Accueil / Formule Renault / FR1.6 NEC – Anton De Pasquale vainqueur d’entrée de jeu
Anton de Pasquale 2014 Formula Renault 1.6 Zandvoort
© Formula Renault 1.6 NEC Junior

FR1.6 NEC – Anton De Pasquale vainqueur d’entrée de jeu

C’était à Zandvoort que la Formula Renault 1.6 NEC Junior reprenait ses droits en lançant la deuxième saison de son histoire. Qui allait bien débuter pour succéder à Roy Geerts, titré l’an passé ?

Essais

La première séance d’essais collectifs tournait à l’avantage de Florian Jantis. L’Autrichien réalisait son meilleur tour en 1m47.025s, moins d’un dixième de seconde devant Max Defourny. Champion d’Australian Formula Ford, Anton De Pasquale réalisait le troisième chrono devant Boris Kolff et Ralf Aron. On retrouvait dans les dix premiers Janneau Esmeijer, Larry ten Voorde, Simon Mirguet, Oliver Söderström ainsi que Cédric Piro. Marcel Lenerz sortait également sans signer le moindre temps, avant de ne pas prendre la piste avant le reste du week-end.

La deuxième session se montrait moins fournie au niveau de l’activité en piste. L’Australien Anton De Pasquale frappait fort en tournant en 1m45.007s, trois dixièmes devant Ferdinand Habsburg et Florian Janits. Ralf Aron et Larry ten Voorde complétaient le top cinq devant Oliver Söderström, Boris Kolff, Janneau Esmeijer, Paul Sieljes et Pontus Fredricsson.

Qualifications

Le samedi, Anton De Pasquale confirmait ses bonnes dispositions en s’assurant une double pole position dès son premier week-end de compétition en Europe. Dès l’entame de la séance, l’Australien luttait avec le redoublant Larry ten Voorde. Les deux hommes s’échangeaient régulièrement le meilleur temps avant le tour en 1m44.670s réalisé par Anton De Pasquale à mi-séance.

Larry ten Voorde se contentait alors de la deuxième place à un quart de seconde. Ferdinand Habsburg obtenait la troisième position sur la grille devant Florian Janits, Janneau Esmeijer et Ralf Aron. Les cinq premières lignes sur la grille étaient complétées par Max Defourny, Oliver Söderström, Paul Sieljes et Boris Kolff. Le Bekge Neal van Vaerenbergh, vu en F4 France l’an passé, terminait onzième, suivi de Simon Mirguet, Pontus Fredricsson et Cédric Piro.

La grille de la deuxième course était établie selon les deuxièmes meilleurs temps de la séance. Ici encore, Anton De Pasquale devançait nettement la concurrence, menée par Larry ten Voorde. Cette fois, Florian Janits prenait la troisième place devant Ferdinand Habsburg, Ralf Aron, Janneau Esmeijer et Oliver Söderström. Les dix premiers étaient complétés par Max Defourny, Boris Kolff, Neal van Vaerenbergh tandis que Paul Sieljes, Simon Mirguet, Pontus Fredricsson et Cédric Piro occupaient les derniers rangs de la grille.

Course 1

Anton De Pasquale partait en pole position et se dirigeait vers la victoire lors de la première épreuve de l’année.

Ce succès n’était pas acquis puisqu’au départ, Larry Ten Voorde prenait l’ascendant sur son compagnon de la première ligne. Janneau Esmeijer, parti du cinquième rang, réalisait lui aussi un bon départ.

Larry Ten Voorde ne conservait pas bien longtemps la tête de course. Anton De Pasquale la lui reprenait et s’échappait rapidement pour maintenir un écart de trois secondes à l’arrivée. Janneau Esmeijer terminait sur le podium à moins d’une seconde de Larry ten Voorde après plusieurs tentatives de dépassement infructueuses.

Au pied du podium, Florian Janits prenait la quatrième place de cette course devant Max Defourny. Les deux pilotes avait lutté âprement lors de cette course pour terminer dans cet ordre devant Oliver Söderström et Ferdinand Habsburg. Ce dernier n’avait pas toujours évolué au septième rang : au quatrième tour, Neal Van Vaerenbergh s’y trouvait mais se crashait dans le mur pour représenter le seul abandon de la course.

Au fond du top dix, on retrouvait Ralf Aron, Marcel Lenerz et Boris Kolff.

Course 2

Anton De Pasquale partait à nouveau en tête devant Larry Ten Voorde, Ferdinand Habsburg et Ralf Aron. Le poleman conservait cette fois l’avantage mais Ferdinand Habsburg s’en sortait moins bien pour se faire déborder par une poignée de pilotes. Au terme du premier tour, il reprenait toutefois son dû alors que le groupe des quatre premiers avait gardé sa position initiale. Ferdinand Habsburg tentait même de prendre l’avantage sur le deuxième homme pour y parvenir quelques virages après la ligne de départ-arrivée.

Janneau Esmeijer s’était hissé à la cinquième place devant Oliver Söderström, Florian Janits perdant sa position initiale. Un tour plus tard, Janneau Esmeijer continuait de remonter puisqu’il se retrouvait quatrième au détriment de Ralf Aron. Florian Janits continuait, à l’inverse, de concéder des positions au profit de Boris Kolff. En tête, Anton De Pasquale s’était déjà offert un matelas de plus de trois secondes d’avance. Ferdinand Habsburg était dans le même temps sous pression de Larry Ten Voorde, lui-même dans le viseur de Janneau Esmeijer.

Florian Janits concédait peu avant la mi-course une position supplémentaire à Max Defourny pour tomber au huitième rang. L’écart entre le  leader et ses poursuivants continuait de croître après la mi-course, Anton De Pasquale étant clairement au-dessus du lot. Florian Janitz inversait la tendance en reprenant l’avantage sur Max Defourny. Le pilote Lechner Racing School reprenait la huitième place et revenait dans les échappements de Boris Kolff.

La fin de course approchait et permettait aux luttes dans le peloton de se décanter. Janneau Esmeijer était sous pression de Ralf Aron et Oliver Söderström. Ralf Aron prenait l’avantage mais restait sous la menace du pilote tout juste dépassé. Janneau Esmeijer avait eu raison de ne pas abdiquer puisqu’il reprenait son dû par la suite. Derrière lui, quatre voitures le suivaient désormais à la trace à quelques instants de la fin de course.

Au drapeau à damier, les pilotes étaient restés à leurs positions respectives. Anton De Pasquale franchissait la ligne d’arrivée en vainqueur avec plus de huit secondes d’avance sur Ferdinand Habsburg. Larry Ten Voorde terminait sur la dernière manche du podium. Distancé, Janneau Esmeijer pouvait se satisfaire d’avoir tenu tête au peloton resserré derrière lui pour se classer quatrième. Ralf Aron, Oliver Söderström, Boris Kolff, Florian Janits et Max Defourny complétaient ce peloton resserré. Pontus Fredericsson, auteur d’une course en solitaire, complétait le top dix.

Bilan

Anton De Pasquale réussit le week-end parfait en tenant tête à plusieurs pilotes redoublants. Sa domination restera dans les esprits de ses adversaires et ceux des observateurs aguerris avant la prochaine épreuve du championnat prévue à Spa-Francorchamps le week-end du 1er juin.

Formula Renault 1.6 NEC 2014 – Classement général – Meeting 1/7
Pos Pilote Points
1 Anton De Pasquale 60
2 Larry ten Voorde 44
3 Ferdinand Habsburg-Lothringen 38
4 Janneau Esmeijer 37
5 Oliver Söderström 30
6 Florian Jantis 30
7 Ralf Aron 29
8 Max Defourny 28
9 Boris Kolff 25
10 Marcel Lenerz 22
11 Pontus Fredricsson 21
12 Simon Mirguet 17
13 Cedric Piro 14
14 Paul Sieljes 14
15 Neal van Vaerenbergh 9

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox