Accueil / Formule Ford / British Formula Ford – Daniel Cammish sacré champion 2013
Dan Cammish (GBR) JTR Formula Ford 200
© British Formula Ford

British Formula Ford – Daniel Cammish sacré champion 2013

La Formule Ford britannique était sur le point de sacrer son nouveau champion. Face à l’avance considérable de Daniel Cammish, ses adversaires ne se faisaient plus trop d’illusions. Néanmoins, les trois courses du week-end allaient peut-être réserver des surprises…

Qualifications

Trois grilles de départ se jouaient à Rockingham, avec les trois poles positions dérobées sciemment par Daniel Cammish. Malgré une piste glissante, le pilote JTR tirait son épingle du jeu avec six dixièmes d’avance devant le Sud-Africain Jayde Kruger, deuxième des trois courses. Pour sa première qualification sur piste humide, celui-ci admettait avoir commis quelques erreurs qui, selon ses dires, lui ont fait manquer la pole.

Il surpassait toutefois Juan Angel Rosso, lui-même devant Sam Brabham et Camren Kaminsky. Sixième, Harrison Scott se plaignait d’un sous-virage soutenu qui engendrait un manque de confiance du pilote britannique en entrée de virage. Même son de cloche pour James Abbott, huitième classé et qui ne pouvait tirer parti des réglages de la veille, effectués sous un soleil aux abonnés absents lors de la séance de qualifications.

Entre les deux hommes, on retrouvait Andy Richardson. Les nouveaux venus Andy Chang et Jack Dex bouclaient le groupe des dix premiers. Du côté de Luke Reade, un problème de batterie l’empêchait d’étendre sa présence en piste au-delà de cinq tours. Connor Mills voyait lui aussi sa séance écourtée en raison d’une perte de contrôle le menant tout droit aux graviers de l’épingle Tarzan.

Course 1

Le titre n’était pas encore à la portée de Daniel Cammish au terme de la première course. Si le natif de Leeds sortait vainqueur de sa première course du week-end à Rockingham avec une 22e victoire consécutive et 207 points d’avance au championnat, les mathématiques ne mentaient pas : il lui fallait encore attendre.

La domination du pilote lui permettait de s’échapper, puis de gérer son avance et conserver un avantage de près de deux secondes sur Sam Brabham au drapeau à damier. Celui-ci devait toutefois attendre pour prendre cette position de dauphin. Jayde Kruger tenait cette position, qui ne lui était pas garantie. Juan Angel Rosso lui infligeait une pression importante avant de partir à la faute et laisser filer le Sud-Africain.

Harrison Scott profitait de la course pour remonter au classement depuis sa sixième place initiale : quatrième avant la déconvenue de Juan Angel Rosso, celui-ci se trouvait ensuite en mesure de mettre à mal la deuxième place du pilote Jamun. Il prenait l’avantage à l’épingle de Tarzan mais un problème d’essence lui faisait perdre un temps précieux.

Voilà qui permettait à Sam Brabham de prendre la deuxième place à deux tours du but, ce qui lui permettait d’égaler son meilleur résultat de la saison et de s’imposer dans la Scolarship class. Harrison Scott parvenait toutefois à sauver son podium avec une avance significative devant Juan Angel Rosso. Jayde Kruger terminait finalement cinquième devant Camren Kaminsky. James Abbott suivait en septième position devant Andy Richardson, parti depuis les stands suite à une panne de batterie rencontrée avant la course. Pour ses débuts en Formule Ford, Jack Dex prenait la neuvième place.

Andy Chang et Connor Mills s’étaient accrochés au départ. Le premier devait abandonner, le second perdait un temps précieux aux stands pour ressortir à un tour après avoir vérifié que tout allait bien sur sa monoplace. Toutefois, le pilote Meridian rattrapait le débutant Luke Reade, qu’il dépassait dans le dernier tour pour le gain de la dixième place.

Course 2

Daniel Cammish n’avait plus à attendre longtemps pour être titré : une énième domination débouchant sur vingt-trois victoires consécutives suffisait à sceller le sort du championnat 2013 de Formule Ford britannique. Au terme de la deuxième course de Rockingham, Daniel Cammish avait mené 383 des 399 tours couverts dans la saison, décroché 22 poles sur 23, 19 meilleurs tours et fait tomber 11 records de piste.

La première résolution du pilote était par ailleurs de faire de Rockingham son dernier meeting de la saison, laissant un autre pilote prendre le volant de sa JTR pour les deux dernières manches de Silverstone et Brands Hatch…

Une pluie légère s’était installée sur la piste de Rockingham avant la course, rendant la piste glissante et humide tout au long de la course. Pas de quoi corser le défi de Daniel Cammish. Au contraire, Harrison Scott, seul prétendant au titre encore mathématiquement en course, commettait une erreur et s’éliminait de lui-même au troisième tour. Andy Chang abandonnait de son côté avant d’avoir réalisé un seul tour de course en atterrissant dans les graviers à Tarzan. Jayde Kruger héritait de la deuxième place devant Juan Angel Rosso, qui s’était fait dépasser par son coéquipier chez Jamun.

James Abbott terminait la course à dix secondes du leader, derrière Juan Angel Rosso qu’il avait débordé pendant un temps et juste devant Camren Kaminsky. Sixième classé, Sam Brabham devançait Connor Mills et Jack Dex après avoir connu un incident de course avec Juan Angel Rosso lorsque Sam Brabham avait pris l’ascendant sur l’Argentin. Parmi les dix pilotes classés, Andy Richardson et Luke Reade fermaient la marche.

Course 3

Daniel Cammish partait en pole de sa dernière course de la saison devant Jayde Kruger. Juan Rosso et Camren Kaminsky partageaient la deuxième ligne devant Sam Brabham et Harrison Scott.

Si le leader de la course s’échappait quelque peu, Jayde Kruger profitait d’une fin de course très performante pour revenir dans les échappements du nouveau champion. Cependant, Daniel Cammish s’imposait au terme des seize tours de courses, malgré un Jayde Kruger qui ne le lâchait pas d’une semelle sur la ligne d’arrivée.

Harrison Scott décrochait un podium mais était relégué à près de dix secondes de la tête, se trouvant aussi haut grâce à un départ impeccable. Quelques secondes plus loin, Juan Angel Rosso prenait la quatrième place après un départ catastrophique. La suite des événements le forçait à attaquer pour remonter dans la hiérarchie en assurant le spectacle. Cinquième sur la ligne d’arrivée après un changement de moteur effectué entre les deux dernières courses, Sam Brabham terminait quelques dixièmes devant Camren Kaminsky et Andy Chang.

Andy Richardson prenait la huitième place devant James Abbott, qu’il dépassait à l’épingle de Tarzan, et Connor Mills. Au-delà du top dix, Jack Dex et Luke Reade fermaient la marche au terme d’une course dépourvue d’abandon.

Bilan

La tournée de Daniel Cammish est désormais achevée sur un triplé de victoires, le Britannique devient le champion incontesté de la catégorie. Ce dernier meeting du leader du championnat est symbolique, puisqu’il laisse ses adversaires en découdre pour les deux derniers meetings.

British Formula Ford 2013 – Classement général – Meeting 8/10
1. Dan Cammish – 739 points
2. Harrison Scott – 495
3. Nico Maranzana – 448
4. Juan Angel Rosso – 422
5. Sam Brabham – 366
6. James Abbott – 352
7. Jayde Kruger – 321
8. Camren Kaminsky – 321
9. Andrew Richardson – 301
10. George Blundell – 136
11. Lassi Halminen – 128
12. Luke Williams – 122
13. Fred Martin-Dye – 70
14. Connor Mills – 50
15. Scott Malvern – 45
16. Jack Dex – 36
17. Luke Reade – 26
18. Neil Winn – 22
19. David Wagner – 6
Scholarship class
1. Harrison Scott – 391 points
2. Nico Maranzana – 346
3. Sam Brabham – 273
4. Andrew Richardson – 195
5. Fred Martin-Dye – 54
6. Connor Mills – 45
7. Luke Reade – 26

La Formule Ford britannique était sur le point de sacrer son nouveau champion. Face à l'avance considérable de Daniel Cammish, ses adversaires ne se faisaient plus trop d'illusions. Néanmoins, les trois courses du week-end allaient peut-être réserver des surprises... Qualifications Trois grilles de départ se jouaient à Rockingham, avec les trois poles positions dérobées sciemment par Daniel Cammish. Malgré une piste glissante, le pilote JTR tirait son épingle du jeu avec six dixièmes d'avance devant le Sud-Africain Jayde Kruger, deuxième des trois courses. Pour sa première qualification sur piste humide, celui-ci admettait avoir commis quelques erreurs qui, selon ses dires,…

Passage en revue

Spectacle - 7
Dose d'imprévus - 6.3
Exploit du vainqueur - 8.5

7.3

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox