Accueil / Formule Ford / FFord GB : Hat-trick d’Antti Buri à Rockingham

FFord GB : Hat-trick d’Antti Buri à Rockingham

British Formula Ford 2012 Oulton Park

La Formule Ford britannique se retrouvait ce week-end à Rockingham pour le troisième meeting d’une saison 2012 dominée pour l’heure par le Finlandais Antti Buri, qui possède une avance de 36 points sur Jake Cook et de 50 points sur Fred Martin-Dye.

En première course, c’est ce même Antti Buri qui a résisté pour signer sa troisième victoire de la saison tandis que plusieurs de ses rivaux ont été pris au piège des nouvelles règlementations visant à éviter les pilotages douteux. Ayant signé la pole un peu plus tôt dans la journée, Buri a mené dès les premiers tours de roues et ce jusqu’au drapeau à damiers mais a eu besoin de résister durant une longue partie de la course 2 aux attaques de Luke Williams et d’Eric Lichtenstein. Parti quatrième sur la grille, Williams a réalisé un beau départ pour se payer Cook et Lichtenstein lors du premier tour malgré un gros blocage. Cependant, bien que Williams se soit attaqué au leadership de Buri, la situation bascule au dixième tour lorsqu’il commet une erreur qui profite à Lichtenstein. Malheureusement pour l’Argentin, celui-ci était déjà pénalisé de cinq secondes pour avoir dépassé les limites de la piste, et il commit à nouveau cette erreur, qui lui fit écoper d’un drive-through. Une pénalité qu’il n’effectua pas, ce qui provoqua son exclusion de la course. Derrière, Luke Williams subissait cette même pénalité de cinq secondes, mais cela ne changera pas sa position, à savoir la troisième place derrière Cavan Corcoran, qui signe son meilleur résultat. Au pied du podium, Julio Moreno et Ryan Cullen complètent le top 5 devant Fred Martin-Dye. Dans la catégorie Duratec, le leader Fabian Welter semblait parti pour accentuer son avance mais son rythme chuta, à la grande joie de Matt Rao qui remporte son premier succès de la saison, devant le débutant James Hammond, deuxième pour son premier meeting.

La deuxième course a vu un nouveau récital d’Antti Buri. Le Finlandais a une nouvelle fois mené la totalité de la course, résistant aux assauts de Jake Cook qui voulait rattraper son abandon de la première manche. Le départ de Luke Williams a encore été des mieux négociés, passant Cook dès les premiers mètres. Néanmoins, son coéquipier n’a pas tardé à reprendre son bien, et ce dès le deuxième tour. Le rythme de Williams n’a cessé de chuté ensuite, Eric Lichtenstein le passant au cinquième tour. Dans le même temps, Jake Cook se montrait l’homme le plus rapide, restant en embuscade derrière Buri, toujours leader. L’embuscade n’a pourtant pas porté ses fruits, Cook blâmant son ECU pour un manque de vitesse de pointe. Il restera deuxième, entre Buri et Lichtenstein. Malgré toutes les difficultés à conserver un rythme constant, Luke Williams a rusé de défense pour sauver une quatrième place face aux assauts de Cavan Corcoran et de Fred Martin-Dye. Ce dernier était d’ailleurs suivi de près par Ryan Cullen et Julio Moreno à l’arrivée. En Duratec, Fabian Welter a mené rapidement les honneurs de la classe, mais Matt Rao a repris les choses en main, pour un tour seulement. Victime d’un tête-à-queue, il laissait Olly Rae prendre le leadership, celui-ci ayant dépassé Welter peu avant. Le Mexicain a cédé en fin de course aux assauts de George Blundell mais parviendra à conserver sa place sur le podium de la catégorie.

Antti Buri n’a pas fait mentir le « Jamais deux sans trois », en s’imposant lors de la toute dernière course du week-end lors d’un final à élimination. Une nouvelle fois parti en pole, Buri a réalisé un départ impeccable au contraire du peloton où Corcoran s’est payé Williams, Lichtenstein et Cook. Un ordre chamboulé après la première épingle puisque Lichtenstein se place deuxième à sa sortie, devenant le challenger principal de Buri malgré les attaques continues de Cook et Williams. La course a connu une interruption au deuxième tour après que Julio Moreno soit sorti dans le mur de pneus au terme d’une bataille pour la cinquième place avec Fred Martin-Dye. La voiture de sécurité a réduit à néant l’avance de Buri, qui a avoué après course ne pas avoir assez chauffé ses pneus avant le restart. Un restart où Lichtenstein a mis la pression pour prendre la tête, pour une courte durée toutefois puisque Buri s’est repris dans la ligne droite où il déposa l’Argentin. Une fois en tête, le Finlandais a vu petit à petit ses adversaires abandonner : Williams sur boîte de vitesses, Lichtenstein sur problème d’accélérateur et d’autres au cœur du peloton. Cela a tourné en la faveur de Cook, qui a tout de même du éviter de percuter un Lichtenstein au ralenti. Buri finit tranquillement la course en tête, devant Cook et Corcoran, qui a résisté au duo composé de Martin-Dye et de Cullen. Chez les Duratec, Welter est remonté du fond après un tête-à-queue peu après le départ pour s’imposer dans les tous derniers moments, aidé plus tôt par la voiture de sécurité. Le Mexicain a su éviter les pénalités qui ont frappé Olly Rae qui a dépassé Matt Rao avant la ligne de départ au restart. Ce même Matt Rao sera par la suite victime d’un souci mécanique, laissant Welter en découdre avec Alex Drabble à un tour de la fin.

Aux championnats, Antti Buri et Fabian Welter, boostés par leurs récents succès, s’envolent dans leurs catégories respectives. Le prochain meeting de la saison 2012 de Formule Ford britannique se déroulera les 23 et 24 juin prochains à Brands Hatch, en support de la British F3 et du British GT, pour trois courses.

Formule Ford GB 2012 – Classement Général – Meeting 3/8
Championnat
1. Antti Buri – 259 points
2. Jake Cook – 189
3. Fred Martin-Dye – 176
4. Cavan Corcoran – 160
5. Luke Williams – 148
6. Julio Moreno – 144
7. Eric Lichtenstein – 133
8. Fabian Welter – 130
9. Ryan Cullen – 124
10. Olly Rae – 79
11. George Blundell – 78
12. Matt Rao – 72
13. Alex Drabble – 58
14. Kenneth Thirlwall – 40
15. Abdul Ahmed – 38
16. Charles Anti – 14
Classement EcoBoost
1. Antti Buri – 259 points
2. Jake Cook – 202
3. Fred Martin-Dye – 176
4. Cavan Corcoran – 172
5. Julio Moreno – 150
6. Luke Williams – 148
7. Eric Lichtenstein – 133
8. Ryan Cullen – 110
Classement Duratec
1. Fabian Welter – 252 points
2. Olly Rae – 191
3. George Blundell – 182
4. Matt Rao – 154
5. Alex Drabble – 131
6. Kenneth Thirlwall – 84
7. Abdul Ahmed – 52
8. Charles Anti – 40
Classement Rookie
1. Fred Martin-Dye – 260 points
2. Julio Moreno – 225
3. Olly Rae – 225
4. George Blundell – 219
5. Ryan Cullen – 205
6. Alex Drabble – 157
7. Abdul Ahmed – 58

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox