Accueil / Formule Renault / FR1.6 Scandinavie – Blomqvist et Sundahl dominent Karlskoga

FR1.6 Scandinavie – Blomqvist et Sundahl dominent Karlskoga

STCC Karlskoga

L’avant-dernière manche de la première saison de Formule Renault 1.6 Scandinavie avait lieu à Karlskoga. Après ses deux victoires à Östersund, Erik Johansson arrivait en tête du championnat pour la première fois de l’année mais ses concurrents restaient à portée.

La séance d’essais libres était dominée par Lukas Sundahl avec un tour en 1m06.024s, trois dixièmes devant Erik Johansson et Pontus Fredricsson. Quatrième, Paul Blomqvist pointait à cinq dixièmes tandis que Kimmy Larsson était le dernier à rentrer dans la seconde du leader. Martin Rump prenait le sixième rang suivi de Rasmus Ericsson, Oliver Söderström, Kevin Aabol et Karl Ero. On retrouvait en dehors du top dix Robert Svensson, Otto Tjäder et Kark-Gustav Annus.

L’Estonien Martin Rump répliquait en qualifications puisque le pilote de la Scuderia Nordica s’offrait la pole position en toute fin de séance grâce à un effort bouclé en 1m05.790s, un quart de seconde devant un Paul Blomqvist réalisant sa meilleure performance de l’année. Lukas Sundahl prenait la troisième place sur la grille devant Erik Johansson, déçu de pointer à une demi-seconde. Kevin Aabol et Rasmus Ericsson se partageaient la troisième ligne devant Robert Svensson, Kimmy Larsson, Oliver Söderström et le nouveau venu Karl Ero. La sixième ligne revenait à Karl-Gustav Annus et Pontus Fredricsson tandis qu’Otto Tjäder ne prenait pas part aux qualifications.

La course 1 allait se jouer avant même le départ car l’équipe de Martin Rump tardait à relâcher l’Estonien des stands. Ainsi pénalisé, Paul Blomqvist héritait d’une pole position qu’il ne gâchait pas en menant la course de bout en bout pour s’imposer une première fois cette saison. Le fils de Stig et le frère de Tom devançait Lukas Sundahl, jamais en mesure de l’inquiéter, et Kevin Aabol sur le podium. Erik Johansson terminait au pied du podium, réalisant la bonne opération puisque Martin Rump abandonnait. Remonté en sixième place au terme du premier tour, il allait s’attaquer à Erik Johansson avant une défaillance de sa monoplace.

Robert Svensson terminait au cinquième rang, juste devant Kimmy Larsson dont les performances récentes l’éloignent de la course pour le titre. Pontus Fredricsson, Rasmus Ericsson, Karl-Gustav Annus et Oliver Söderström complétaient le top dix. Karl Ero avait également abandonné et Otto Tjäder ne prenait pas le départ.

Auteur du meilleur tour en course 1, Lukas Sundahl s’élançait de la pole position sur le circuit de Gelleråsbanan. Lukas Sundahl conservait la tête au départ et, à l’image de Paul Blomqvist, ne quittait plus la tête pour s’imposer. Ce même Paul Blomqvist terminait deuxième devant Martin Rump qui compensait ainsi son abandon de la veille.

Rasmus Ericsson et Oliver Söderström complétaient le top cinq devant Karl Ero, otto Tjäder, Karl-Gustav Annus et Kimmy Larsson.

Suite à l’accrochage entre Kevin Aabol et Robert Svensson, la voiture de sécurité effectuait une intervention en début de course mais l’incident le plus spectaculaire allait intervenir à trois tours du but lorsque Erik Johansson était surpris par Pontus Fredricsson et ne pouvait l’éviter. Les deux pilotes ressortaient de l’incident indemme mais Pontus Fredricsson était disqualifié après la course. Erik Johansson limitait la casse avec le point de la dixième place.

Avec ce meeting dominé par Lukas Sundahl et Paul Blomqvist, le championnat continue à réserver tout son suspense avant la finale de Mantorp Park du 20 au 21 septembre. Si Erik Johansson est toujours en tête, celui-ci ne possède plus que douze points d’avance sur Lukas Sundahl et Martin Rump. Kimmy Larsson est pratiquement exclu de la course au titre malgré son beau début de saison tandis que Paul Blomqvist intègre le top cinq du championnat.

Formula Renault 1.6 Scandinavie – Classement général – Meeting 6/7
1. Erik Johansson – 206 points
2. Lukas Sundahl – 194
3. Martin Rump – 194
4. Kimmy Larsson – 158
5. Paul Blomqvist – 111
6. Kevin Aabol – 101
7. Robert Svensson – 85
8. Pontus Fredricsson – 70
9. Oliver Söderström – 45
10. Rasmus Ericsson – 36
11. Karl-Gustav Annus – 26
12. Janneau Esmeijer – 25
13. Indy Dontje – 22
14. Otto Tjäder – 17
15. Karl Ero – 8
16. Markus Kiisa – 8
17. Yaro Deckers – 1
18. Mattias Jalkanen – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox