Accueil / Formule Ford / FFord GB / Eurocup : Deuxième hat-trick de suite pour Buri

FFord GB / Eurocup : Deuxième hat-trick de suite pour Buri

British Formula Ford 2012 Oulton Park

Le quatrième rendez-vous de la Formule Ford Britannique accueillait également la première pierre de la saison 2012 de Formula Ford EuroCup, qui apporte son lot de pilotes pour Brands Hatch.

Malgré l’addition de plusieurs noms connus de la discipline, ou de retour, aucun n’a été en mesure de battre Antti Buri lors des qualifications puisque le Finlandais a pris la pole position en 1m28.724s, près d’une demi-seconde plus rapide que Luke Williams, Eric Lichtenstein et Jake Cook, eux-aussi réguliers de la catégorie britannique. En catégorie Duratec, les habitués se sont fait voler la vedette par plusieurs néerlandais, Michel Florie prenant la pole devant Jos Kiekens et Max van Splunteren.

La première course a connu un scénario tout aussi connu avec la sixième victoire d’Antti Buri, mais la victoire a été loin d’être une chose aisée pour le Finlandais qui avait mené toute la course sauf au 12ème et dernier tour, où Luke Williams l’a passé avant de céder à cause d’un souci mécanique. Le début de course avait pourtant été parfait pour Buri, parti parfaitement de la pole, créant un écart avec les hommes qui suivaient. Mais la situation a changé lorsque Buri alla tout droit à la courbe Graham Hill, victime d’un accélérateur coincé selon lui-même. Williams en profita mais dû s’incliner le virage suivant, en raison d’une perte de vitesse soudaine, dans la lignée de ses problèmes d’embrayage et de moteurs en qualifications. Luke Williams conserve toutefois la deuxième place face à Jake Cook, lui aussi victime de problèmes avec son accélérateur en fin de course. C’est ainsi que Cavan Corcoran hérite du podium devant Julio Moreno. Eric Lichtenstein a perdu son embrayage tandis que Ryan Cullen et Fred Martin-Dye se sont accrochés au premier tour.

Pour les pilotes invités par l’occasion, Bart van Os et Jos Kiekens se sont distingués avant que Kiekens ne cède sa place à Max van Splunteren. Chez les Duratec, début de course catastrophique pour Fabian Welter, le leader de la catégorie, passant dernier sur la ligne. Après six tours, le Mexicain était de retour, juste derrière Olly Rae, qu’il passera dans le dernier tour, signant sa sixième victoire en Duratec cette saison. Il se classe huitième au scratch de la course 1, juste derrière Kiekens. Olly Rae, James Hammond, Matt Rao, George Blundell et Abdul Ahmed suivent dans cette ordre chez les Duratec.

La deuxième course a vu Buri s’imposer pour la septième fois de la saison après une prestation sans faute de la part du Finlandais de 23 ans, auteur une nouvelle fois d’un cavalier seul en tête, sans jamais être inquiété par ses poursuivants, qui se disputaient la deuxième place. Cette lutte impliquait Luke Williams, Eric Lichtenstein et Jake Cook, dans cet ordre sur la grille. Après ses problèmes d’embrayages la veille, Lichtenstein a encore connu des soucis avant le départ mais s’est élancé toutefois impeccablement derrière Williams, le dépassant au deuxième tour. Le Britannique ne s’est pas démonté pour autant, restant tapi dans l’ombre pendant huit tours. Il commettra toutefois une faute en tentant de reprendre sa place, finissant dans le gravier à Clearways. Un mouvement qui a offert une avance plus aisée pour Buri. Jack Cook tentera de s’immiscer dans la lutte entre Lichtenstein et Williams mais devra céder, sa suspension endommagée lui laissant peu d’espoir. La sortie de Williams lui offre toutefois une place sur le podium. Derrière la bataille était tout aussi intense entre Fred Martin-Dye, Cavan Corcoran, Julio Moreno et Ryan Cullen qui franchissent la ligne d’arrivée dans cet ordre, Cullen devant passer dans les stands à deux tours du but en raison d’une mécanique chaotique.

Chez les Duratec du Benelux, la lutte a opposé l’ancien, Michel Florie, au jeunot, Jos Kiekens. La lutte a tourné en faveur de l’adolescent qui avait pris la tête au septième tour. Max van Splunteren, 16 ans également, se contente de la troisième place. En Duratec GB, Fabian Welter s’est imposé une septième fois, comme Buri, avec une facilité déconcertante, toujours comme Buri. Matt Rao a pris la deuxième position au troisième tour face à Olly Rae tandis que Abdul Ahmed prend la troisième place devant Matt Rao, George Blundell et James Hammond.

La troisième et dernière manche a vu une nouvelle victoire de Buri, toujours dominateur. Une victoire qui lui offre le succès en EuroCup d’ailleurs, suite à son départ sans faute et à sa gestion dont il y eut peu à reprocher. Lichtenstein était son plus proche rival et a réussi à tenir le rythme de Buri dans les premiers tours. Il ne fut toutefois pas en mesure de suivre lorsque le Finlandais a lâché la cavalerie. L’écart était alors établi à deux secondes, mais ses pneus se sont effondrés, ce qui permet à l’Argentin de revenir. Sans succès, sept dixièmes manquaient alors au dauphin. Derrière le duo de tête, Jake Cook occupait la dernière marche du podium devant Fred Martin-Dye, Julio Moreno et Luke Williams. Les choses ont mal tourné pour Williams, passé troisième au départ puis sortant à Paddock au troisième tour avant de revenir en piste. Un tour plus tard, il revenait aux affaires en passant Moreno puis Martin-Dye. L’agitation permet alors à Cavan Corcoran de revenir avant le huitième tour où Williams tente de passer Martin-Dye mais surestime son mouvement et emboutit l’arrière de son prédécesseur. Afin d’éviter plus de dégâts, Williams met un coup de volant sur la gauche ce qui est gênant, d’autant plus que Corcoran était là. Ce dernier touche la roue arrière-gauche de Williams et s’est retrouvé catapulté dans les airs, retombant dans le gravier avant d’heurter le mur de pneus. Un accident spectaculaire mais sans dommage pour Corcoran.

Les ennuis n’étaient pas finis pour autant car Williams a retenté de passer Martin-Dye à Westfield, celui-ci résiste et les deux s’accrochent et se retrouvent dans le gravier. Williams s’en sortira en cinquième position, la course s’arrête ici pour Martin-Dye. La lutte pour la troisième place ne concernait alors plus que Moreno, quatrième, et Cook. Le Briton sortira de la piste à Sheene et perd ainsi son podium. Un sursaut d’orgueil le fait alors revenir dans la lutte mais un tête-à-queue à Druids arrêtera sa course.

En Duratec, Michel Florie, Jos Kiekens, Bart van Os et Max van Splunteren sont restés groupés toute la course. Au premier tour, Florie était en tête avant que Kiekens ne prenne les devants. Van Os a profité de l’aspiration pour prendre la tête à son tour, mais Kiekens et van Splunteren n’avaient pas dit leur dernier mot. Van Splunteren perdra toutefois sa deuxième vitesse en fin de course, mettant le pilote hors-jeu tandis que van Os signait la victoire. Dans la catégorie d’outre-Manche, Fabian Welter s’est encore imposé, pour la 4ème fois de suite, devant Matt Rao, Abdul Ahmed, Gavin Halls et Alex Drabble.

Avec son nouveau hat-trick suivant celui de Rockingham, Antti Buri s’envole au championnat, tout comme Fabian Welter dans la catégorie Duratec. La prochaine manche de la Formula Ford EuroCup et de la British Formula Ford aura lieu du 28 au 29 juillet 2012 sur le Nürburgring.

Formule Ford GB 2012 – Classement Général – Meeting 4/8
Championnat
1. Antti Buri – 350 points
2. Jake Cook – 233
3. Julio Moreno – 208
4. Cavan Corcoran – 204
5. Luke Williams – 199
6. Fred Martin-Dye – 198
7. Eric Lichtenstein – 187
8. Fabian Welter – 184
9. Ryan Cullen – 124
10. Matt Rao – 118
11. George Blundell – 102
12. Olly Rae – 96
13. Alex Drabble – 70
14. Abdul Ahmed – 66
15. Kenneth Thirwall – 40
16. Charles Anti – 14
Classement EcoBoost
1. Antti Buri – 350
2. Jake Cook – 246
3. Cavan Corcoran – 216
4. Julio Moreno – 214
5. Luke Williams – 199
6. Fred Martin-Dye – 198
7. Eric Lichtenstein – 187
8. Ryan Cullen – 140
Classement Duratec
1. Fabian Welter – 345
2. Matt Rao – 232
3. George Blundell – 226
4. Olly Rae – 218
5. Alex Drabble – 153
6. Abdul Ahmed – 120
7. Kenneth Thirlwall – 84
8. Charles Anti – 40
Classement Rookie
1. Julio Moreno – 314
2. Fred Martin-Dye – 290
3. George Blundell – 274
4. Olly Rae – 256
5. Ryan Cullen – 205
6. Alex Drabble – 185
7. Abdul Ahmed – 142

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox