil / Formula Abarth / Panam GP Series – Rudy Camarillo reprend la tête à Puebla

Panam GP Series – Rudy Camarillo reprend la tête à Puebla

Rodolfo Camarillo Panam GP Series 2013 Homestead Miami

La Formula Abarth américaine, Panam GP Series, se rendait à l’Autódromo Abed de Puebla, au Mexique, pour le quatrième meeting de la saison 2013. Après un début de saison où Rudy Camarillo semblait parti pour dominer, celui-ci se retrouve mené au championnat par Pablo Sánchez et Giancarlo Vecchi mais aussi talonné par Jorge Bas. Le vainqueur des Panam GP Winter Series allait-il se refaire ?

Essais

Le record de la piste tombait assez rapidement à Puebla puisque les catégories les plus rapides à fréquenter le circuit jusqu’ici étaient le WTCC et la Formula Latam.

Rudy Camarillo obtenait le meilleur temps des essais en 1m30.141s, deux dixièmes devant Pablo Sánchez et Alfonso Celis. Javier Echeverria et Edoardo Becci complétaient les cinq premiers.

On retrouvait le top dix à moins d’une seconde de Camarillo avec Vicente Bas, Giancarlo Vecchi, Picho Toledano, Sebastian Ordoñez et Veronica Valverde. Seuls Kevin Hernandez et Abel Alonso ne parvenaient pas à réaliser une performance similaire.

Qualifications

Rodolfo Camarillo poursuivait sa domination en qualifications (en obtenant le meilleur temps. Son tour en 1m30.154s lui permettait de devancer Pablo Sánchez (1m30.311s) et Alfonso Celis (1m30.610s). Les trois hommes les plus rapides des essais se montraient donc à nouveau au-dessus du lot en qualifications.

Pour la quatrième position, Sebastián Ordoñez devançait Javier Echeverria d’un petit millième de seconde mais les deux hommes ne parvenaient pas à rentrer dans la minute trente et fermaient la marche en Q3.

La suite du top ten sur la grille était composée de Giancarlo Vecchi, Kevin Hernández, Verónica Valverde, Abel Alonso et Vicente Bas. Victimes de soucis, Jorge Bas et Jesus David Martinez allaient démarrer du fond de grille.

Course 1

Rudy Camarillo conservait la tête de la course au départ. Celui-ci se déroulait sans incident et on y remarquait l’absence de Vicente Bas, victime d’un problème mécanique.

Au quatrième tour, Kevin Hernández s’immobilisait mais la course n’était pas interrompue. Derrière l’homme de tête, les dépassements se multipliaient. Pablo Sánchez ne parvenait pas à tenir le même rythme qu’en qualifications et s’inclinait face aux attaques d’Alfonso Celis.

Alfonso Celis ne parvenait toutefois pas à rattraper Rudy Camarillo qui s’offrait un troisième succès cette saison. Sur la troisième marche du podium, on retrouvait Giancarlo Vecchi. Ce dernier résistait jusqu’à la ligne d’arrivée à la pression de Javer Echeverria, auteur du meilleur tour en course. Echeverria restait au pied du podium pour six centièmes de secondes à l’arrivée.

Sebastián Ordonez se classait cinquième après une course en solitaire, loin devant Pablo Sánchez. Veronica Valverde occupait le septième rang devant Jorge Bas et Jesus David Martinez. Le top dix était fermé par Abel Alonso, dernier classé.

Course 2

Avec la grille inversée, Jorge Bas s’élançait de la pole position devant Veronica Valverde et Pablo Sánchez. Ce dernier souhaitait se rattraper de sa prestation moyenne du matin et occupait rapidement la tête de la course.

Parmi les incidents à signaler dans un peloton animé par à tous les étages grâce à son format particulier de grille, Veronica Valverde abandonnait au septième tour, rejointe quatre tours plus tard par Vicente Bas, malheureux ce week-end, et Jesus David Martinez qui renonçait à deux tours de l’arrivée.

Malgré l’intervention de la voiture de sécurité, Rudy Camarillo parvenait à surmonter son handicap et se plaçait rapidement en deuxième position derrière Pablo Sánchez. Celui-ci se voyait toutefois attribuer une pénalité pour une manoeuvre jugée dangereuse.

Cela permettait à Rudy Camarillo d’hériter de la tête de course qu’il conservait au terme des seize tours de course devant Alfonso Celis, à nouveau dauphin, et Sebastián Ordoñez.

Kevin Hernández se classait quatrième, menacé jusqu’à l’arrivée par Javier Echeverria et Jorge Bas. Giancarlo Vecchi prenait le septième rang devant Pablo Sánchez, le grand perdant de la journée. Abel Alonso, neuvième, était le dernier classé.

Bilan

Au championnat, Rodolfo Camarillo reprend les devants après le meeting où il était passé à côté. Le vainqueur des Panam GP Winter Series dispose désormais de vingt-trois points d’avance sur Giancarlo Vecchi tandis que Pablo Sanchez glisse au troisième rang.

Le prochain rendez-vous des Panam GP Series se déroulera le week-end du 18 août à l’Autódromo Ecocentro de Querétaro, toujours au Mexique.

Panam GP Series 2013 – Classement général – Meeting 4/9
1. Rodolfo Camarillo – 102 points
2. Giancarlo Vecchi – 79
3. Pablo Sanchez – 75
4. Jorge Bas Viguera – 69
5. Alfonso Celis – 65
6. Sebastian Ordoñez – 55
7. Vicente Bas – 33
8. Javier Echeverria – 31
9. Kevin Hernandez – 22
10. Luis Carlos Martínez – 20
11. Abel Alonso – 20
12. Veronica Valverde – 17
13. Alfonso Toledano – 16
14. Santiago Creel – 12
15. Jesus David Martinez – 12
16. Máximo Cortés – 11
17. Fabian Welter – 10
18. Antonio Renna – 2
19. Juan Carlos González – 1

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox