Accueil / Formule Renault / Asian Formula Renault – Powell et Shigetomo mènent à Zhuhai
Shigetomo Shimono 2014 Asian Formula Renault Zhuhai
© Formula Racing Development

Asian Formula Renault – Powell et Shigetomo mènent à Zhuhai

Le championnat d’Asian Formula Renault revenait à Zhuhai pour le troisième meeting de la saison. Après son hat trick en Malaisie, le Canadien Maxx Ebenal arrivait en leader, mais ses rivaux Shigetomo Shimono, Yosuke Yamazaki et Alice Powell espéraient le titiller. En Asian Class, Kimi Qin Tianqi espérait poursuivre sur sa lancée tandis qu’on retrouvait parmi les concurrents Ray Chen, Thomas Luedi, Thomas Chow, Neric Wei, Guillaume Cunnington, Sébastien Mailleux et Wang Kang. Titulaires en Formula Masters China Series, Darma Hutomo et Senna Iriawan faisaient leurs débuts en Formula Renault pour apprendre le tracé tandis que Samson Chan, John Shen, Wayne Shen et Dominic Tija complétaient le peloton pour ces deux courses.

Lors des qualifications, Maxx Ebenal asseyait son statut d’homme fort du championnat en réalisant une performance lui assurant les deux pole positions en jeu. Dès l’entame de la séance, le Canadien réalisait un tour rapide lui permettant de se hisser au sommet. Parmi ses rivaux, Shigemoto Shimono et Alice Powell lui emboitaient le pas avant deux drapeaux rouges causés par le tête-à-queue de Samson Chan causé par la fuite d’huile de Wang Yang, puis l’accrochage entre Thomas Luedi et Wayne Shen au septième virage.

À la reprise, Shigemoto Shimono s’emparait du meilleur temps, mais Maxx Ebenal répliquait avec un tour en 1m38.627s lui permettant de devancer le Japonais. Alice Powell et l’ancien champion de la catégorie, Yosuke Yamazaki, devaient se contenter de la deuxième ligne, suivis par Qin Tianqi, qui devançait son plus proche rival en Asian Class, Senna Iriawan. Guillaume Cunnington se classait septième devant Wayne Shen, au cœur d’un top dix complété par Darma Hutomo et Thomas Luedi malgré son crash.

Selon les deuxièmes meilleurs temps, les chronos étaient à nouveau favorables à Maxx Ebenal grâce à son effort conclu en 1m38.830s devant Shigemoto Shimono et Alice Powell en tête d’une seconde grille assez similaire à la précédente.

La première course allait toutefois revenir à Alice Powell, qui décrochait son premier succès grâce à un dépassement dans le tout dernier tour pour priver Shigetomo Shimono et Maxx Ebenal de la victoire. En Asian Class, Qin Tianqi s’imposait, tout comme Wayne Shen en Masters.

Le départ avait été toutefois favorable à Maxx Ebenal, qui s’engageait dans le premier virage devant Shigetomo Shimono et Qin Tianqi, ce dernier ayant pris l’avantage sur Alice Powell. Derrière eux, Thomas Luedi, Sebastien Mailleux et Neric Wei sortaient large, mais pouvaient poursuivre. Au deuxième tour, Qin Tianqi commettait une erreur permettant à Alice Powell de revenir dans le tiercé de tête, juste avant le déploiement de la voiture de sécurité pour dégager la monoplace de Sébastien Mailleux.

Au restart, Shigetomo Shimono manquait sa tentative de prendre la tête, une manœuvre qui profitait encore à Alice Powell, qui prenait ensuite avantage d’une chute de rythme de Maxx Ebenal dans le dernier tour pour s’imposer devant le Japonais et le Canadien, finalement troisième. Yosuke Yamazaki se classait quatrième devant Qin Tianqi qui dominait la classe asiatique devant Senna Iriawan et Darma Hutomo. Chez les Masters, Guillaume Cunnington perdait tout espoir dans un tête-à-queue, offrant ainsi la victoire à Wayne Shen devant Chris Chang et Samson Chan.

Lors de la deuxième course du week-end, la lutte pour la gagne faisait rage. Shigetomo Shimono sortait vainqueur de cette lutte, tandis que Kimi Qin s’imposait en Asian Class et Guillaume Cunnington en Masters Class, la catégorie des gentlemen drivers. Alice Powell ne pouvait réaliser le doublé puisqu’elle se crashait en début de course.

Le vainqueur n’était donc pas le poleman, Maxx Ebenal. Son envol était bon, et Shigetomo Shimono se retrouvait même dépassé par Alice Powell. Ce dernier dépassait la pilote dans le même tour, et la Britannique perdait encore pied lorsque Kimi Qin trouvait l’ouverture. Au virage 14, toujours dans ce premier tour, elle sortait large dans cette section rapide du circuit. Elle manquait même d’embarquer l’un de ses concurrents, Senna Iriawan, avant de s’échouer dans le mur. Thomas Luedi se faisait aussi piéger et tapait le mur assez fortement. Wayne Shen perdait lui aussi le contrôle mais pouvait regagner la course à la même position. En résumé, ces incidents provoquaient la sortie de la voiture de sécurité. Au terme du troisième tour, la course reprenait ses droits.

Une bataille à six pour la gagne s’installait alors, certains s’ajoutant au trio infernal composé de Maxx Ebenal, Shigetomo Shimono et Kimi Qin. Alors qu’ils se battaient gaiement, la voiture de sécurité apparaissait à nouveau suite à un incident impliquant Samson Chan. La course s’achevait sous drapeau jaune et Shigetomo Shimono s’imposait devant Kimi Qin, Maxx Ebenal et Yosuke Yamazaki.

La prochaine épreuve se déroulera à nouveau à Zhuhai les 20 et 21 septembre 2014.

Bilan et classement général à venir

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox