Accueil / Formule Renault / FR1.6 NEC – Double doublé Stuart Racing Team à Zandvoort
Roy Geerts Larry ten Voorde 2013 Formule Renault 1.6 NEC Zandvoort
© Chris Schotanus

FR1.6 NEC – Double doublé Stuart Racing Team à Zandvoort

Zandvoort accueillait le meeting de Formule Renault 1.6 NEC alors que Martin Rump, leader du championnat, disposait de vingt points d’avance sur son rival le plus menaçant, Roy Geerts. Les deux courses du week-end allaient-elles permettre à ce dernier de revenir sur l’Estonien ?

Essais

Roy Geerts commençait en tout cas bien son week-end. Auteur d’un temps de deux minutes, quatre secondes et 474 millièmes, il devançait Larry ten Voorde et Tommy van Erp de respectivement trois et sept dixièmes.

Derrière ces trois hommes, chacun concédait au moins une seconde au leader. Jan Schwitter montait au quatrième rang devant Paul Blomqvist et Pontus Fredricsson. A deux secondes de Roy Geerts, on retrouvait Patricio O’Ward et Janneau Esmeijer, ainsi que Martin Rump, seulement classé  neuvième. Lukas Sundahl, lui aussi relégué à plus de deux secondes, complétait le top dix.

Qualifications

Larry ten Voorde montait en puissance pour les qualifications en dérochant la pole de la première course. Auteur d’un tour en 1m46.515s, il partageait la première ligne avec Roy Geerts, qui échouait à un dixième du poleman.

Jan Schwitter prenait le troisième temps devant Martin Rump, juste derrière son adversaire du côté sale de la grille de départ. Janneau Esmeijer prenait le cinquième temps devant Pontus Fredricsson et Patricio O’Ward. Tommy van Erp, Paul Blomqvist  et Florian Janits complétaient le groupe des dix premiers.

Pour la deuxième course, Larry ten Voorde décrochait aussi la timbale en 1m46.652s, un temps très proche de son meilleur tour. Cela lui permettait de devancer Roy Geerts. Martin Rump montait d’un cran devant Jan Schwitter, la deuxième ligne se constituant dans le désordre de celle de la première course.

Janneau Esmeijer réalisait un nouveau ciquième temps, mais partait avec à ses côtés Patricio O’Ward. De fait, Pontus Fredricsson chutait d’un rang et se retrouvait sur la quatrième ligne, accompagné de Tommy van Erp. Paul Blomqvist et Florian Janits réalisaient la même opération que lors de leurs meilleurs tours respectifs, puisqu’ils se qualifiaient en cinquième ligne, dans le même ordre.

Course 1

N’ayant pas d’autre choix que de prendre le plus de points à Martin Rump pour conserver ses chances, Roy Geerts réalisait un départ parfait pour prendre rapidement l’avantage sur le poleman Larry ten Voorde.

Une fois en tête, Roy Geerts ne parvenait pas à prendre le large face à son compatriote et équipier. Les deux pilotes menaient la danse avec brio et oubliaient leurs adversaires. Le Néerlandais restait toutefois en tête et s’imposait au terme de la course pour moins de six dixièmes de seconde d’avance sur Larry ten Voorde.

Martin Rump limitait les dégâts en dépassant Jan Scwitter pour la troisième place au cours du septième tour. Le Suisse perdait ensuite de nombreuses places puisqu’il ne se classait qu’en neuvième position à l’arrivée. Janneau Esmeijer et Pontus Fredricsson en profitaient pour intégrer le top cinq.

Sixième, Paul Blomqvist devançait Florian Janits qui résistait jusqu’à l’arrivée aux attaques de Lukas Sundahl. Jan Schwitter prenait le neuvième rang, suivi par un Brian Kroon solitaire.

Course 2

La seconde course du week-end à Zandvoort était lancée derrière la voiture de sécurité en raison d’une piste très humide. Peu de temps après le départ réel, Larry ten Voorde conservait la tête tandis que Janneau Esmeijer était le premier à partir à la faute au deuxième tour, en ratant le point de corde du premier freinage.

La voiture de sécurité faisait son retour et au restart, un incident entre plusieurs pilotes dont Martin Rump et Roy Geerts, auteur d’une erreur qui le faisait heurter Tommy van Erp et perdre le contrôle aux deux monoplaces, amenait les organisateurs à sortir le drapeau rouge au sixième passage. La règle dans cette situation étant de prendre le classement au dernier tour complété, Larry ten Voorde était déclaré vainqueur, pour la première fois de l’année, devant son équipier Roy Geerts, qui s’était rendu au centre médical avant de monter sur le podium, et Martin Rump.

Jan Schwitter terminait au pied du podium devant Patricio O’Ward, Pontus Fredricsson et Tommy van Erp. Derrière, Paul Blomqvist, Lukas Sundahl et Florian Janits complétaient le top dix.

Bilan

Martin Rump arrivera à Assen avec un avantage réduit à six points d’avance sur Roy Geerts, qui a devancé son rival par deux fois. Janneau Esmeijer est toujours dans la lutte mais devra espérer un miracle pour arracher le titre aux deux premiers. Avec son premier succès, Larry ten Voorde ravit la quatrième position à Tommy van Erp.

La lutte pour le titre ne sera plus très longue à résoudre puisque la finale du championnat aura lieu à Assen la semaine prochaine. Ayant déjà perdu le titre en FR1.6 Suède, Martin Rump craquera-t-il à nouveau en NEC Junior à la grande joie de Roy Geerts ?

FR1.6 NEC Junior – Classement général – Meeting 5/6
Pos Pilote Points
1 Martin Rump 249
2 Roy Geerts 243
3 Janneau Esmeijer 191
4 Larry ten Voorde 169
5 Tommy van Erp 147
6 Paul Blomqvist 124
7 Pontus Fredricsson 101
8 Lukas Sundahl 88
9 Patricio O’Ward 86
10 Yaro Deckers 77
11 Oliver Söderström 63
12 Otto Tjäder 61
13 Joel Affolter 54
14 Karl-Gustav Annus 39
15 Wouter Boerekamps 30
16 Jan Schwitter 29
17 Paul Sieljes 26
18 Florian Janits 25
19 Kimmy Larsson 24
20 Brian Kroon 20
21 Markus Kiisa 18

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox