Accueil / Formule Renault / FR1.6 Nordic / NEZ – Lappalainen et Aron s’imposent au Boatniaring
Joonas Lappalainen Formula Renault 1.6 Nordic NEZ Botniaring 2014
© Mika Mäki / Mainostoimisto Ajaton Oy / FINRace.fi

FR1.6 Nordic / NEZ – Lappalainen et Aron s’imposent au Boatniaring

Après les succès de Robin Hansson et Joonas Lappalainen à Karlskoga, les pilotes de la Formula Renault 1.6 Nordic se rendaient en Finlande, au Boatniaring. Lappalainen arrivait en grand favori, évoluant à domicile, mais aussi en l’absence de Robin Hansson, qui avait seulement disputé le premier meeting pour garder les mains.

Dès la séance qualificative, le leader du championnat prenait les devants. Dès son premier tour lancé, Joonas Lappalainen se plaçait en tête avant d’améliorer régulièrement pour s’assurer la pole position à domicile.

Le Finlandais dominait le peloton grâce à un tour en 1m39.013s, plus de sept dixièmes de seconde devant Lukas Sundahl. Les autres concurrents pointaient à plus d’une seconde. Ralf Aron et Kevin Aabol se partageaient la deuxième ligne, suivis de Pontus Fredricsson et Ilmari Korpivaara.

Robert Svensson se classait septième devant Oliver Söderström, Paul Blomqvist et Robin Fredriksson tandis que Karl Ero complétait le classement.

D’une longueur de dix tours, la première course allait revenir sans surprise à Joonas Lappalainen. En prenant tout l’avantage de la pole position, le Finlandais signait sa deuxième victoire dans la catégorie grâce à une maitrise totale de sa course.

Derrière lui, Lukas Sundahl ne pouvait rien faire et se contentait de la deuxième place à sept secondes du vainqueur, synonyme de son premier podium cette saison, tandis que Kevin Aabol complétait le podium.

Pontus Fredricsson terminait à une solitaire quatrième place alors que Robert Svensson arrachait la cinquième place à Oliver Söderström et Ralf Aron. Ilmari Korpivaara se classait huitième devant Paul Blomqvist, Robin Fredriksson et Karl Ero.

En obtenant le meilleur tour en course, Joonas Lappalainen s’offrait la pole position de la deuxième course devant ses compagnons du podium et Ilmari Korpivaara. Pontus Fredricsson complétait le quinté de tête à l’extinction des feux.

Comme la veille, Joonas Lappalainen ne quittait pas la tête et créait rapidement l’écart avec ses poursuivants pour s’imposer avec plus de six secondes d’avance sur Lukas Sundahl.

Derrière les deux hommes, on retrouvait cette fois Pontus Fredricsson, un temps inquiété par Kevin Aabol sans que le Norvégien ne parvienne à trouver la faille. Derrière, la bataille était plus intense car Ilmari Korpivaara résistait jusqu’au drapeau à damier pour compléter le top cinq devant un groupe composé de Paul Blomqvist, Robert Svensson et Robin Fredriksson.

Ralf Aron terminait au neuvième rang devant Oliver Söderström, dernier dans les points tout en ayant fini à un tour du vainqueur. Karl Ero avait abandonné lors du quatrième tour.

La grille de départ de la troisième et dernière manche étant déterminée par les meilleurs tours de la deuxième course, Joonas Lappalainen s’offrait une troisième pole position, devant Lukas Sundahl, Ralf Aron, Pontus Fredricsson et Kevin Aabol.

Ralf Aron réalisait un départ canon pour se porter en tête dès le premier tour. Le nouveau leader résistait aux contre-attaques de ses poursuivants, qui restaient toutefois dans le même ordre. Ralf Aron surprenait donc en décrochant son premier succès devant Joonas Lappalainen et Pontus Fredricsson.

Légèrement en retrait, Kevin Aabol et Lukas Sundahl complétaient le quinté de tête, suivis de loin par un Paul Blomqvist solitaire. Ilmari Korvipaara se classait septième devant Robert Svensson et Robin Fredriksson. Karl Ero terminait à une lointaine dixième place, Oliver Söderström à un tour.

Avec son double succès, Joonas Lappalainen prend déjà une bonne avance au championnat avec près de 50 points d’avance sur Lukas Sundahl, remonté en deuxième position. Kevin Aabol se hisse au troisième rang devant Pontus Fredricsson et Paul Blomqvist, passé au travers de son week-end. Quant au surprenant Ralf Aron, vainqueur de l’ultime manche, il grimpe au septième place, derrière Robin Hansson, absent ce week-end.

Dans la course pour le titre FIA NEZ, Joonas Lappalainen possède 22 unités de plus que son plus proche poursuivant, l’expérimenté Lukas Sundahl. Pontus Fredricsson, Kevin Aabol et Ralf Aron restent en embuscade, mais ce meeting comportait trois manches, contre deux pour les autres rendez-vous. Avec 100 points restants à prendre, les premières éliminations devraient intervenir dès le meeting de Pärnu.

Les concurrents de la Formula Renault 1.6 Nordic pourront désormais se retrouver à Spa-Francorchamps le week-end du 31 mai au 1er juin pour disputer une manche hors-championnat avec les acteurs de la Formula Renault 1.6 NEC Junior. Leur prochain rendez-vous en Nordic aura lieu du 11 au 13 juillet à Falkenberg avant la prochaine étape du championnat NEZ, titre FIA officiel, à Pärnu (Estonie) les 8 et 9 août prochains.

Formula Renault 1.6 Nordic – Classement général – Meeting 2/7
Pos Pilote Points
1 Joonas Lappalainen 111
2 Lukas Sundahl 64
3 Kevin Aabol 53
4 Pontus Fredricsson 52
5 Paul Blomqvist 48
6 Robin Hansson 43
7 Ralf Aron 34
8 Oliver Söderström 33
9 Robert Svensson 30
10 Ilmari Korpivaara 26
11 Robin Fredriksson 7
12 Rasmus Eriksson 3
13 Karl Ero 1
14 Otto Tjäder 0
15 David Nordgren 0
Formula Renault 1.6 NEZ – Classement général – Meeting 1/3
Pos Pilote Points
1 Joonas Lappalainen 68
2 Lukas Sundahl 46
3 Pontus Fredricsson 42
4 Kevin Aabol 39
5 Ralf Aron 33
6 Ilmari Korpivaara 20
7 Robert Svensson 20
8 Paul Blomqvist 18
9 Oliver Söderström 9
10 Robin Fredriksson 7
11 Karl Ero 1

 

 

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox