Accueil / Formule BMW / FBMW Talent Cup : Marvin Dienst titré pour un souffle
Formula BMW Talent Cup 2012
© BMW AG

FBMW Talent Cup : Marvin Dienst titré pour un souffle

L’an passé, la première saison de la Formula BMW Talent Cup, créée pour offrir une suite à la Formule BMW Europe, a été dominée tout au long de la saison par Stefan Wackerbauer, vainqueur de 13 des 15 courses de la saison avant de remporter la Grande Finale en une course à Oschersleben. L’édition 2012 a été légèrement différente puisque 4 pilotes différents s’étaient imposés avant la Grande Finale en 2012 en trois courses cette année, toujours à Oschersleben.

L’enjeu est grand pour les pilotes dont les courses de préparation les mènent à des séances d’essais collectifs et des courses de préparation, tous ayant dans le viseur la victoire en Grande Finale, offrant le soutien de BMW Motorsport et ses 297 500 € de sponsoring pour s’assurer une saison à l’échelon supérieur, comme Robin Frijns, dernier vainqueur en Formule BMW Europe, et Stefan Wackerbauer l’ont fait en choisissant l’Eurocup Formula Renault 2.0.

Cette saison, les pilotes avaient 9 courses pour se préparer à la finale. Parmi les engagés en début de saison, on trouvait l’Estonien Tristan Viidas, 16 ans, le Suisse Louis Délétraz, 15 ans, le Mexicain Alfonso Celis, 16 ans, le Suisse Ralph Boschung, 15 ans, le Belge Pieter-Jan-Michiel Cracco, 17 ans, le Roumain Ioan Mihnea Stefan, 15 ans, l’Allemand Fabian Schiller, 15 ans, le Suisse Hugo De Sadeleer, 15 ans, la Polonaise Malgorzata Rdest, 19 ans, l’Italien Gianmarco Ercoli, 17 ans, le Sud-Africain Callan O’Keeffe, 16 ans, l’Allemand Marvin Dienst, 15 ans, le Néerlandais Julien van Loon, 20 ans, l’Autrichien Lukas Jäger, 15 ans, l’Allemande Isabella Lauer, 17 ans et son compatriote Marco Läsch, 16 ans.

Après une première course de préparation le week-end du 21 avril au Red Bull Ring dont les résultats n’ont pas été transmis, les courses d’essais ont continué au Sturup Raceway en Suède, le 5 mai. Auteur de la pole, Callan O’Keeffe s’est imposé lors de cette première simulation de course publique devant Alfonso Célis et Louis Delétraz.

Direction Valencia le 3 juin où, sur le circuit Ricardo Tormo, le jeune O’Keeffe, soutenu par Red Bull, s’est élancé en pole à chacune des trois courses du podium. Le Sud-Africain ne parviendra pas à faire le triplé toutefois, puisqu’il remporte la course 1 devant Tristan Viidas et Ralph Boschung mais laisse échapper la victoire en course 2 à Tristan Viidas. Marvin Dienst monte sur le podium, tandis qu’en course 3, Callan O’Keeffe s’impose devant Ralph Boschung et Gianmarco Ercoli.

Le 11 juillet, les pilotes se rendaient à Magny-Cours pour deux courses de 12 tours, toujours sous les yeux de Dirk Adorf, l’instructeur en chef de BMW. La première manche verra une nouvelle pole de Callan O’Keeffe, qui la convertira en succès devant Tristan Viidas et Gianmarco Ercoli. La seconde sera l’occasion pour Tristan Viidas de prendre sa revanche avec la pole et la victoire à la clé, l’Estonien étant accompagné sur le podium par Ralph Boschung et Marvin Dienst.

Entre une séance de simulateurs du 20 au 22 juillet et une session d’essais à l’EuroSpeedway Lausitzring les 21 et 22 août, les dernières courses d’entrainement avaient lieu au Hungaroring le week-end du 12 août. Le format suivait le planning suivant : essais libres, qualifications, Super Pole le samedi, puis courses le dimanche. Et sur le tracé magyar, pour la première fois de la saison, ni Callan O’Keeffe, ni Tristan Viidas ne se sont imposés, tant en qualifications qu’en course. La pole pour la course 1 est ainsi revenue à Lukas Jäger avant que Marvin Dienst ne s’impose devant Viidas et O’Keeffe justement. Ralph Boschung décrocha la pole en course 2 et remporta sa première victoire de la saison, toujours devant Viidas et O’Keeffe, qui allaient aborder la finale d’Oschersleben en grandissimes favoris.

C’est toutefois Louis Délétraz, le fils de l’ancien pilote de F1 Jean-Denis, qui s’assurait la pole position pour la course 1. Au départ, c’est son compagnon de première ligne, Ralph Boschung, qui prendra la tête dans les premiers tours pour s’imposer le vendredi après-midi. Louis Délétraz se contente finalement de la 3ème place derrière Ioan Mihnea Stefan. Délétraz ne manquera pas l’occasion de perdre le bénéfice de sa pole lors de la course 2 puisque le Suisse s’impose ce qui lui permet d’occuper la tête du classement de la Grande Finale avant la dernière course. Sur le podium de la C2, Tristan Viidas et Marvin Dienst se montrent plus à la hauteur des attentes tandis que Ralph Boschung finit au pied du podium. Leader au classement et s’élançant de la pole, Louis Délétraz avait donc tout pour s’imposer mais le Suisse abandonnera suite à un accrochage avec Ralph Boschung et c’est finalement Marvin Dienst qui s’impose devant Alfonso Celis et Ioan Mihnea Stefan. Tristan Viidas prend la 5ème place.

Au classement, une situation spéciale se produit puisque Marvin Dienst et Tristan Viidas sont à égalité de points. L’Allemand l’emporte toutefois car il possède une victoire que n’a pas l’Estonien ! A 15 ans, Marvin Dienst succède donc à son compatriote Stefan Wackerbauer sans avoir connu la même domination que son prédécesseur. La manière importe peu et le plus dur s’ouvre à lui pour continuer sa progression. La grosse déception du week-end provient de Callan O’Keeffe qui avec une 5ème, une 9ème et une 10ème place, ne se classe finalement que 9ème au championnat.

Le championnat continuera en 2013 comme l’a annoncé Jens Marquardt, le directeur de BMW Motorsport.

Formula BMW Talent Cup 2012 – Grand Final – Classement général final
1. Marvin Dienst – 42 points
2. Tristan Viidas – 42
3. Ioan Mihnea Stefan – 41
4. Louis Deletraz – 40
5. Ralph Boschung – 37
6. Alfonso Celis – 24
7. Fabian Schiller – 22
8. Hugo de Sadeleer – 14
9. Callan O’Keeffe – 13
10. Malgorzata Rdest – 13
11. Pieter-Jan-Michiel Cracco – 10
12. Lukas Jäger – 4

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

2 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox