Accueil / Formule Ford / British Formula Ford – Kruger et Scott en verve à Donington
Jayde Kruger 2014 British Formula Ford Donington
© British Formula Ford

British Formula Ford – Kruger et Scott en verve à Donington

Le championnat de Formule Ford britannique revenait à Donington Park après ses débuts fin mars à Brands Hatch. Après les succès de Jayde Kruger et James Abbott, de nouveaux vainqueurs allaient-ils émerger de ces trois nouvelles courses ?

Essais

Harrison Scott prenait le meilleur sur ses adversaires lors de la journée d’essais du jeudi. A son terme, il enregistrait son meilleur tour en 1m06.275s. Tous les pilotes profitaient de la deuxième séance d’essais pour réaliser leurs meilleurs tours.

Max Marshall ne terminait qu’à quelques centièmes du pilote Falcon et menait un trio JTR également composé de Jayde Kruger et Sam Brabham. James Abbott complétait le top cinq, tout près de Ricky Collard et Juan Angel Rosso. Chris Mealin, Connor Mills et Bobby Thompson complétaient le top dix.

Qualifications

La séance de qualifications déterminait les grilles de la première et de la troisième course du week-end à partir des deux meilleurs temps enregistrés pour chaque pilote.

Le meilleur temps absolu revenait à Jayde Kruger en 1m05.857s. Les écarts étaient très serrés puisque ses poursuivants Sam Brabham et Harrison Scott se classaient dans le même dixième. Max Marshall, premier pilote au-delà de la minute cinq, assurait la deuxième ligne devant Juan Angel Rosso, James Abbott, Connor Mills et Chris Mealin, qui avait vu l’un de ses temps supprimés pour avoir dépassé les limites de la piste. Bobby Thompson et James Webb bouclaient le top dix.

Jayde Kruger ne réalisait pas une double pole puisque le deuxième meilleur tour d’Harrison Scott était le plus rapide en 1m05.959s. Le pilote Falcon était le seul à effectuer ses deux tours sous la minute six. Sam Brabham poussait même le Sud-Africain hors de la première ligne à quelques centièmes près. Jayde Kruger partageait ainsi la deuxième ligne avec Max Marshall, qui devançait à son tour Juan Angel Rosso et James Abbott.

Au-delà, on retrouvait Connor Mills, Chris Mealin, Bobby Thompson et James Webb.

Course 1

Le poleman Jayde Kruger se dirigeait vers la victoire malgré la pression constante et incessante de Sam Brabham. Au départ, le Sud-Africain ne laissait personne l’intimider en menant la danse devant Sam Brabham et Harrison Scott, qui restait en embuscade tout au long de la course.

Sam Brabham avait par ailleurs pris, pendant un temps en milieu d’épreuve, la tête de la course. Il s’agissait là d’une période de neutralisation sous le régime de la voiture de sécurité causée par l’accident en sortie de chicane de Ricky Collard. Le pilote Falcon, seul abandon, n’avait pas pu réaliser de tour de qualifications en raison de la rupture d’un câble lié à l’accélérateur. Or, cette prise de commandement de Sam Brabham n’était pas régulière puisque le leader Jayde Kruger était débordé lors de la neutralisation. En effet, Sam Brabham croyait alors que l’homme de tête avait un problème. Avant le retour sous drapeau vert, le leader légitime avait repris sa place.

La reprise de Max Marshall était, à l’inverse de celle du leader, calamiteuse. Quatrième sur la grille, il tombait au huitième rang. La quatrième place semblait maudite puisque Chris Mealin, récemment promu quatrième, commettait une erreur et tombait lui-même huitième. James Abbott ne connaissait pas tous ses déboires : il accédait à la quatrième place, qu’il conservait à l’arrivée. Juan Angel Rosso, alors cinquième, allait connaître le même sort devant Max Marshall, Connor Mills (leader en Scholarship), Chris Mealin, Bobby Thompson et James Webb.

Course 2

Max Marshall s’élançait de la pole position devant Juan Angel Rosso, James Abbott, Harrison Scott et Sam Brabham, qui disposait de mauvais réglages puisqu’il partait en travers dès le tour de mise en grille. Si le vainqueur de la course était parmi ces cinq pilotes, le détenteur de la pole sur grille inversée terminait l’épreuve au septième rang.

La course se déroulait sur une piste détrempée, peu pratique lorsque les pilotes avaient réglé jusqu’ici leurs monoplaces pour le sec. La pluie avait toutefois cessé de tomber au départ de la course, mais les pneumatiques pluie étaient de rigueur. Max Marshall perdait rapidement la tête de la course au profit de Juan Angel Rosso. L’Argentin s’était ensuite construit un léger matelas d’avance pour préserver son leadership.

Harrison Scott ne s’était pas idéalement élancé, mais cela ne l’empêchait pas de redoubler d’efforts. Il remontait ainsi rapidement en troisième position après quelques errances de Jayde Kruger qui le faisaient chuter de deux rangs, également au profit de James Abbott. Harrison Scott se lançait ensuite à la poursuite de Max Marshall dans une bataille de longue haleine.

Juan Angel Rosso perdait dans le même temps tout le bénéfice de son avance : ses pneus n’étaient plus aussi frais et ses poursuivants étaient rapidement revenus sur l’Argentin, qui se plaignait après-course des conditions de plus en plus sèches durant l’épreuve.

Harrison Scott prenait la tête au huitième tour lorsque Juan Angel Rosso perdait pied. A l’inverse de l’ancien leader, Connor Mills était lancé dans une remontée depuis sa septième place de départ. Rapidement troisième après seulement quelques tours, il se montrait menaçant en fin de course pour la gagne. Harrison Scott disposait de suffisamment de ressources pour rester devant son adversaire, aussi coriace fût-il.

Au terme de la course, ce duo devançait Juan Angel Rosso, qui sauvait le podium. A ses portes, James Abbott se classait quatrième devant Sam Brabham, Jayde Kruger et Max Marshall. Bobby Thompson, Ricky Collard et Chris Mealin complétaient le top dix d’une course où aucun pilote n’avait renoncé.

Course 3

Le week-end se terminait par une course disputée. Trois leaders se sont battus pour voir le drapeau à damier en tête, mais Jayde Kruger sortait vainqueur de cette lutte pour la gagne.

Harrison Scott était toutefois en pole, avant d’être débordé dès le premier virage, Redgate, par Sam Brabham. Jayde Kruger évoluait dans le même temps au troisième rang et infligeait une certaine pression à Harrison Scott. Tout cela permettait à Sam Brabham de se détacher de ses adversaires.

Pourtant, Sam Brabham se retrouvait dans les graviers après une erreur à Old Hairpin. Il perdait le bénéfice de son avance et le leadership, qu’Harrison Scott récupérait sans ménagement. Au huitième tour, le leader voyait sa monoplace émettre une inquiétante fumée qui le contraignait à l’abandon. Proche d’être piégé par ce qui émanait de la Formule Ford du leader, Jayde Kruger contournait ce piège et se dirigeait vers la victoire.

Max Marshall ralliait l’arrivée au deuxième rang. Juan Angel Rosso et James Abbott n’avaient pas cette chance, et pour cause : ils s’accrochaient à Redgate au quatrième tour de course. Ce dernier terminait huitième. Ricky Collard et Chris Mealin se rencontraient au même endroit trois tours plus tard, seul le premier devant renoncer.

Hors du podium complété par Juan Angel Rosso, Connor Mills prenait la quatrième pace. Venaient ensuite Bobby Thompson, Chris Mealin, James Webb, James Abbott et Greg Holloway. Ovie Iroro faisait aussi partie de la liste des abandons avec Sam Brabham, Ricky Collard et Harrison Scott.

Bilan

Grâce à ses deux victoires, Jayde Kruger se détache nettement de la concurrence, même si Harrison Scott reste au contact à moins de trente points du leader sud-africain. James Abbott se classe troisième un point devant Juan Angel Rosso et six devant Max Marshall.

Le prochain rendez-vous du championnat est fixé à Thruxton le week-end du 4 mai.

British Formula Ford 2014 – Classement pilotes – Meeting 2/10
Pos Pilote Points
1 Jayde Kruger 158
2 Harrison Scott 133
3 James Abbott 126
4 Juan Angel Rosso 125
5 Max Marshall 120
6 Chris Mealin 86
7 Sam Brabham 83
8 Connor Mills 77
9 Jack Barlow 64
10 Ricky Collard 60
11 James Webb 56
12 Greg Holloway 46
13 Ashley Sutton 36
14 Louise Richardson 26
15 Ovie Iroro 26

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox