Accueil / Formule Ford / British Formula Ford – Juan Angel Rosso termine en beauté
Juan Rosso (ARG) Jamun Racing Formula Ford 200
© British Formula Ford

British Formula Ford – Juan Angel Rosso termine en beauté

Le dernier meeting de la saison de Formule Ford britannique à Brands Hatch n’était pas un lieu de verdict pour le championnat, puisque le champion et le meilleur débutant ont déjà été sacré. En revanche, Daniel Cammish étant absent, le suspense autour de l’identité des trois vainqueurs était intact. Qui allait tirer son épingle du jeu dans le Kent ?

Essais

Sam Brabham et Juan Angel Rosso se partageaient les honneurs sur une piste humide. Le Britannique débutait avec les temps les plus compétitifs de la journée et la référence en 1m41.420s. Max Marshall prenait le deuxième temps à cinq dixièmes.

Les écarts étaient conséquent : James Abbott, troisième classé, était déjà relégué à une seconde. Mais ce n’était rien face au quatrième homme, Juan Angel Rosso, auteur d’un tour quatre secondes plus lent que Sam Brabham en fin de matinée. Son temps, en 1m45.504s, était d’ailleurs le meilleur qu’il avait enregistré dans la journée ! Harrison Scott, Simon Rudd et Camren Kaminsky prenaient les cinquième, sixième et septième positions devant Luke Reade et Connor Mills. Andy Richardson ne réalisait aucun tour chronométré.

Juan Angel Rosso était donc le plus rapide dans l’après-midi en 1m51.360s. Les écarts étaient toujours aussi élevés puisque Jayde Kruger se classait deuxième à plus de deux secondes. James Abbott prenait le troisième chrono à plus de cinq secondes de l’Argentin. Quatrième classé, Harrison Scott devançait Simon Rudd, Luke Reade et Camren Kaminsky. Andy Richardson, Sam Brabham et Max Marshall n’enregistraient pas de temps lors de cette séance, ce qui privait le premier cité d’un temps chronométré lors de la journée du vendredi.

Qualifications

James Abbott décrochait le tour le plus rapide des qualifications en 1m47.359s sur une piste qui allait en s’asséchant. Simon Rudd prenait le deuxième temps à plus d’une seconde et demie devant Juan Angel Rosso et Jayde Kruger. Harrison Scott complétait le top cinq devant Camren Kaminsky, Andy Richardson et Max Marshall. La cinquième ligne était partagée par Sam Brabham et Luke Reade, devant Connor Mills qui fermait la marche.

Simon Rudd prenait la pole de la deuxième course, au jeu des deuxièmes meilleurs tours, en 1m49.526s. Le Britannique devançait les deux Jamun Racing de Juan Angel Rosso et Jayde Kruger. En quatrième position, la JTR de Camren Kaminsky était la dernière dans la seconde du poleman. James Abbott prenait ainsi le cinquième temps avec une seconde et un dixième de déficit face à la Falcon Motorsport. Harrison Scott devançait ensuite Max Marshall et Sam Brabham, eux-mêmes devant la cinquième ligne composée d’Andy Richardson et Luke Read. Une nouvelle fois, Connor Mills était le dernier classé.

Juan Angel Rosso prenait la troisième et dernière pole position disponible. Son troisième meilleur tour était le plus rapide des onze pilotes en compétition en 1m50.562s. Les écarts étaient assez conséquents, puisque Simon Rudd, qualifié sans faute en première ligne pour les trois courses du week-end, diposait de six dixièmes de retard sur l’Argentin. La JTR de Camren Kaminsky en faisait de même en devançant Jayde Kruger, James Abbott et Max Marshall. En quatrième ligne, Sam Brabham accompagnait Harrison Scott. Le duo devançait Luke Reade et Connor Mills, qui terminait cette fois avant-dernier devant Andy Richardson.

Course 1

Connor Mills n’était pas verni : parti dernier, il était aussi le seul non-classé. En tête, le poleman James Abbott terminait finalement sur la dernière marche du podium derrière Juan Angel Rosso et Harrison Scott, parti cinquième de la course puisqu’il avait manqué les premiers tours de roues en qualifications qui étaient sans conteste les plus compétitifs.

L’Argentin prenait la tête de la course dès le premier tour en dépassant James Abbott, poleman pour la première fois. Harrison Scott dépassait de son côté Jayde Kruger pour le gain de la quatrième place. Le scénario aurait pu être très différent puisque l’Argentin perdait le contrôle de sa monoplace avant de s’installer sur la grille. A trop vouloir chauffer ses pneus, il se faisait une belle frayeur finalement sans incidence.

James Abbott avait beau insuffler une pression continue à l’Argentin, celui-ci conservait la tête tout au long des quatorze tours de course. Quelques problèmes avaient par ailleurs atteint le poleman au niveau des cinquième et sixième rapports de boîte, d’où la perte du leadership d’entrée de jeu.

Au troisième tour, Simon Rudd se faisait déborder par un Harrison Scott toujours aussi prompt à dépasser. James Abbott pouvait trembler, car il était la prochaine cible du pilote Falcon Motorsport. Dans le dernier tour, une erreur du poleman à Druids lui faisait concéder sa deuxième position. Devant eux, Juan Angel Rosso s’imposait avec une avance de plus de trois secondes.

Jayde Kruger se retrouvait ainsi quatrième, grâce à une erreur à Dingle Dell d’un Sam Brabham entreprenant, qui était à deux doigts de prendre le bien du Sud-Africain. Parti neuvième suite à des problèmes en qualification, le pilote JTR s’était rapidement hissé au cinquième rang avant de convoiter une quatrième place qui se refusait finalement à lui.

Max Marshall terminait sixième devant Andy Richardson, qui ralliait l’arrivée malgré une excursion horst-piste au dernier virage. Simon Rudd et Luke Reade complétaient le top dix. Connor Mills voyait le drapeau à damier, mais un problème d’embrayage lui faisait perdre plusieurs tours aux stands.

Course 2

Juan Angel Rosso poursuivait dans la foulée en signant un deuxième succès consécutif à Brands Hatch. Comme dans la course précédente, l’Argentin réalisait un départ canon lui permettant de prendre l’avantage sur Simon Rudd, le poleman, à Paddock Hill.

Derrière lui, Jayde Kruger imitait son équipier dès le premier virage. Le Sud-Africain donnait par la suite tout son possible pour prendre la tête mais ne parvenait pas à dépasser Juan Rosso, qui maintenait l’écart autour d’une seconde. Jayde Kruger se contentait ainsi de la deuxième place pour offrir un doublé à l’équipe Jamun.

James Abbott et Harrison Scott prenaient également le dessus sur Simon Rudd dès le premier tour. Les deux hommes se disputaient par la suite la troisième marche du podium tout au long de la course. Le premier à fauter était Harrison Scott, qui sortait large à Sheene lors du sixième passage. La bataille n’était pas finie pour autant puisque Scott revenait pour finalement dépasser James Abbott à trois tours du but. Sa troisième place lui permettait ainsi d’assurer la deuxième place au championnat après s’être déjà assuré du titre en Scholarship Class.

Après son départ difficile, Simon Rudd abandonnait au cinquième tour suite à un accrochage avec Camren Kaminsky. Ce dernier continuait pour se classer septième derrière James Abbott, Sam Brabham et Andy Richardson. Max Marshall a également connu une course difficile en perdant son aileron arrière dans le premier tour avant de devancer à l’arrivée Connor Mills pour deux dixièmes de seconde. Luke Reade complétait le top dix.

Course 3

Juan Angel Rosso réalisait le triplé en dominant la dernière course, sans voir son leadership contesté. La piste humide pouvait, cela dit, faire trembler le pilote Jamun Racing qui s’élançait de la pole.

Mieux encore pour le vainqueur : il parvenait à creuser l’écart dès le début de course sur Simon Rudd, qui occupait la deuxième place en début de course et qui se préparait . Celle-ci était ralentie par le contact entre Max Marshall et Sam Brabham, le premier rentrant dans le second et provoquant la sortie de la voiture de sécurité.

Au cinquième tour, la course reprenait ses droits. Mais pour l’un des pilotes en piste, l’aventure allait rapidement s’achever. Le pilote en question, c’était la JTR de Camren Kaminsky, qui renonçait au quatrième tour. La cause ? Une sortie à Paddock Hill qui se terminait dans les graviers, alors qu’il convoitait la troisième place non face à Jayde Kruger, qui terminait de son côté la course au quatrième rang.

De fait, la deuxième place se disputait entre Andy Richardson et James Abbott. Le premier cité prenait l’ascendant sur son adversaire et parvenait même à s’en détacher de quelques secondes. Harrison Scott se classait cinquième après une erreur dès le début de course qui le condamnait à une remontée. Seuls huit pilotes étaient toutefois classés avec Connor Mills et Luke Reade qui fermaient la marche.

Bilan

Grâce à son triplé, Juan Angel Rosso a fait grandir son compteur de points, pour nettement se détacher de ses poursuivants directs. L’absence répétée de Nico Maranzana n’avait jusqu’ici pas compromis son classement dans le top cinq.

C’est désormais chose faite puisque Sam Brabham, James Abbott et Jayde Kruger ont débordé celui qui tenait, avant la manche finale de Brands Hatch, la quatrième place du championnat. De fait, en Scholarship class, Sam Brabham est aussi passé devant son adversaire absent.

Avant d’aborder le championnat 2014, la Formule Ford britannique organisera son traditionnel festival en fin d’année, histoire de conclure l’année en beauté avant de mieux repartir en 2014.

British Formula Ford 2013 – Classement général final
1. Dan Cammish – 739 points
2. Harrison Scott – 635
3. Juan Angel Rosso – 589
4. Sam Brabham – 477
5. James Abbott – 476
6. Jayde Kruger – 471
7. Nico Maranzana – 448
8. Camren Kaminsky – 421
9. Andrew Richardson – 378
10. George Blundell – 136
11. Lassi Halminen – 128
12. Luke Williams – 122
13. Luke Reade – 110
14. Connor Mills – 106
15. Fred Martin-Dye – 70
16. Max Marshall – 55
17. Scott Malvern – 45
18. Jack Dex – 36
19. Neil Winn – 22
20. David Wagner – 6
21. Matt Rao – 0
22. Ross Gunn – 0
Scholarship class
1. Harrison Scott – 502 points
2. Sam Brabham – 360
3. Nico Maranzana – 346
4. Andrew Richardson – 253
5. Luke Reade – 90
6. Connor Mills – 87
7. Fred Martin-Dye – 54
8. Ross Gunn – 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox