Accueil / Formule Renault / Asian Formula Renault – Shimono et Ye s’imposent à Zhuhai
Asian Formula Renault 2013 départ Zhuhai
© FRD Motorsports

Asian Formula Renault – Shimono et Ye s’imposent à Zhuhai

En arrivant à Zhuhai, les pilotes d’Asian Formula Renault savaient qu’ils avaient du pain sur la planche pour rattraper le leader du championnat, Julio Acosta, le temps de deux courses avant la finale du 22 décembre.

Qualifications

Sous le soleil matinal de Zhuhai, Yuki Shiraishi décrochait la pole position devant Leo Ye, qui faisait son retour. Pourtant, Julio Acosta était le premier à se montrer. C’était sans compter sur la montée en puissance de Yuki Shiraiski, qui réalisait sa meilleure performance en 1m37.499s, sept dixièmes plus rapide que celle de Leo Ye.

Derrière ce dernier, Shigetomo Shimono et Julio Acosta partageaient la deuxième ligne. Sunny Wong et Alexandra Asmasoebrata suivaient en troisième ligne devant une quatrième ligne composée de Naomi Schiff et Leo Wong, le plus rapide en Master Class. Pete Olson et Li Chao complétaient le groupe des dix premiers.

A noter que la séance était interrompue avant l’heure en raison de nombreuses sorties de pistes. Ni Weiliang causait le drapeau rouge, tandis que ses coéquipiers Thomas Luedi et Robert Buchheit connaissaient le même sort.

Course 1

La victoire était disputée lors de cette première course entre Shigetomo Shimono, Yuki Shiraishi et Leo Ye. C’était ce dernier qui tirait son épingle du jeu pour s’imposer. Shigetomo Shimono se consolait avec la victoire en International Class, tandis qu’en Masters, Leo Wong sortait victorieux.

Au départ, Yuki Siraishi ne parvenait pas à faire décoller sa Buzz Racing convenablement. Leo Ye prenait ainsi la tête au premier virage, non sans susciter la soif de revanche du poleman, calmée en partie par l’arrivée de la voiture de sécurité en piste.

Un accident entre Jason Kang et William Lau causait son intervention, ce dernier devant abandonner au contraire de Jason Kang, qui pouvait continuer. Au quatrième tour, la course reprenait ses droits, là où les trois pilotes de tête se livraient une lutte âpre.

Yuki Shiraishi parvenait presque à prendre l’ascendant au neuvième virage, mais la tentative était finalement infructueuse puisque Leo Ye reprenait le dessus. Shigetomo Shimono profitait de la situation pour dépasser le chasseur Yuki Shiraishi. Leo Ye n’était nullement inquiet des nouvelles attaques qu’il recevait, et en profitait pour commencer à s’échapper jusqu’à décrocher sa première victoire.

Derrière ce trio, Julio Acosta prenait la quatrième place devant Alexandra Asmasoebrata et Sunny Wong, qui bataillaient dur comme fer lors de la course. Pete Olsen décrochait la septième place devant Li Chao. La nouvelle venue Naomi Schiff suivait au neuvième rang devant Leo Wong.

Le Taïwanais Jem Chan connaissait de son côté un accident après une altercation avec Jason Kang au premier virage. L’accident à haute vitesse mettait fin à sa course, mais il reprenait la piste lors de la seconde sans encombre.

Course 2

Leo Ye perdait légèrement pied dans cette course, au bénéfice de Shigetomo Shimono. L’Asian Class n’échappait pas au vainqueur de la veille, tandis que Leo Wong décrochait une nouvelle victoire en Masters.

Depuis sa pole, Leo Ye était sur le point de concéder deux positions à Shigetomo Shimono et Yuki Shiraishi au départ. Les trois pilotes étaient roues ans roues à l’abord du premier virage. Yuki Shiraishi n’allait guère plus loin puisqu’il perdait le contrôle de sa monoplace.

Leo Ye conservait la tête, mais au prix d’une attaque sans répit, qui engendrait une usure plus rapide de ses pneumatiques. Celle-ci le menait à commettre une erreur au virage quatorze pour atterrir dans l’herbe. S’il pouvait s’en extirper, Shigetomo Shimono le dépassait au premier virage.

Leo Ye ne s’avouait pas vaincu, mais une erreur au neuvième tour réduisait à néant tous ses efforts, le faisant tomber à la cinquième place. Julio Acosta récupérait la deuxième place devant Alexandra Asmasoebrata, et ce en dépit des attaques persistantes de Pete Olson, quatrième au final.

La cinquième place était conservée par Leo Ye, malgré les attaques de Li Chao. Le départ de Sunny Wong avait beau être catastrophique, celui-ci remontait au septième rang final devant Jason Kang, qui dépassait Neric peu avant la fin de course. Leo Wong se classait dixième au général, devant Naomi Schiff, qui n’avait pu réaliser le tour de formation et était partie des stands.

Bilan

Grâce à une diversité de pilotes vainqueurs et sa régularité, Julio Acosta conserve la tête du championnat à l’aube du dernier meeting de la saison, prévu au mois de décembre sur la même piste de Zhuhai.

Classement du championnat à venir

En arrivant à Zhuhai, les pilotes d'Asian Formula Renault savaient qu'ils avaient du pain sur la planche pour rattraper le leader du championnat, Julio Acosta, le temps de deux courses avant la finale du 22 décembre. Qualifications Sous le soleil matinal de Zhuhai, Yuki Shiraishi décrochait la pole position devant Leo Ye, qui faisait son retour. Pourtant, Julio Acosta était le premier à se montrer. C'était sans compter sur la montée en puissance de Yuki Shiraiski, qui réalisait sa meilleure performance en 1m37.499s, sept dixièmes plus rapide que celle de Leo Ye. Derrière ce dernier, Shigetomo Shimono et Julio Acosta…

Passage en revue

Spectacle
Dose d'imprévus
Exploit des vainqueurs

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox