Accueil / Formule BMW / AsiaCup Series – Matthew Swanepoel remporte titre et Super 6
Matthew Swanepoel Asiacup Series 2013 Sepang
© Meritus GP

AsiaCup Series – Matthew Swanepoel remporte titre et Super 6

Après trois mois de pause, l’AsiaCup Series revenait en piste, toujours à Sepang. Chapeautée par Meritus GP et ses Mygale FB02 chaussées de Hankook, la discipline programmait six courses ce week-end, dans le cadre du Super 6, mais aussi afin de déterminer le premier vainqueur de l’AsiaCup Series sur l’ensemble de la saison. Si tous les concurrents partaient de zéro pour le Super 6, au championnat, Shayur Harpal possédait une légère avance sur Daniel Woodroof, Andhika Sasabone et Matthew Swanepoel.

Essais libres

Matthew Swanepoel signait le meilleur temps des essais en 2m16.982s, un dixième devant Shayur Harpal. Troisième, Zou Si Rui devançait Aston Hare, champion de JK Racing Asia Series l’an passé et de retour en piste après n’avoir pu réunir le budget pour continuer en ATS F3 Cup. Andhika Sasabone complétait le top cinq suivi de Daniel Woodroof, Arjun Maini, Gilbert Ang, Andersen Martono et Chelvan Loganathan.

Qualifications

En Q1, Aston Hare usait de toute son expérience en Formule BMW pour signer la pole position en 2m15.941s. Le Sud-Africain devançait Arjun Maini, vu en JK Racing Asia Series, désormais réservée aux pilotes indiens. Matthew Swanepoel, Zou Si Rui et Andersen Martono suivaient, devant Andhika Sasabone, Shayur Harpal, Mandla Mdakane, Daniel Woodroof et Gilbert Ang.

Organisée peu après, la Q2 tournait en faveur du Chinois Zou Si Rui en 2m16.434s, moins d’un dixième de seconde devant Daniel Woodroof. Aston Hare accrochait la troisième place, suivi d’Arjun Maini et Mandla Mdakane. Sixième, Andersen Martono se plaçait devant Matthew Swanepoel, Shayur Harpal, Andhika Sasabone, Gilbert Ang et Chelvan Loganathan, tous dans la seconde du poleman.

Courses

Aston Hare dominait largement la première course en s’imposant avec quinze secondes d’avance sur Matthew Swanepoel, passé deuxième au départ. Zou Si Rui se classait troisième, suivi de James Winslow, vu en F3 Australie et parti du fond de la grille après avoir manqué les qualifications. Auteur d’un départ moyen, Arjun Maini se contentait du cinquième rang devant Andersen Martono, Shayur Harpal, Andhika Sasabone, Daniel Woodroof et Zou Chen Yu. Seul abandon de la course, Mandla Mdakane devait renoncer à la suite du week-end après une blessure en raison d’un retour de volant lors d’un contact.

En tête d’un peloton alors réduit à seize voitures, Aston Hare démarrait de la pole position pour la course 2. Surpris au départ par Matthew Swanepoel, Arjun Maini et Andersen Martono, le Sud-Africain revenait en tête dès la fin du quatrième tour. Trois passages plus tard, Aston Hare franchissait la ligne d’arrivée avec six secondes d’avance sur Arjun Maini, qui avait dépassé Matthew Swanepoel dans le dernier tour. Andersen Martono terminait au pied du podium, suivi de Daniel Woodroof. Shayur Harpal et Zou Si Rui reléguaient Andhika Sasabone au huitième rang dans le dernier tour. James Winslow et Gilbert Ang complétaient les dix premiers.

Pénalisé sur la grille de la course 3, Aston Hare ne s’imposait pas. Poleman, Arjun Maini contenait Matthew Swanepoel et Zou Si Rui à l’extinction des feux tandis que Gilbert Ang partait en tête-à-queue, gênant Chelvan Loganathan dans l’action. Zou Si Rui se mettait en évidence en dépassant Matthew Swanepoel puis Arjun Maini pour prendre la tête. Il était imité par Andhika Sasabone, deuxième malgré une tentative sans succès d’Arjun Maini dans le tout dernier virage, sous le regard de Matthew Swanepoel. Aston Hare limitait les dégâts en se classant cinquième devant Daniel Woodroof, Shayur Harpal, Andersen Martono et James Winslow, à nouveau parti depuis le fond de grille. Chelvan Loganathan terminait dixième.

Trois nouveaux forfaits étaient à signaler pour le quatrième acte : ceux de Zou Chen Yu, Keifli Othman et James Winslow. Zou Si Rui conservait l’avantage de la pole devant Aston Hare et Arjun Maini, qui profitait du mauvais envol de Daniel Woodroof. Au quatrième tour, Aston Hare et Zou Si Rui s’accrochaient, permettant à Arjun Maini d’hériter des commandes. Trois boucles plus tard, Matthew Swanepoel prenait la tête et s’imposait devant l’Indien et Andhika Sasabone. Quatrième, Daniel Woodroof dominait Gilbert Ang, Chelvan Loganathan, Daniel Roslan et Shayur Harpal, parti en tête-à-queue dans le premier tour. Andersen Martono se classait seulement neuvième devant Alif Hamdan et Romani De Silva, dernier classé.

Keifli Othman faisait son retour pour la course 5. En pole, Andhika Sasabone devançait Daniel Woodroof et Matthew Swanepoel. Ce dernier prenait rapidement la tête devant Andhika Sasabone et Zou Si Rui, surgi de la cinquième place sur la grille. Au troisième tour, le Chinois émergeait en tête et personne ne le rejoignait. Parti treizième, Aston Hare se classait deuxième grâce à un dépassement sur Matthew Swanepoel à deux tours de l’arrivée. Andhika Sasabone se contentait du quatrième rang devant Arjun Maini et Daniel Woodroof, qui avait perdu gros au départ. Gilbert Ang, Chelvan Loganathan, Shayur Harpal et Keifli Othman complétaient le top dix.

Zou Si Rui débutait la sixième et dernière course en pole position devant Aston Hare et Arjun Maini. Si Aston Hare réalisait le départ lui permettant de prendre la tête, un contact avec Arjun Maini permettait à Zou Si Rui de récupérer les commandes devant Daniel Woodroof et Andersen Martono. Au septième tour, Daniel Woodroof trouvait l’ouverture et s’imposait finalement devant Andhika Sasabone et Aston Hare, remonté après l’incident du premier tour. Shayur Harpal arrachait la quatrième place à Andersen Martono, finalement cinquième devant Chelvan Loganathan et Matthew Swanepoel, auteur d’une belle remontée après une faute au deuxième tour. Arjun Maini se contentait du huitième rang devant Keifli Othman et Zou Si Rui, dont la voiture souffrait après avoir perdu la tête.

Bilan

Avec une victoire, quatre podiums et la meilleur régularité du peloton, le Sud-Africain Matthew Swanepoel marquait les points nécessaires pour s’imposer dans le Super 6 avec une unité de plus qu’Aston Hare. Mieux, Swanepoel parvenait à remporter le championnat 2013 avec deux points d’avance sur Andhika Sasabone et Daniel Woodroof.

Né le 6 février 1995, Matthew Swanepoel remporte ainsi la bourse mise en jeu et effectuera des essais avec Meritus en vue d’une saison en Formula Masters China Series l’an prochain. Auparavant, il s’était imposé dans les championnats de KwaZulu-Natal Karting avec les titres Junior ROK et Max Junior en 2010. La même année, il avait remporté la catégorie jeune en South African National Rotax Max Challenge Karting Championship.

AsiaCup Series 2013 – Classement général
1. Matthew Swanepoel – 123 points
2. Andhika Sasabone – 121
3. Daniel Woodroof – 119
4. Arjun Maini – 108
5. Shayur Harpal – 107
6. Andersen Martono – 75
7. Gilbert Ang – 64
8. Chelvan Loganathan – 41
9. Mandla Mdakane – 26
10. Daniel Roslan – 17
11. Alif Hamdan – 17
12. Senna Iriawan – 11
13. Timothy Yeo – 6
14. Darma MP – 4
15. Mahaveer Ragunathan – 1
16. Keifli Othman – 1
17. Eric Yeo – 0
18. Pye Sen Tan – 0
19. Romani De Silva – 0
20. Fahrizal Hasan – 0
NI. Ross Jamison
NI. Hiroki Yoshida

AsiaCup Series 2013 – Super 6
1. Matthew Swanepoel – 65 points
2. Aston Hare – 64
3. Andhika Sasabone – 53
4. Arjun Maini – 53
5. Zou Si Rui – 49
6. Daniel Woodroof – 45
7. Andersen Martono – 25
8. Shayur Harpal – 24
9. Chelvan Loganathan – 14
10. James Winslow – 12
11. Gilbert Ang – 10
12. Daniel Roslan – 4
13. Keifli Othman – 2
14. Alif Hamdan – 1
15. Zou Chen Yu – 1
16. Romani De Silva – 0
17. Mandla Mdakane – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox