Accueil / Formula E / Formula E – Partenariat avec Qualcomm : changements prévus ?

Formula E – Partenariat avec Qualcomm : changements prévus ?

Formula E monoplace 2014

L’entreprise américaine spécialisée dans la technologie mobile Qualcomm vient de conclure un partenariat avec le championnat de Formula E d’une durée de 5 ans.

L’objectif est de pouvoir apporter une technologie innovante, déjà utilisée sur les smartphones, pour recharger les batteries de la monoplace, en se basant sur ce que les anglo-saxons appellent wireless charging. L’idée permettrait de revenir sur un point de règlement certes intéressant d’un point de vue sportif, mais moins économiquement.

A l’heure actuelle, l’autonomie est insuffisante pour permettre aux courses d’être disputées avec la même monoplace. Les pilotes vont donc devoir passer par les stands pour changer de machine. Si la technologie apportée n’est pas prévue immédiatement sur les monoplaces, elle va se greffer aux voitures de sécurité en 2014 et 2015.

Nom de code Halo

L’innovation a un nom : Halo. Celle-ci, développée dans les laboratoires de l’entreprise de Londres, est déjà prévue sur les véhicules de série, comme en témoigne le dossier paru en juin sur le site internet de Qualcomm. Du côté de la Formula E, l’équipe Drayson Racing a d’ores et déjà expérimenté le système sur l’une de ses montures à l’arrêt.

L’objectif est toutefois de continuer à innover et de parvenir à effectuer cette charge lorsque le véhicule est en mouvement. Un développement coûteux et de longue haleine se trame, ce qui explique en partie la durée du partenariat fixée à 5 ans à ce jour.

La technologie au service des spectateurs

Les domaines d’intervention de Qualcomm ne se limitent pas qu’à la recharge : les données télémétriques seront gérées et communiquées par leurs soins. De même, une application de réalité augmentée nommée Vuforia et déjà proposée par Qualcomm sera remobilisée.

Le sport automobile du XXIe siècle se transforme ici pour les spectateurs, l’application étant réalisée pour eux. Les courses se déroulant dans de grandes villes, il est aisé de perdre le fil entre les immeubles et autres gratte-ciels. L’application de réalité augmentée intervient ici pour suivre la monoplace de son choix sur son smartphone pour la rendre visible. L’application permettra également de suivre les mêmes données apportées aux équipes pour le public, ainsi que d’interagir sur les réseaux sociaux. Une réflexion autour des jeux vidéos a même été entreprise. Rien n’est cependant dit sur le coût d’une telle application, lorsque l’on sait que la Formule 1 propose une application payante pour suivre de manière plus intensive l’action en piste. Mais la Formula E doit conquérir avant tout, alors sait-on jamais…

La Formula E se place comme la discipline innovante dans laquelle il faut être : tel est son credo de communication. Les innovations sont prévues de saison en saison, pour démontrer les progrès possibles. Le but final est de rendre l’achat d’une voiture électrique plus spontané qu’il ne l’est aujourd’hui, en utilisant le sport automobile comme plateforme de développement – ce qu’il a toujours été.

Avant cela, la prochaine étape de la Formula E se déroule dès demain, mardi 10 septembre : la monoplace sera dévoilée à 9h45… les choses se précisent de plus en plus !

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

2 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox