Accueil / Formule BMW / JK Racing Asia : Jeffri et Ikhwan s’imposent au Castellet

JK Racing Asia : Jeffri et Ikhwan s’imposent au Castellet

Afiq Yazid Ikhwan JK Racing Asia Series 2012 Castellet Paul Ricard

Les JK Racing Asia Series se sont rendues sur le circuit du Castellet pour la première fois de leur histoire ce week-end. L’ancienne Formula BMW Pacific souhaitait offrir à ses jeunes espoirs l’occasion de rouler sur un circuit européeen, en plus du meeting prévu à Spa à la fin du mois de Juillet.

Les qualifications ont tourné à l’avantage d’Afiq Yazid Ikhwan et d’Aston Hare tandis que les six premiers pilotes ont été séparés de quelques dixièmes. Les positions du dernier carré n’ont cessé de bouger au cours de la séance, avec Nabil Jeffri bien parti en début de séance avant de voir ses espoirs douchés par Hare en 2m15.593s puis par Ikhwan en 2m15.474s. Les deux hommes échangeront leurs positions sur la grille, devançant Nabil Jeffri et Tan Wei Ron, tous deux sur la deuxième ligne, et Irfan Ilyas accompagné d’Ernie van der Walt sur la troisième. Aidan Wright, Danial Hidzir, Chris Vlok et Aditya Patel partageront la cinquième ligne. Sean Walkinshaw, Josh Raneri, Charly Bizalion, Toby Earle et Ollie Millroy complètent la grille.

A l’issue de la première course au Paul Ricard, et probablement la plus excitante de la saison jusqu’ici, Nabil Jeffri s’impose pour la troisième fois de la saison, en devançant Ernie Van Der Walt et Tan Wei Ron. Ce dernier a réalisé un départ canon, passant de la quatrième à la deuxième position au premier tour. Jeffri le suivait de près à cet instant mais il n’a pas tardé à prendre le dessus tandis que le poleman, Afiq Yazid Ikhwan, recevait un drive-through pour ne pas s’être correctement positionné sur la grille. Il effectuera sa pénalité au troisième tour, ce qui le relèguera en fin de peloton – pour une neuvième place à l’arrivée – et donnera la tête à Jeffri qui la conservera jusqu’à l’arrivée. Derrière lui, la lutte s’intensifiait entre Tan Wei Ron, Aston Hare et Enrie van der Walt. Ce dernier passera Hare au troisième tour puis Tan au septième. Les positions du trio n’ont pas évolué par la suite, laissant Irfan Ilyas en cinquième place devant un autre groupe, composé de Sean Walkinshaw, Aidan Wright, Aditya Patel et Chris Vlok. Ceux-ci ont échangé les positions tout au long de la course, entre passages nerveux sur les vibreurs, chicanes aggressives et aspirations. Au final, c’est Walkinshaw qui prend la sixième place suivi de Wright, Patel et de Yazid Ikhwan, qui s’est payé Chris Vlok. L’Australien termine ainsi le top 10. Parmi les autres arrivées, Hiqmar Danial Hidzir a été la cause de l’abandon de son coéquipier, Josh Raneri, suite à un contact. Hidzir finit en onzième position devant Toby Earle et le Français Charly Bizalion qui effectuait sa première course en monoplace.

La course 2 a été la première course de la saison où à l’arrivée, ni Nabil Jeffri, ni Aston Hare, ne se sont imposés. Il aura donc fallu attendre la sixième course pour voir le premier succès cette année d’Afiq Yazid Ikhwan mais aussi d’une structure autre qu’Eurointernational. La structure italienne s’est ainsi contentée des deux autres marches du podium pour Nabil Jeffri et Aston Hare. Afiq Yazid Ikhwan a réalisé un bon départ au point de prendre le dessus sur le poleman, Aston Hare, avant le premier virage. Ce dernier s’est retrouvé à la lutte avec Jeffri, les deux hommes échangeant plusieurs fois leurs positions juste derrière Ikhwan. Un duel qui a tourné logiquement en bataille à trois dans le dernier tour, avec la victoire à la clé. Alors devant Hare, Jeffri a tenté une manoeuvre sur le leader qui a alors dû sortir pour large pour ne pas être percuté. Il parviendra à rejoindre la piste rapidement et repassera en tête juste avant le drapeau à damiers. A l’arrivée, les trois pilotes de tête se tiennent en un quart de seconde. Irfan Ilyas et Eric Van Der Walt complètent le top 5, le premier ayant mis la pression au second jusqu’à ce que celui-ci faute. Aditya Patel, Aidan Wright, Tan Wei Ron, Chris Vlock of et Josh Raneri sont présents dans les dix premiers devant Sean Walkinshaw et Charly Bizalion.

Peu verni en ce début de saison, la victoire d’Ikhwan le relance au championnat et revient en troisième position. Le vice-champion 2011 de la discipline doit cependant composer avec 44 points de retard sur Nabil Jeffri, nouveau leader, et 37 points sur Aston Hare, meilleur débutant jusqu’ici. Les JK Racing Asia Series effectueront leur second meeting européen de la saison les 27 et 28 juillet à Spa-Francorchamps, avant une pause jusqu’en septembre et le retour de la discipline à Singapour.

JK Racing Asia Series 2012 – Classement général – Meeting 2/6 (Course 6/16)
1. Nabil Jeffri – 97 points
2. Aston Hare – 90
3. Afiq Yazid Ikhwan – 53
4. Irfan ilyas – 48
5. Akash Nandy – 45
6. Aidan Wright – 37
7. Wei Ron Tan – 37
8. Danial Hidzir – 30
9. Ernie van der Walt – 23
10. Josh Raneri – 17
11. Toby Earle – 11

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox