Accueil / Formule BMW / Formula Middle East – Emil Bernstorff intouchable à Sakhir

Formula Middle East – Emil Bernstorff intouchable à Sakhir

Emil Bernstorff Formula Middle East 2012 Sakhir 1

Ce week-end, la Formula Middle East se tient en course support du championnat du monde de F1 au Bahreïn. Après avoir annulé la plupart de ses meetings, il s’agira de la deuxième et dernière manche du championnat. Emil Bernstorff semble bien placé pour s’imposer dans la catégorie après son grand chelem en février.

Essais

Le natif de Middlesex a bien négocié son amorce de week-end en signant le meilleur temps des essais vendredi après-midi, avec un matelas confortable d’avance sur Alban Varutti, relégué à une seconde et demie.

Pour les pilotes, cette séance était l’occasion de se familiariser avec le circuit F1, ceux-ci ayant roulé sur une portion plus petite du circuit précédemment. Le troisième temps était à créditer à Michela Cerutti, vue en F3 Europe lors du début de saison.

Qualifications

En raison du vent amenant du sable sur la piste lors de la nuit, la piste était plus piégeuse lors des qualifications. Le premier à établir un chrono est Ali Al Khalifa en 2m18s. Rapidement, Paul Stanley prend les devants en 2m13.818s avant d’être débordé par Alban Varutti en 2m13.011s.

Le reste de la séance sera une lutte entre Emil Bernstorff et Alban Varutti. Le Britannique se porte en tête avant d’être battu par le Français en 2m11.746s. Réaction immédiate de Bernstorff en 2m10.280s puis en 2m09.775s. Quelques incidents sont à signaler, comme les têtes-à-queues et sorties large de Gavin Halls et Christophe Mariot, sans incidence sur le bon déroulement des qualifications.

En fin de séance, Emil Bernstorff a continué sa démonstration pour prendre la pole position en 2m08.909s soit 1.745s devant Alban Varutti, peu satisfait de son utilisation des pneus, 1.840s de mieux que Michela Cerruti, mais aussi plus de deux secondes plus rapide que l’ancien record du circuit d’une Formule BMW à Sakhir.

Paul Stanley complète la deuxième ligne devant Saeed Al Mahairi, Mohammed Mattar, Gavin Halls et Fauzi Dib Saad. Le reste du Top 10 est complété par Abdulla Al Thawadi, Ali Al Khalifa, Adeeb Kuzbar et Christophe Mariot.

Course 1

Le départ des deux leaders Emil Bernstorff et Alban Varutti s’est déroulé sans problème tandis que Michela Cerruti a manqué le sien. Reléguée au 8ème rang, c’est Gavin Halls qui héritait du podium devant Paul Stanley et Saeed Al Mahairi.

Malheureusement pour Halls, sa course s’arrête à la fin du 1er tour sur un problème technique. Dans le même temps, Michela Cerruti bataille avec le peloton pour récupérer son podium, dont la dernière marche est disputée entre Mohammed Mattar et Saeed Al Mahairi. Mattar est le premier à céder face à l’Italienne mais récupère rapidement son bien et même le podium dans la foulée car Saeed Al Mahairi est victime de ses pneus.

Une lutte pour la 8ème place a lieu en parallèle entre Fauzi Dib Saad et Ali Al Khalifa mais ce dernier part en tête-à-queue et doit abandonner à cinq tours du but. La voiture de sécurité intervient pour dégager sa monoplace et à cet instant, Bernstorff est toujours en tête devant Varutti, Cerruti, Stanley, Al Thawadi, Al Mahairi, Mattar, Dib Saad, Kuzbar et Mariot.

Le safety car rentre et laisse les pilotes s’exprimer pour un tout dernier tour lancé. Les positions évoluent peu grâce à une belle résistance de Varutti face à Cerruti. Paul Stanley reste au pied du podium devant Abdulla Al Thawadi. L’unique changement concerne la 8ème position puisque Kuzbar a pris le dessus sur Dib Saad.

Course 2

Avec une grille identique à la précédente, Emil Bernstorff s’élançait à nouveau de la pole et à nouveau sans souci pour conserver la tête de la course.

Peu après le départ, la voiture de sécurité intervient pour dégager la monoplace de Fauzi Dib Saad, accidentée au départ et coincée dans la ligne droite des stands. La course reprend au 3ème tour avec Bernstorff en tête devant Varutti, Cerruti, Al Mahairi et Mattar.

Après avoir mis la pression sur Mohammed Mattar, Gavin Halls se hisse dans le Top 5 provisoire au 6ème tour, laissant son adversaire à la lutte avec Paul Stanley qui le passera une boucle après. En tête, Emil Bernstorff s’échappe devant le duo Alabn Varutti et Michela Cerruti.

La fin de course voit Ali Al Khalifa partir en tête-à-queue, comme lors de la course 1, permettant ainsi à Christophe Mariot de quitter la dernière position. Dans le dernier tour, Michela Cerruti dépasse Alabn Varutti dans la ligne droite opposée mais le Français garde l’intérieur et conserve sa deuxième position in extremis.

Au pied du podium, Saeed Al Mahairi devance Paul Stanley qui a finalement pris le dessus sur Gavin Halls. Derrière les six premiers, on retrouve Mohammed Mattar, Abdulla Al Thawadi, Adeeb Kuzbar, Christophe Mariot et Ali Al Khalifa.

Bilan

Avec six victoires en six courses, Emil Bernstorff a parfaitement rempli sa mission pour préparer sa saison en ATS Formel 3 Cup avec Lotus-Motopark après une saison difficile en F3 Euro Series. Le seul bémol de la saison de Formula Middle East n’est pas de sa volonté mais plutôt de celle des organisateurs qui n’ont pas réussi à tenir le calendrier initialement prévu. Le début de la première saison complète est désormais remis à novembre… Pour le moment.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox