Accueil / Formule Ford / British Formula Ford – Thruxton et la tornade Dan Cammish

British Formula Ford – Thruxton et la tornade Dan Cammish

Dan Cammish British Formula Ford 2013 JTR

Auteur de six pole positions et autant de victoires depuis le début de la saison, Daniel Cammish arrivait à Thruxton en position de leader incontesté de la Formule Ford d’outre-Manche. Le Britannique allait-il continuer à écraser le championnat ou sa série arrivait-elle à une fin ?

Qualifications

Sous des conditions changeantes, Dan Cammish répondait présent d’entrée pour prendre les trois pole positions mises en jeu le samedi matin.

Usant au mieux de son expérience sur la piste du Hampshire, le leader du championnat signait un tour en 1m12.288s, reléguant ainsi son plus proche rival à plus d’une seconde. Le pilote de Leeds ne s’arrêtait pas en si bon chemin avec trois meilleurs tours plus rapide que le meilleur des tours de ses rivaux.

Au scratch, Juan Rosso se classait deuxième devant Andy Richardson, Harrison Scott, Luke Williams et Lassi Halminen, tous compris dans un intervalle de deux dixièmes. Le reste de la grille pour la course 1 est composée de Camren Kaminsky, Sam Brabham, Fred Martin-Dye, Nico Maranzana, George Blundell et James Abbott. En fond de grille, on retrouve le débutant David Wagner, victime de problèmes mécaniques.

Basée sur les deuxièmes meilleurs temps, la grille de la course 2 verra Dam Cammish partager la première ligne avec Luke Williams. Les deux hommes seront suivis par Harrison Scott, Lassi Halminen et Juan Rosso. Pour le départ de la troisième et dernière course, ce sera au tour d’Harrison Scott d’être en première ligne aux côtés de Dan Cammish. Derrière, Juan Rosso, Camren Kaminsky et Luke Williams s’élanceront dans cet ordre.

Course 1

Les courses se suivent et se ressemblent en cette saison 2013 de British Formula Ford puisqu’une fois de plus, Dan Cammish s’est élancé de la pole pour s’imposer au drapeau à damier. Un scénario vu pour la septième fois en autant de départs cette année mais une fois n’est pas coutume, la concurrence a été féroce.

Malgré son manque d’expérience en monoplace, Andy Richardson réalisait un excellent départ pour maintenir Cammish sous pression durant le premier tour, à défaut de ravir la tête au pilote JTR. S’installant derrière le leader, Richardson menait sa Mygale au deuxième rang à l’arrivée, remportant ainsi la course en Scholarship, malgré un échange de position avec Lassi Halminen. Le Finlandais avait surpris le Britannique à la chicane Club au quatrième tour avant de s’arrêter sur problèmes mécaniques cinq boucles plus tard.

En fin de course, c’est Harrison Scott qui mettait la pression sur Richardson, sans parvenir à s’imposer. Les deux hommes réussissaient à distancer Juan Angel Rosso, resté au pied du podium malgré ses batailles avec Harrison durant les premiers tours. Luke Williams terminait la course en cinquième position malgré un accrochage avec Camren Kaminsky pendant le premier tour, le faisant chuter au douzième rang.

Derrière Williams, Fred Martin-Dye prenait la sixième place en dépit de pneumatiques sévèrement dégradés. A mi-course, Nico Maranzana dépassait Sam Brabham pour la septième position tandis que Camren Kaminsky et James Abbott complétaient le Top 10 grâce aux soucis mécaniques de David Wagner, finalement douzième derrière George Blundell, parti en tête-à-queue dans les premiers tours.

Course 2

Après un départ en course 1 où il fut menacé, Dan Cammish n’est pas retombé dans le même piège en réalisant d’entrée un départ parfait où il fut intouchable. Disposant d’une avance de près de trois secondes dès le premier tour, le pilote de l’équipe JTR s’était assuré d’un joli matelas qu’il consolidait au fil des tours, possédant plus de huit secondes d’avance au troisième tour.

Forcé d’assurer en fin de course pour préserver ses pneus, Cammish s’imposait pour une huitième fois consécutive à l’arrivée en disposant de cinq secondes sur Juan Rosso, premier d’un peloton dynamité tout au long de la course. Opposant d’abord Harrison Scott et Luke Williams, ce dernier cédait sa place dans la lutte pour la deuxième place à Juan Rosso.

Au deuxième tour, Luke Williams et Fred Martin-Dye dépassaient Harrison Scott sur le podium provisoire avant le retour de Scott quelques boucles plus loin. Au septième passage, Scott reprenait son bien face à Williams et pensait tenir la deuxième position à l’arrivée. C’était sans compter sur Juan Rosso, surgissant dans Complex pour s’installer dans le fauteuil du dauphin au dixième des quinze tours disputés.

Profitant du rythme lent de Luke Williams en seconde partie de course, Camren Kaminsky grapillait la quatrième place à l’arrivée malgré un départ l’ayant relégué au neuvième rang. Nico Maranzana franchissait la ligne d’arrivée en cinquième position devant George Blundell, Luke Williams et les Sinter de Fred Martin-Dye et James Abbott. Passé proche de la correctionnelle, Sam Brabham s’offrait la neuvième place face à Andrew Richardson, passé aux stands suite à une excursion hors-piste pour éviter le même Brabham parti en tête-à-queue.

Du côté de David Wagner, des problèmes mécaniques l’empêchaient de s’illustrer tout comme Lassi Halminen restait coincé dans les stands après son souci de la première course.

Course 3

La dernière course du meeting de Thruxton avait des airs de déjà-vu avec un Dan Cammish encore vainqueur au terme des quinze tours disputés. Le Britannique devançait le peloton de dix secondes à l’arrivée, avec Juan Rosso comme dauphin après son dépassement dans le dernier tour sur Andy Richardson. Dans sa marche victorieuse, Cammish signait un nouveau record du tour.

Cammish s’échappait dès le départ pour construire méthodologiquement son avance avant de gérer dans les derniers tours suite à une petite frayeur où le vibreur le déstabilisait. La lutte pour les autres places était plus incertaine. Si Juan Rosso passait deuxième au départ aux dépens d’Harrison Scott et sous les yeux d’Andy Richardson, ce dernier était en forme et dépassait l’Argentin à Noble au cinquième tour. Le Britannique semblait tenir la deuxième place jusqu’à l’arrivée mais un problème d’arrivée d’essence l’empêchait de défendre sa position dans le dernier tour. Une occasion que ne manquait pas Rosso alors que Richardson se contentait d’une deuxième victoire en Scholarship.

Harrison Scott restait quatrième jusqu’à l’arrivée devant Sam Brabham, qui réalisait son meilleur résultat à ce jour. Au volant de sa Sinter, Fred Martin-Dye devançait Nico Maranzana et James Abbott, derniers classés à l’arrivée.

De nombreux incidents étaient à recenser. Camren Kaminsky souffrait d’ennuis techniques pour s’élancer mais abandonnait finalement au dixième tour après un contact avec Fred Martin-Dye. Du côté de George Blundell, un souci mécanique mettait fin à sa course après six tours. Equipé d’un nouveau moteur, Lassi Halminen souffrait d’un manque de puissance du bloc et jetait l’éponge deux boucles après le départ. Quant à David Wagner, ses problèmes mécaniques l’empêchaient encore de défendre réellement ses chances avant le départ.

Bilan

Avec son nouveau triplé, Dan Cammish assoit encore plus sa domination puisqu’il possède désormais 87 points d’avance sur Harrison Scott et 96 sur Nico Maranzana, lui permettant pratiquement de passer à travers lors du prochain week-end de course. Toutefois, il convient de rappeler que l’an dernier, le futur champion Antti Buri avait dominé la première moitié de saison avant d’être impuissant en course face à la bonne série d’Eric Lichtenstein. Avec quatre deuxièmes places depuis le début de la saison, Juan Angel Rosso se montre comme l’Argentin à surveiller cette année.

En Scholarship Class, les belles performances d’Harrison Scott permettent au Britannique de prendre la tête du classement à Nico Maranzana qui reste toutefois en embuscade. Les deux hommes ont déjà creusé le trou par rapport au troisième homme, Sam Brabham pour l’heure.

Le quatrième meeting de British Formula Ford aura lieu à Oulton Park le week-end du 9 juin.

British Formula Ford 2013 – Classement général – Meeting 3/10
1. Dan Cammish – 276 points
2. Harrison Scott – 189
3. Nico Maranzana – 180
4. Juan Angel Rosso – 152
5. George Blundell – 136
6. Luke Williams – 122
7. James Abbott – 120
8. Camren Kaminsky – 109
9. Andrew Richardson – 105
10. Sam Brabham – 98
11. Lassi Halminen – 86
12. Fred Martin-Dye – 70
13. Scott Malbern – 45
14. Neil Winn – 22
15. David Wagner – 6
Scholarship class
1. Harrison Scott – 154 points
1. Nico Maranzana – 150
3. Sam Brabham – 71
4. Fred Martin-Dye – 54
5. Andrew Richardson – 50

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox