Accueil / Formule Renault / FR1.6 NEC – Geerts titré de peu à la finale d’Assen
Roy Geerts Martin Rump Formule Renault 1.6 NEC 2013 Zandvoort
© Formule Renault 1.6 NEC

FR1.6 NEC – Geerts titré de peu à la finale d’Assen

La finale du championnat 2013 de Formule Renault 1.6 NEC s’est tenue à Assen. Le titre se jouait entre Roy Geerts et Martin Rump, les deux pilotes ne se doutant pas que l’épilogue promettait d’être agité de cette manière.

Lors des trois séances, Pontus Fredricsson, Martin Rump et Roy Geerts se partageaient les honneurs. Le pilote n°9 de la Scuderia Nordica, Martin Rump, réalisait la meilleure performance de ces trois séances en 1m45.170s, près de deux dixièmes devant son dauphin au classement de la deuxième séance d’essais libres, Larry ten Voorde.

Pontus Fredricsson se montrait le plus régulier puisqu’il se classait à chaque fois dans les trois premiers. A l’inverse, Martin Rump était loin du rythme lors de la séance inaugurale avec le douzième et dernier temps enregistré.

Lors de la séance la plus compétitive, Martin Rump et Larry ten Voorde se classaient devant Pontus Fredricsson et Roy Geerts, qui allaient continuer de se faire remarquer lors du week-end. En cinquième place, Patricio O’Wardd devançait Paul Blomqvist, lui-même devant Tommy van Erp et Paul Sieljes. Janneau Esmeijer et Oliver Söderström fermaient la marche du top dix.

Fort de sa régularité et sa rapidité, le pilote Truckstar Racing Pontus Fredricsson signait la pole position en améliorant sa meilleure performance des essais. La barre était désormais placée à 1m45.025s. Malgré ce niveau de jeu plus élevé, Martin Rump réagissait bien : il se qualifiait en première ligne, à six petits millièmes du poleman.

Paul Blomqvist décrochait la deuxième ligne, qu’il partageait avec Larry ten Voorde. Les deux pilotes se classaient à un dixième du leader de la séance. En troisième ligne, on retrouvait Janneau Esmeijer et Patricio O’Ward devant la van Amersfoort Racing de Tommy van Erp et la Stuart Racing de Roy Geerts.

Alors que Paul Sieljes et Oliver Söderströom complétaient le top dix, Martin Rump se plaçait idéalement dans la perspective du titre, ses plus proches rivaux étant en retrait au classement.

Roy Geerts profitait des deux courses du week-end pour décrocher le titre. Pontus Fredricsson ne tirait pas profit de sa pole position puisque son départ le voyait se faire déborder par Martin Rump et Paul Blomqvist. Larry ten Voorde voulait aussi dépasser le poleman, mais les deux hommes entraient en contact. Le poleman Pontus Fredricsson était en conséquence hors-course.

Paul Blomqvist se retrouvait détaché du leader Martin Rump, mais revenait sur lui grâce à un meilleur rythme. Ainsi, avec un pilotage qui lui permettait de tirer profit de l’erreur du leader, Paul Blomqvist signait son premier succès dans la catégorie.

Martin Rump se consolait avec la deuxième place devant Larry ten Voorde, qui complétait le podium. Roy Geerts ralliait l’arrivée au cinquième rang derrière Patricio O’Ward, à seulement deux dixièmes de son adversaire. A ce stade, Martin Rump accroissait son avance de six à quatorze points.

Janneau Esmeijer se classait sixième devant Paul Sieljes, Oliver Söderström ainsi qu’Otto Tjäder et Nico Otto qui complétaient le top dix et le groupe des pilotes ayant franchi la ligne d’arrivée. Outre Pontus Fredricsson, Tommy van Erp abandonnait au terme du quatrième des douze tours de course.

Lors de la deuxième course, Pontus Fredricsson pouvait faire oublier sa mauvaise fortune. Il partait à nouveau de la pole devant Paul Blomqvist et Martin Rump. Heureux de se retrouver en tête, Pontus Fredricsson se hâtait de réagir au départ et recevait un drive-through pour l’avoir anticipé.

Tommy van Erp réalisait de son côté un bon départ dans les règles de l’art en passant de la sixième à la deuxième position dès le premier virage. Il se retrouvait en tête une fois que le poleman eût passé aux stands pour observer son passage obligatoire. Paul Blomqvist et Larry ten Voorde le suivaient sur le podium provisoire, tandis que Martin Rump préférait assurer avec la quatrième place à ce stade.

Paul Blomqvist se faisait attaquer par Larry ten Voorde, l’attaque permettant à ce dernier de revenir sur Tommy van Erp avec pour objectif de mener la course. Paul Blomqvist n’en avait pas fini puisque Roy Geerts, en verve, était remonté de la huitième à la troisième position.

Tommy van Erp se retrouvait lui aussi débordé par le prétendant au titre, bien décidé à prendre en main son destin malgré son retard accru depuis la course précédente. Dans le même temps, la gestion de Martin Rump le conduisait à assurer, ignorant les dépassements de Patricio O’Ward et Janneau Esmeijer.

Mais Roy Geerts était en lutte pour de meilleures positions. Larry ten Voorde, coéquipier du prétendant au trône, se faisait dépasser par Roy Geerts. Un point de plus que Martin Rump, c’était tout ce qu’il lui fallait pour chiper le titre à Martin Rump. De cette manière, la première saison de Formule Renault 1.6 NEC s’achevait, prouvant toute la lutte serrée s’étant décantée au championnat lors de la dernière course.

Formule Renault 1.6 NEC 2013 – Classement général final
Pos Pilote Points
1 Roy Geerts 289
2 Martin Rump 288
3 Janneau Esmeijer 222
4 Larry ten Voorde 213
5 Paul Blomqvist 174
6 Tommy van Erp 164
7 Patricio O’Ward 117
8 Pontus Fredricsson 112
9 Lukas Sundahl 88
10 Oliver Söderström 88
11 Otto Tjader 83
12 Yaro Deckers 77
13 Joel Affolter 54
14 Paul Sieljes 53
15 Karl-Gustav Annus 39
16 Wouter Boerekamps 30
17 Jan Schwitter 29
18 Florian Janits 25
19 Kimmy Larsson 24
20 Brian Kroon 20
21 Otto Nico 20
22 Markus Klisa 18

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox