Accueil / Formule Renault / Asian Formula Renault – Ebenal et Tianqi s’imposent à Sepang
Asian Formula Renault 2014 Sepang
© FRD Sports

Asian Formula Renault – Ebenal et Tianqi s’imposent à Sepang

Le plateau d’Asian Formula Renault se rendait sur le circuit de Sepang pour la deuxième manche de son championnat. Au classement international, Jim Ka To et Shigetomo Shimono arrivaient à égalité de points devant Maxx Ebenal tout comme Pu Jun Jin et Qin Tianqi dans la catégorie asiatique. Pu Jun Jin était d’ailleurs absent à Sepang en raison de son engagement en Formula Masters China Series à Zhuhai. Enfin, dans la catégorie Masters, Guillaume Cunnington arrivait seul en tête après son doublé lors de l’ouverture de saison.

A noter que certains pilotes faisaient leurs débuts dans la catégorie, à l’image d’Alice Powell, présente chez FRD, ou Motoaki Ishikawa, Lu Guixiong et Chacky Ip. Quand à Leo Wong, champion en Masters l’an passé, celui-ci effectuait son retour dans la catégorie.

Qualifications

Maxx Ebenal dominait les qualifications pour s’offrir une double pole position grâce à son excellent relais en fin de séance. Le Canadien réalisait la meilleure performance du week-end en 2m11.773s pour devancer Qin Tianqi, le plus rapide de l’Asian Class pour sa part. Abelardo Cuellar et Mitchell Cheah Min Jie se partageaient la deuxième ligne, devant Guillaume Cunnington, à nouveau dominateur de la Masters Class. Victime de problèmes de freins, Alice Powell se contentait du sixième rang devant Motoaki Ishikawa.

Course 1

À l’extinction des feux, Qin Tianqi et Abelardo Cuellar parvenaient à prendre l’avantage sur Maxx Ebenal tandis qu’Alice Powell se hissait au quatrième rang.

Aucun pilote dans le trio de tête ne créait l’écart, amenant une bataille à trois pendant plusieurs tours. Abelardo Cuellar était le premier à commettre une faute et perdait de nombreuses places dans l’opération. Quelques tours plus tard, Qin Tianqi sortait large, ce qui permettait à Maxx Ebenal et Alice Powell de passer.

Les derniers tours étaient une formalité pour Maxx Ebenal qui s’offrait son premier succès dans la catégorie. Derrière lui, Qin Tianqi parvenait à revenir sur Alice Powell et devançait la Britannique pour trente-cinq millièmes de seconde au drapeau à damier, tout en s’offrant une nouvelle victoire en Asian Class.

Abelardo Cuellar devançait Neric Wei et Chacky Ip au pied du podium. Les deux derniers montaient ainsi sur le podium de l’Asian Class après l’abandon de Mitchell Cheah Min Jie. En Master Class, Guillaume Cunnington préservait son invincibilité en dominant Thomas Luedi et Sébastien Mailleux.

Course 2

Qin Tianqi allait prendre sa revanche lors de la deuxième course à Sepang. Le pilote de l’équipe Champ Motorsport s’imposait au scratch, et par la même occasion dans l’Asian Class, pour la deuxième fois du week-end. Maxx Ebenal et Guillaume Cunnigton récidivaient également, respectivement dans les catégories International et Masters.

Le poleman Maxx Ebenal avait pourtant pris un bon départ pour s’installer en tête dès les premiers mètres. La concurrence se montrait toutefois plus rude que précédemment avec Qin Tianqi, qui le dépossédait des commandes dès le deuxième tour. Le Chinois creusait l’écart rapidement et s’imposait avec plus de dix secondes d’avance sur Maxx Ebenal, qui s’imposait en International malgré les tentatives d’Abelardo Cuellar et Alice Powell.

En Asian Class, Neric Wei obteniat la deuxième place devant Mitchell Cheah Min Jie, tandis qu’en masters, Guillaume Cunnington précédait Leo Wong et Thomas Luedi.

Course 3

Qin Tianqi allait récidiver lors de la troisième et dernière course du week-end de Zhuhai. Le Chinois s’imposait au général ainsi qu’en Asian Class, tandis que Maxx Ebenal complétait son grand chelem en International Class. Changement du côté des Masters toutefois, puisque c’est Leo Wong qui décrochait la victoire.

Dès le départ, la course connaissait deux événements qui allaient changer le visage de la course puisqu’Abelardo Cuellar calait sur la grille et devait s’élancer de la voie des stands. Les stands, où son équipier Guillaume Cunnington franchissait la ligne blanche pour s’installer sur la pré-grille, ce qui allait lui valoir un drive-through.

À l’extinction des feux, Qin Tianqi réalisait un départ canon pour prendre ses distances dès les premiers tours. La course était vite adjugée pour le Chinois qui s’imposait devant Maxx Ebenal et Alice Powell. Ces deux derniers étaient rejoints par Abelardo Cuellar sur le podium des internationaux grâce à une belle remontée.

En Asian Class, Wang Yang s’offrait la deuxième place devant Mitchel Cheah Min Jie tandis que du côté des Masters, le champion 2013, Leo Wong, transformait son retour en succès grâce à sa victoire devant Thomas Luedi et Guillaume Cunnington. De leur côté, Lu Guixiong, Motoaki Ishikawa et Chacky Ip partaient à la faute et devaient renoncer.

Bilan et classement à venir

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox