Accueil / Formule BMW / Formula BMW Talent Cup – Le Red Bull Ring pour Jules Szymkowiak
On Track 1, Spain, Formula BMW Talent Cup 2013
© BMW AG

Formula BMW Talent Cup – Le Red Bull Ring pour Jules Szymkowiak

BMW Motorsport organise pour la troisième année la Formula BMW Talent Cup, avec en jeu une bourse de près de 300.000 € pour le vainqueur de la grande finale à Oschersleben, prévue dans neuf semaines. Comme ces deux dernières années, les anciennes Mygale FB02 jadis utilisées dans les Formules BMW à travers le monde étaient de sortie pour les premières courses d’essais au Red Bull Ring.

Après les dernières préparations théoriques et physiques sous le direction de Dirk Adorf, les pilotes se rendaient donc à Spielberg afin de jauger de leurs capacités à succéder à Stefan Wackerbauer et Marvin Dienst, ce dernier faisant d’ailleurs le déplacement. La première séance de qualifications en conditions réelles permettait au suisse David Droux de montrer sa pointe de vitesse.

Le Suisse allait toutefois échouer dans sa tentative de convertir sa pole position en victoire. Le Néerlandais Jules Szymkowiak s’imposait lors de la course 1 devant David Droux. Les deux hommes étaient accompagnés de l’Allemand Nico Menzel sur le podium, ce dernier devançant son compatriote Michael Waldherr et le Turc Kaan Önde. L’Israëlien Bar Baruch se classait sixième devant l’Australien James Allen, l’Allemand Florian Stüger et le Sud-Africain Michael Wolf (SA).

Jules Szymkowiak, 17 ans, récidivait au cours de la deuxième course en devançant David Droux. Cette fois, c’est James Allen qui s’offrait le podium aux dépens de Nico Menzel et Bar Baruch. Michael Waldherr se contentait de la sixième position devant Kaan Önder, Florian Stüger et Michael Wolf.

Au terme de ce premier meeting, Jules Szymkowiak et David Droux semblent un ton au-dessus de la concurrence. S’il n’y a pas de classement général au terme de ces courses d’essais, il sera intéressant de suivre les tendances de performance au cours des prochains meetings prévus au Slovakiaring du 6 au 8 août et au Hungaroring du 16 au 18 août avant la grande finale d’Oschersleben.

Et les résultats en préparation ne sont pas toujours les mêmes en finale. Si Stefan Wackerbauer avait écrasé les courses de préparation avant la finale en 2011, Marvin Dienst n’avait remporté qu’une seule des huit courses tests. A l’époque, le protégé de Red Bull, Callan O’Keeffe, avait dominé la préparation mais s’était contenté de la neuvième place sur douze après la finale.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox