Accueil / Formula Abarth / Panam GP Winter Series – Rodolfo Camarillo sacré champion

Panam GP Winter Series – Rodolfo Camarillo sacré champion

Rodolfo Camarillo Alfonso Celis Panam GP Winter Series 2013 Palm Beach

Après le premier meeting à Homestead-Miami des Winter Series en Panam GP Series, Sebastian Merchan avait toutes les clés en main pour doubler la mise après son titre l’an passé. Toutefois en sport automobile, rien n’est encore définitivement joué. Et ce week-end en a été une énième démonstration.

Essais

Sous le regard du directeur de la Ferrari Driver Academy, le pilote italien Antonio Fuoco a fait honneur à son statut de membre du junior team en se montrant le plus rapide des essais libres à Palm Beach.

Après plusieurs heures d’essais, le rookie a signé son meilleur chrono en 1m12.558s, devançant le Colombien Sebastian Ordoñez, invité par l’équipe SPM. Les deux hommes ont devancé le champion 2012 de la discipline et vainqueur du meeting de Miami, Sebastián Merchan. Alfonso Celis et Kevin Hernández complètent le Top 5 suivi d’Antonio Spavone, Marco Zanasi, Vicente Bas, Liam Kinney et Jorge Bas. En dehors du Top 10, on retrouve Giancarlo Vecchi, Abel Alonso, Rodolfo Camarillo et Santiago Creel. Assez étrangement, en dépit de ses tours, Veronica Valverde n’a pas été classée tandis qu’Alfonso Toledano n’a pas roulé, laissant sa monoplace à Ordoñez.

Qualifications

Lors des qualifications, le soleil était au rendez-vous malgré des températures peu élevées. C’est le Mexicain Rodolfo Camarillo qui a surpris en s’adjugeant la pole position devant Antonio Fuoco pour quelques millièmes de seconde en toute fin de séance. Alfonso Celis, Antonio Spavone et Jorge Bas suivent les hommes de tête. A noter que les temps de la Tatuus-Abarth se sont révélés plus rapide que ceux de la Pro Mazda, supposée presque deux fois plus puissante.

De son côté, le champion en titre et leader de la Winter Series, Sebastián Merchan, s’est inscrit à la dernière minute pour participer et fera ses débuts dans la monoplace frappée du numero 2, qu’il n’a pas eu le temps d’essayer. Et qu’il n’essaiera finalement pas, renonçant au dernier moment. Sa voiture « habituelle » a été confiée à Verónica Valverde qui fera son retour en piste après avoir été absente à Miami.

Courses

La première course sera assez terne. Antonio Fuoco prend le dessus sur Rodolfo Camarillo au départ et vole vers la victoire. Derrière, même situation entre Jorge Bas et Alfonso Celis, le Chilien signant un beau podium devant le Mexicain. Antonio Spavone complète le Top 5 tandis que Giancarlo Vecchi, Kevin Hernández et Sebastián Ordoñez suivent dans cet ordre.

Dans la deuxième course, Sebastián Ordoñez s’élance de la pole grâce à la grille inversée. Avec un départ irréprochable et un premier tour sans erreur, Ordoñez prend rapidement la tête de la course. Parti de la première ligne, le coéquipier d’Ordoñez, Kevin Hernández, perdait quelques positions et ne pouvait plus assurer de couverture au leader du championnat.

Derrière, Spavone tentait de résister à ses adversaires mais ses manoeuvres de défense ont été jugées illicites par la direction de course qui a alors sorti le drapeau noir et blanc. En vain, Antonio Spavone refusait de le voir. Un peu agacé par un tel comportement, Camarillo a levé la main pour signaler son mécontentement et c’est ainsi que Fuoco en a profité pour prendre l’avantage sur son adversaire direct pour le titre. En tête, Ordoñez continuait à prendre de l’avance.

Il faut attendre que le directeur de l’équipe Tomcat Racing indique à son pilote, Antonio Spavone, son obligation de passer par les stands et que celui-ci soit menacé de disqualification s’il ne le faisait pas, pour que l’Italien s’arrête. Une fois la sanction exécutée, Fuoco passait au 3ème rang derrière Ordoñez et Celis. Le trio de tête ne changera plus jusqu’à l’arrivée.

Toutefois, rebondissement après la course car les contrôles techniques révèlent que la monoplace de Sebastián Ordoñez est trop légère de 560 grammes, ce qui provoque alors sa disqualification ! L’opération profite au jeune Alfonso Celis qui remporte sa première course devant Antonio Fuoco et Rodolfo Camarillo.

Bilan

Malgré deux petits podiums à Palm Beach, la régularité de Rodolfo Camarillo conjuguée à l’absence de Sebastian Merchan lui permet de remporter le titre de champion 2013 des Panam GP Winter Series. Il devance finalement au championnat les deux jeunes Antonio Fuoco et Alfonso Celis, qui se consacreront à la Formule Renault 2.0 plus tard cette année.

Le championnat régulier des Panam GP Series débutera les 6 et 7 avril prochains à Miami. Camarillo devrait être l’un des favoris même s’il reste encore à voir qui disputera le championnat et dans quelle mesure leur présence sera importante dans la durée. Un aspect qui n’a pas fait du bien à la discipline l’an passé.

Panam GP Winter Series 2013 – Classement général final
1. Rodolfo Camarillo – 60 points
2. Antonio Fuoco – 52
3. Alfonso Celis – 51
4. Sebastian Merchan – 41
5. Jorge Bas – 29
6. Antonio Spavone – 20
7. Kevin Hernandez – 16
8. Giancarlo Vecchi – 15
9. Marco Zanasi – 12
10. Liam Kenney – 11
11. Abel Alfonso – 4
12. Santiago Creel – 4
13. Veronica Valverde – 4
14. Alfonso Toledano – 3
15. Vicente Bas – 1
NC. Franco Aragonés
NC. Sebastián Ordoñez

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox