Accueil / Formula E / Opinion – Une bonne année ?
Franck Montagny Formula E Andretti Autosport
© Formula E Holdings

Opinion – Une bonne année ?

Je n’avais pas prévu que ma première action de 2015 serait de lire cette interview de Franck Montagny. Ce qui était prévu, c’était de préparer les résultats des ChequeredFlags Awards (qui ne vont pas tarder !). Pourtant, j’ai eu besoin de le faire en priorité, pour comprendre. J’avais vaguement entendu parler de ce contrôle avant que le pilote français ne l’évoquât dans la presse, à peu près lors de l’officialisation de son remplacement en Formula E.

Par rapport à Franck Montagny, je suis un peu comme Christine Blachford, de Sidepodcast. Une supportrice de longue date, désormais. Celle qui a déploré le départ de Peugeot d’endurance comme elle a accueilli avec enthousiasme les retours ponctuels en IndyCar, et en Formula E dernièrement. Franck Montagny, c’est en quelque sorte l’un de mes héros au caractère atypique et décalé.

En parlant de décalé, Franck Montagny est aussi celui qui a fait pencher la balance pour souscrire aux chaînes Canal+, lorsque TF1 a perdu les droits de diffusion de la Formule 1. Compte-tenu du prix, même avec la couverture améliorée de la Formule 1 dont j’allais disposer, c’est véritablement la présence de Montagny dans l’équipe qui m’a fait pencher vers l’abonnement. Grâce au souvenir de ses prestations sur TF1 et Eurosport : un regard vrai, toujours fun et pédagogue à sa manière. Et je n’ai pas eu à le regretter.

Entre le moment de la nouvelle et celui de la lecture des « confessions » de Franck Montagny, mon ressenti n’a pas forcément été le même. Je comprends. Je ne cautionne pas, mais j’essaie de ne pas trop blâmer. Ce n’est pas mon rôle, de toute façon ; mais que penser, quand un nombre incalculable de pilotes prend tous les risques pour un seul rêve : accéder au pinacle ? Ce monde du sport automobile est aussi beau parce qu’il est terriblement difficile pour les gens qui y travaillent – qu’il s’agisse des stars, les pilotes, ou les hommes de l’ombre, quels qu’ils soient. Et dans ce monde, chacun réagit différemment, selon sa personnalité et tout un tas d’autres facteurs. La décision de ralentir le rythme de ChequeredFlags n’y est pas étrangère…

En ce premier matin de l’année, j’ai eu besoin de reprendre l’écriture, pour expliquer ce que Franck Montagny représente pour moi. Peut-être pour mettre en avant à quel point le soutien que l’on peut afficher pour un pilote dépasse la relation canapé/télévision. Ce n’est pas un contrat moral, mais plutôt le fait de comprendre les sacrifices d’un pilote – d’une personne pas comme les autres, qui prend les risques à prendre pour vivre sa passion, toucher la limite et aussi vivre bien autrement que le commun des mortels, avec une pression qui n’excuse rien, mais qui permet parfois de comprendre les égarements. Surtout lorsqu’ils sont concédés.

Malgré tout, bonne année et bonne saison 2015 à tous et à toutes !

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox